Partagez | 
 

ARYA ▽ IN PROCESS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arya P. Greengrass
avatar


Fort et courageux comme des lions, nous sommes fiers d'être de la maison de Godric.

first Log-in : 10/05/2012
parchemins : 456

MessageSujet: ARYA ▽ IN PROCESS   Jeu 10 Mai - 16:32


ϟ CARTE MAGIQUE DU SORCIER
ϟ PRENOM, Arya est mon prénom, le mien et celui à personne d’autre. Je ne porte que ce prénom là, enfin, c’est le seul que l’on utilise, mon second prénom est Primrose, mais celui-ci ne me plait pas forcément, que voulez-vous que j’y fasse, c’est celui de ma vieille grand-mère complètement sénile, j’aurais peur que ce prénom me porte la guigne. ϟ NOM, Le nom de Duchannes est un nom d’origine française, et enfin, à consonnance française, ma famille et moi-même sommes originaire du Rocher, soit la principauté de Monaco. Du sang royal ? hum, peut être fortement dilué dans mes veines, mais du côté de la grand-mère, nous faisons partie des résidu que compte la noblesse Française, apparemment apparenté à la famille Bourbon de par ma grand-mère, et peut être même par les Grimaldi par mon père. Mais, je suis une Duchannes, et je suis très fière d’en être, ma famille a une histoire fabuleuse. ϟ AGE ET INFORMATIONS SUR LA NAISSANCE,Je suis née dans un hôpital moldu du Rocher, et c’est mon oncle lui-même médicomage de formation – qui travaillait chez les moldus suite à son mariage avec une moldue (quelle lubie n’a-t-il pas eut là.). Je suis la dernière fille de mes parents, enfin, la seule fille de mes parents. je suis née d'un adultère, mais ma mère m'a adopté, incapable d'avoir des enfants, je ne parlerais pas plus longtemps de ma mère biolgique. Je suis donc née le vingt huit septembre de l’année 1994, si vous savez faire votre calcul, j’ai donc 18 ans. ϟ ANNEE ET CURSUS, A mon âge, vous vous doutez bien que je suis en huitième année… j’ai failli il y a trois ans redoublé une classe à cause d’absence répéter à cause d’une maladie. Mais je vais bien, et maintenant je suis prête à suivre mes cours en matière de coopération magique, je souhaiterais plus tard travailler en tant qu’ambassadrice de France dans un ministère étranger, car la France reste ma patrie. ϟ NATURE DU SANG,Le sang des Duchannes est hélas mêlé comme se plairait à le dire mon père. Jadis nous avions le sang pur, et c’était il y a fort longtemps, mais notre attitude n’en n’est pas moins honorable, nous sommes « conservateurs » dans l’âme, et ne jugeons la qualité du sang des nés moldus d’un goût douteux. Notre famille n’apprécie pas le sang mêlé avec des créatures comme les vélanes et les géants, ce sont pour nous des abominations. Ainsi, mes ancêtres étaient chasseurs de géant dans les Alpes du sud.

ϟ MA PREMIERE IMPRESSION VIS-A-VIS DE POUDLARD
Vous allez vous dire que comme je suis française, j’ai été à Beauxbâton ? C’est ici que vous commettez votre première erreur. A mes onze ans, ma mère a décidé de m’envoyer à Poudlard, pour je ne sais qu’elle raison, pour que j’apprenne la langue, et que j’ouvre mon esprit à d’autres cultures. J’ai débarqué là bas avec seulement quelques mots en poches, et j’ai dû apprendre à me débrouiller seule. Mon premier voyage dans le Poudlard express a été pour moi un très long moment de solitude, et je suis restée seule dans mon coin, en étudiant un livre d’anglais afin d’essayer de comprendre un maximum de mots. Mes aînées étaient elles aussi à Poudlard mais depuis deux ans, et n’ont pas daigné m’apprendre la langue, nous nous croisions si peu, elles et moi avons toujours eut peu de choses en commun. J’ai donc effectué le voyage seule. Avant de partir, je détestais déjà ces murs. Mais quand je me suis assise dans cette barque, j’ai réalisé que c’était l’endroit le plus magique que je n’avais jamais vu, et que je voudrais passer les treize prochaines années ici, sans l’ombre d’un doute.

ϟ JE SUIS LE CHOIXPEAU ET JE SAIS TOUT !
Bonjour à toi, nouvel arrivant à Poudlard, je souhaite de poser des questions auxquels tu répondras franchement, et si tu mens, je le saurai. Cela restera entre toi, et moi, cela m’aidera à trouver quelle maison est faite pour toi mon enfant !
ϟ Parle moi de ton caractère tel que tu le vois toi, parles sans détours, et je t’écouterais mon enfant,
Je suis chétive, c’est un mot que ma grand-mère utilise pour me qualifier. C’est vrai, je suis chétive, et aussi très fragile. Par exemple, je suis incapable de faire du quidditch il y a quatre ans j’ai eut de grave problème de cœur suite à une chute dans le lac noir, mais cela n’avait fait qu’aggraver la chose. Depuis, je suis une enfant chétive, et très fragile. Enfin, une enfant… non, je ne suis plus une enfant mais je suis une personne très fragile qui doit se rendre très souvent à l’infirmerie pour des check-up complet. Après, je ne suis pas que chétive, je suis aussi une jeune fille pleine de courage, je suis intrépide malgré ma fragilité. J’essaye de la vaincre en essayant d’être quelqu’un de forte. Sinon, mon second prénom pourrait être invivable, si vous vouez ce que je veux dire. Après je suis chiante, et vraiment très chiante, pourrie et gâtée dans mon enfance je ne supporte pas que l’on me dise non, mais ce que je ne supporte pas c’est que l’on me prenne de haut. Je n’aime pas le quidditch, enfin, j’aime regarder les matchs, mais le fait que je ne puisse plus en jouer me rend affreusement triste, quand je suis entré à Poudlard j’ai rêver de pouvoir faire carrière dans ce sport, mais je ne peux plus. Malgré ma frgailité, je suis quelqu’un de très joyeux, et une véritable pile électrique. Après, comme je ne peux pas me dépenser en faisant du sport, je parle, je parle, je parle, tous le temps. Je suis intarissable de paroles.

ϟ Bien, que penses-tu de la création de la maison Grindlemonk, et quelle importance accordes tu à la nature du sang de tes camarades,
Je ne vais pas vous mentir, chez les Duchannes nous sommes profondément conservateur, nous ne supportons pas les sangs mélangé, comme le sang de sorcier et celui de géant, ou encore celui de Vélane, alors le sang de sorcier et le sang de moldu mélanger nous rend malade. Voir des moldus doué de magie met mes parents hors d’eux, et c’est eut qui m’ont élevé. Pour moi, Grindlemonk est une excellente idée. Une des meilleures idées qui n’a jamais été mise en place, les moldus sont enfin remis à leur juste place. Enfin, je dis ça, mais au fond je ne sais pas quoi vraiment penser, ce sont d’abord les idées de mes parents après tout. Officiellement, la nature du sang de mes camarades m’importe énormément, mais au fond je ne suis pas certaine de savoir de quoi je parle.

ϟ Le futur a toujours intéressé les sorciers, ceux-ci essayent même de lire l’avenir. Mais, toi, qu’espère tu de l’avenir, quels sont tes buts, tes espérances, mais également tes peurs et tes craintes ? Je veux tout savoir,
A la base, j’aurais voulu être une joueuse de quidditch professionnelle mais, depuis mes problèmes de santé, il m’est formellement interdit de pratiquer ce sport. Alors, j’ai du changer de voie. Enfin j’aurais voulu être écrivain, mais aujourd’hui, cela ne me dit absolument rien. Après, je sais que je suis plus douée pour parler, et converser avec les autres qui pour brandir une baguette, alors je compte bien travailler dans les relations entre ministère, j’aime beaucoup cette idée de travailler avec des gens du monde entier.

ϟ Un de tes camarades se fait rouer de coups dans un couloir, et se fait menacer d’une baguette. Vous ne connaissez cette personne que de vu, ou simplement parce que vous êtes en cours avec elle. Que faites-vous ?
Je ne pense pas être en mesure de m’opposer à qui que ce soit, je n’ai pas de force, toutefois, si c’est quelqu’un que j’apprécie énormément, alors je peux imaginer que je vais me servir de ma baguette, et menacer cet élève. Après, si c’est quelqu’un que je ne connais pas, et bien, j’essayerai quand même en les avertissant, et en leur laçant quelques paroles assez cassante comme je sais bien le faire, après tout, je suis courageuse, malgré ma fragilité, et je ne me laisserais pas marcher sur les pieds. Ensuite, si c’est un sang de bourbe, je ne suis pas certaine de pouvoir lui venir en aide.

ϟ Cancre, élève moyen, élève fainéant, élève doué ? Il est temps pour toi de me dire ce que les professeurs meurent envie de savoir :es-tu un bon élève, ou le fauteur de trouble de la classe ?
Je suis une élève moyenne, j’ai toujours été profondément nulle en sortilège et dans toutes les matières où il fallait tenir une baguette. Je me suis toujours mieux débrouillé en histoire de la magie, en potion, etc. après, je suis une lève qui reste toute de même très motivé, et je n’apprécie pas forcément d’être assise au premier, ni au dernier. Je ne suis pas une fauteuse de trouble, mais si un de mes amis commence a mettre le bazar cela va doucement me faire rire et me déconnecter du cours en douceur. Je me laisse facilement distraire, et il peut m’arriver de répondre aux professeurs, d’ailleurs cela m’a valu quelques heures de colles durant ma scolarité.

ϟ Si c'était à vous de choisi votre maison, quelle serait-elle ? Et surtout, pourquoi penseriez vous êtes digne d'être membre de cette maison ? J'aime avoir les avis de tout le monde.
Je ne me vois pas à serpentard, je ne suis pas méchante de nature, je ne suis pas quelqu’un de manipulateur, etc. j’ai plutôt un caractère de feu, je suis souriante, drôle, toujours de bonne humeur, et parfois, dans un élan de courage et de bravoure, je suis quelqu’un de bien. Je pense donc que Gryffindor serait la maison qui me conviendrait le mieux. Je ne suis pas assez intelligente et douée et surtout patiente pour rejoindre les aigles, il n’y a presque pas plus impatiente que moi, et en ce qui concerne la justice, et tout ça, cela ne me correspond pas non plus vraiment.

ϟ Vous vous souvenez le jour où vous êtes allé chercher votre baguette sur le chemin de travers ? C’est Ollivander qui vous l’as vendue, mais savez vous seulement ce qu’elle contient, et de quoi est-elle composée ?
Désolé de vous contredire mais ma baguette est française, et elle mesure vingt deux centimètres, à l’intérieur elle est assez simple il s’agit d’une écaille de dragon en poudre, et le bois est du merisier. J’aime sa couleur, et je la trouve très maniable, même si je ne suis pas forcément très doué pour lancer des sorts.

ϟ L'HISTOIRE FORGE LE CARACTERE
– Mademoiselle votre mère m’a demandé de vous dire qu’il était l’heure de descendre prend votre déjeuner dans la grande salle à manger, votre grand-mère vous fait l’honneur de sa visite. dit alors Gauthier, le « majordome » de la famille Duchannes, enfin, de ma famille. Assise sur mon lit, je devais avoir à peine huit ans, et j’étais plongé dans les contes de Marianne Langlois, un auteur français de contes magiques pour enfants sorcier. J’avais toujours dévoré les livres avec la ferme intention d’en écrire moi-même un jour. Je regardais Gauthier, et poliment je lui répondis : – Bien j’arrive. à huit ans, j’étais une gamine fort bien élevé, en même temps, mes parents n’auraient jamais tolérer d’avoir un enfant indigne de porter le nom des Duchannes. Je fermais soigneusement mon livre et le posa sur la table de nuit. J’enfilais mes chaussures, et épousseta alors ma robe, et sorti alors de la pièce suivie par Gauthier. Le couloir était immense, et au sol du marbre, et au plafond des lustres en cristal de baccara. Sur les murs, les tableaux animés des mes illustres ancêtres. Là bas, Pyus Duchannes, célèbre chasseur de troll, et plus loin, Agatha Duchannes, une des premières sorcières a avoir travaillé avec les Gobelins. La famille Duchannes était vieille, très vieille, mais notre sang était mêlé, et nous faisons avec depuis des années. Cette demeure elle-même remontait au seizième siècle, et j’y étais presque née. Presque. Notre demeure était sur le Rocher, ou à Monaco pou les intimes. Nous étions des sorciers, et très bien intégrer dans ce monde, mais chaque famille à son lot de… « Tâche ». à mon époque, la tâche se nommait Sandor Duchannes, le frère de mon père, pourtant il était un brillant médicomage, mais il avait épousé une moldue, avec eut un cracmol en enfant, et pour couronner le tout il avait choisi d’abandonner la magie pour travailler à l’hopital moldu de la ville. Je n’apprécie pas Sandor, mais c’était lui qui m’avait mise au monde, dans cet hôpital moldu, à cause de ma naissance dans ce lieu ma mère a toujours cru que je serais maudite, et que je serais un cracmole, elle priait pour moi tous les jours. En parlant de ma mère, lorsque j’entrais dans la grande salle à manger, mon père était assit en bout de table entrain de lire la dépêche magique française, l’équivalent de votre gazette des sorciers, et ma mère était entrain de feuilleté un magasine le sorcière hebdo français. Ma mère était une grande femme brune, à tendance rousse suivant certains reflets, un bel auburn. Elle était bien plus grande que moi et sa silhouette bien plus élancé, et sa coupe de cheveux bourgeoise soigneusement soigné évoquait chez elle une appartenance à une autre époque, peut être les années cinquante ou quarante. Ses yeux étaient vert, et identiques aux miens, plus tard je voulais lui ressembler, plus tard. – Ma chérie ! dit-elle avait sa voix précieuse, – Installe-toi mon ange. Je saluais alors père et mère, avant de tirer ma chaise et de m’asseoir, disant alors : – Vous m’aviez attendu ! mon père m’adressa un sourire et dit alors : – Il serait impolie de ne pas t’attendre ma chérie. j’étais leur dernière enfant, et la seule qu’ils appelaient « chérie ». Mon père était nettement plus vieux que ma mère, et tirait sur ses cinquante ans et avait les cheveux bien gris. Il était aussi élégant que ma mère, mais je les aimais tous les deux. Quand ma mère s’écriait parfois qu’elle ne voulait pas que je sois une cracmol, c’était lui qui calmait le jeu, et l’apaisait du mieux qu’il pouvait.

Mais je ne suis pas une cracmole, à huit ans, je n’avais encore jamais fait usage de mes pouvoirs, ceux-ci sont apparu bien plus tard, à l’âge de dix ans. Quand ma mère l’a su, elle m’a couverte de cadeau, et a recommencer à vivre, se disant que ses prières et l’amour qu’elle m’avait porté avec mon père avait enfin fait naître de la magie en moi. Mais je suis convaincu d’avoir toujours été une sorcière. Ma famille est ainsi, mes parents sont précieux et semblent vivre dans un autre monde. Puis, je suis d’une ascendance noble, nous avions du sang bleu autrefois, et c’est ainsi.

____________

Je faisais la tête, cela faisait quatre ans que j’étais arrivée à Poudlard, et je faisais des efforts incroyables pour parler cette langue qu’était l’anglais, mais aujourd’hui je parlais un anglais incapable avec un résidu d’accent sur seulement quelques mots. Ce château était devenu ma seconde maison, mais le climat du sud de la France, et tout particulièrement du Rocher. Il n’était pas rare de me voir me promener avec plusieurs pulls sur le dos pour ne pas mourir de froid. Ce jour là, je faisais la tête car mon petit ami venait de me laisser tomber pour une autre fille, et il était normal que je suis un peu hors de moi. J’étais une jeune fille de quatorze ans à l’époque, et c’était mon premier petit ami. J’étais une jeune fille à la chevelure rousse et c’était ma couleur naturelle, je n’étais pas forcément très grande mais cela ne me dérangeait pas. La magie était devenue une vraie passion pour moi, mais je n’étais pas forcément très douée en sortilège et en métamorphose, en revanche, l’histoire de la magie, et l’étude des runes étaient deux matières qui me passionnaient vraiment, je ne savais pas forcément bien manier ma baguette. J’étais assise au bord du lac en plein hiver, et je pleurais à chaude larme. J’étais petite, frêle et française, même si ma famille était plutôt conservatrice, je n’avais pas que des amis à Poudlard. Mon petit ami – enfin mon ex petit ami – était comme moi, et m’avais laissé tombé pour une sang de bourbe, ça, je n’avait pas compris. Assise je relevais les yeux pour regarder il était au loin, seul, et me faisant signe de venir. Je ravalais mes larmes, et me levait alors pour le rejoindre. Mais nous étions à la fin de l’hiver, et la neige n’avait pas quitté Poudlard, et le lac était encore sous une fine couche de glace. Je trébuchais, et glissa alors à la surface du lac gelé, soudain, je vis la surface de glace se craquelé, et je passais au travers. Je ne me souviens pas de tout, je l’entendis à peine crier mon nom, et le froid m’engloba alors. Je sombrais inconsciente. […] J’ouvrais doucement les yeux. La lumière était aveuglante. Il y avait du mouvement autours d’elle, c’était sa mère à côté d’elle : – Ma chérie tout va bien, tout va bien. Celle-ci me caressa les cheveux, je me souvenais à peine de ce qui c’était passé, à peine. Je me voyais tombé, et cette glace qui se fissurait, mes souvenirs s’arrêtaient là. J’essayais d’ouvrir la bouche pour parler, mais aucun son ne sorti. J’ouvrais la bouche, j’ouvrais la bouche, mais aucun son. Ma mère ma caressa le visage et dit alors : – N’essaye pas de parler ma chérie, le médicomage a dit que tu allais avoir du mal pendant quelques temps, l’eau était tellement froide que tu… enfin, il dit que c’est du au stress post-traumatique, ne t’inquiète pas. Nous allons rentrer à la maison, tu as besoin de repos. J’hochais la tête. Plus tard, j’ai appris que le médicomage qui m’avait pris en charge à Ste Mangouste avait fait une erreur en me soignant, et un sortilège destiné à faire remonter ma température corporelle avait causé des dommages à mes cordes vocales, et qu’il faudrait des mois pour que j’arrive à parler de nouveau. Après cela, mes parents ont fait un procès à Ste Mangouste, le médicomage était d’origine moldu, inutile de dire que cela a conforter mes parents dans l’incapacité des ces personnes. […] je ne retournais pas à Poudlard pour finir l’année scolaire, à cause de cette erreur de médicomage, ma santé était devenue plus fragile pour je ne sais quelles raisons et il m’avait fallu des mois pour reparler comme il fallait. J’avais presque loupé six mois de cours, c’était à cause de cela que j’avais failli redoubler mon année, mais ma mère a tenu à me donner des cours, et c’est ce qu’elle a fait. Heureusement, je n’aurais pas voulu redoubler. Depuis, je ne me suis jamais vraiment approché du lac noir, ce lac me fait peur, terriblement peur. Ce jour là, j’avais failli me noyer dans son eau glacé, j’avais failli mourir, ma mère me dit que j’avais fait un arrêt cardiaque et que depuis je n’avais pas le droit de faire de sport tel que le quidditch.

ϟ REPELLO MOLDUM
ϟ PSEUDO/PRENOM, Nora, Nono.
ϟ AVATAR CHOISI, lily Collins
ϟ UN COMMENTAIRE,/
ϟ PRESENCE, assez disparatre jusqu'à fin mai, mais après full présence !
ϟ PARRAINAGE,Souhaites-tu un parrain pour t'aider à t'intégrer ? Oui [...] / Non [X]
ϟ LE MOT MAGIQUE,Poudre de perlimpinpin, poudre d’escampette et poudre à cheminette...



Dernière édition par Arya P. Duchannes le Ven 11 Mai - 10:44, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   Jeu 10 Mai - 16:45

Bienvenue sur le forum charmante demoiselle ♥
Bonne chance pour ta fiche & surtout amuses-toi bien parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Ysölde M. Wilkes McFays
avatar


fondatrice -  prefète de serpentard, attention à vous, je peux éviter la retenue... ou pas.

first Log-in : 29/06/2010
parchemins : 8416

MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   Jeu 10 Mai - 17:05

OMG LILY mimi
Bienvenue Miss I love you



"Got me lookin so crazy right now"
“I look and stare so deep in your eyes I touch on you more and more every time When you leave i'm beggin you not to go Call your name two, three times in a row Such a funny thing for me to try to explain How i'm feeling and my pride is the one to blame”
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   Jeu 10 Mai - 17:07

bienvenue sur le forum ! Puisque j'adore Lily, je vais vouloir un lien!
Revenir en haut Aller en bas
Tamsin Inari M-Finharvin
avatar


Patience et justice sont nos atoux. Et nous respectons la mémoire de notre chère Helga.

first Log-in : 19/09/2010
parchemins : 3970

MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   Jeu 10 Mai - 18:06

Bienvenue sur le forum arya, Bonne chance pour t'as fiche
si tu as la moindre question n'hésite pas.

*mode Admin off*

LILY!!!!!!!!!!!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   Jeu 10 Mai - 18:18

Welcome miss =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   Jeu 10 Mai - 18:58

MA NORAAAAAAAAA

BIENVENUE I love you AVEC LA MAGNIFIQUE LILY!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arya P. Greengrass
avatar


Fort et courageux comme des lions, nous sommes fiers d'être de la maison de Godric.

first Log-in : 10/05/2012
parchemins : 456

MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   Ven 11 Mai - 6:46

MA PICHOUNETTE
merci a tous !



Revenir en haut Aller en bas
Ysölde M. Wilkes McFays
avatar


fondatrice -  prefète de serpentard, attention à vous, je peux éviter la retenue... ou pas.

first Log-in : 29/06/2010
parchemins : 8416

MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   Ven 11 Mai - 10:50

je te valide à griffondor I love you n'oublie pas de réserver ton avatar et tout ! ^^



"Got me lookin so crazy right now"
“I look and stare so deep in your eyes I touch on you more and more every time When you leave i'm beggin you not to go Call your name two, three times in a row Such a funny thing for me to try to explain How i'm feeling and my pride is the one to blame”
Revenir en haut Aller en bas
Arya P. Greengrass
avatar


Fort et courageux comme des lions, nous sommes fiers d'être de la maison de Godric.

first Log-in : 10/05/2012
parchemins : 456

MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   Ven 11 Mai - 10:51

wow, merci pour la rapdité !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ARYA ▽ IN PROCESS   

Revenir en haut Aller en bas
 

ARYA ▽ IN PROCESS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  ::  :: Le royaume du choixpeau :: Les répartis :: Les fiches de présentations à REPOSTER!-