Partagez | 
 

"ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité





MessageSujet: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 26 Mai - 18:11

ASLANDER MORSTANS OSWIND DIT "OZ"
« people we love people we lost people we found again against all the odds. »



• CARTE IDENTITÉ DU MINISTÈRE
› nom : Tu t'appelle Morstans, c'est ton père qui t'en a fait don. C'est un nom comme un autre, un nom que tu portes plutôt fièrement d'ailleurs. Votre sang n'est guère pur, mais tes ancêtres se sont évertués à supprimer ceux qui ont terni la réputation. Quant à l'autre nom que tu porte, Oswind tu le tiens de ta mère, une femme qui a refusé d'épouser ton père après Poudlard, et qui s'est enfui avec un autre homme après ta naissance, tu portes ce nom comme une sorte de cicatrice qui te marque. Mais de ce nom tu portes ton principal surnom : "Oz", il te plait beaucoup c'est vrai, et d'ailleurs il te suit partout. Mais après tout comment aurais-tu pu faire un surnom avec Morstans, "Mort" ? Trop lugubre, même pour toi !
› prénom :Ton prénom n'est guerre commun et a sans l'ombre d'un doute fait débat au moment de ta naissance, ta mère tenait absolument à t'appeller "Urbain", mais c'était trop étrange pour ton père qui préférait Aslander, c'était d'après lui un nom digne d'un sorcier, tandis qu'Urbain faisait prénom de moldu. Tu portes Aslander, mais les gens t'appellent généralement Aslan, et puis un jour tu as découvert que c'était le nom utiliser par un vulgaire lion parlant dans un livre moldu et tu aime que très peu que l'on te nomme ainsi, c'est pourquoi "Oz" est le surnom le plus couramment utilisé !
› âge, date et leu de naissance : Tu es née il y bien longtemps - les années ont défilées à une vitesse folle, désormais tu as trente et un printemps, tu n'es plus aussi jeune que tu le prétends, tu as l'exprérience et les années qui vont avec. Tu es née après avoir causé neuf long mois de peine à ta mère, celle qui a refusé de te prendre dans ses bras à ta naissance car tu avais gâché sa vie. Tu es né à l'infirmerie de Poudlard alors même que ta mère était élève en dernière année et que ton père y était jeune professeur, enfant de la honte tu te fiche bien de ton lieu de naissance, mais celui ci te lie indéniablement au château millénaire.
› lieu de résidence : Une maison, tu ne possède une depuis que ton vieux père est décèdé, on dit que tu attendais sa mort avec impatience pour hériter de son précieux héritage, et il parait d'ailleurs que tu as également hérité de pas mal de dettes. Tu vis donc dans une demeure imposante à Pré Au Lard, celle ci est un peu à l'écart mais il est aisé pour toi d'aller faire un petit tour au Trois Balais le soir, et de rentrer chez toi après une dure journée de labeur au château !
› nature du sang : Mêlé, ta famille en a assez honte comme cela d'ailleurs. Ton père et les siens ont essayé de se repentir comme ils le pouvaient, persuadé qu'il y avait encore de la noblesse dans leur sang mêlé, mais tu n'en es pas convaincu, les tiens sont passé par la prison de sorcier pour avoir tué des membres traitres, tu doute que cela ai apporté de la noblesse à ce sang. Si autrefois votre famille était respectée, aujourd'hui, tu en doutes sérieusement.

• CARTE SCOLAIRE DE POUDLARD
› ancienne maison  :La ruse, est une chose qui a toujours fait parti de ton caractère. Bien que tu ai été préfet dans le passé, tu n'étais pas un exemple à suivre, tu étais arrogant, et toujours très sûr de toi, voulant t'affranchir de ton statut de sang mêlé pour surpasser les sangs purs. Ce désir de puissance, il te poursuit, et depuis ton enfance, tu t'embarques sur le chemin de la grandeur, mais tu n'es guère certain d'avoir choisi le bon chemin. Tu étais à serpentard, "Arrogant, brillant, mais rusé, et  aspirant à la grandeur, nul doute que tu t'épanouiras chez les serpenntard" t'avait alors dit ce chapeau vieux de mille ans quand on l'avait posé sur ta tignasse ébouffiée.
› nombres d'années passées à poudlard : Tu es passé entre ces murs avant la réforme, donc tu as passé sept années à Poudlard, comme bon nombre de personne.
› poste occupé : Tu es professeur de Magie noire depuis un an, tu trouve cette matière noble, mais tu déplores la présence de certains élèves dans tes cours.
› composition de votre baguette :ta baguette mesure trente centimètre et est constituée de bois de houx, à l'intérieur, on y trouve un ventricule de dragon, cette baguette est destinée aux sortilèges, et plus particulièrement aux sortilèges de combats que tu maitrise plutôt bien.
› matière autrefois favorite : Tu étais fan de la défense contre les forces du mal, d'ailleurs entre nous les forces du mal t'on toujours grandement inspiré, plus que tu ne veut bien l'admettre.
› matière autrefois détestée : Tu as du faire étude des moldus car ta mère le voulait parce que c'était tes professeurs qui te l'avaient conseillé, mais ça t'a donné la nausée.
› la forme de votre patronus :Ton patronus à la forme d'un lynx, c'est une créature vive et assez rapide, tu aime bien les félins.
› l'épouvantard : Tu refuse de l'admettre mais tu vois le corps de Clary sortir d'outre tombe et te dire que tu l'as abandonné et qu'elle est morte par ta faute, tu n'arrive pas à te débarasser d'elle, même des années après, puis tu vois son crétin de frère derrière avec son sourire carnassier.
› détails à communiquer : tu es l'auteur de plusieurs livres sur la défense contre les forces du mal, et la magie noire, d'ailleurs certains de tes ouvrages ont été utilisé par des professeurs.

• MA RENCONTRE AVEC POUDLARD

Merci de nous raconter en 5/6 lignes au minimum votre rencontre avec le château, il ne s’agit là pas forcément de votre arrivé en barque lors de la première année, mais il peut s’agir d’une rencontre avec un fantôme, une fois où vous vous êtes perdu. Bref, racontez nous votre rapport au château !
Ta première rencontre avec Poudlard avait été brutale, car cela avait été ton entrée même dans le monde et dans la vie. Il suffit d'expliquer ceci en quelques mots. Ta mère, Mary Oswind était une jeune sorcière de tout juste seize ans quand elle avait rencontré ton père un homme d'une trentaine d'année, qui venait tout juste d'entré comme professeur de potion à Poudlard, un homme de trente ans très séduisant pour les photographies que tu as pu voir de l'époque. Une amourette entre une professeur et son élève cela avait valu un sacré scandale à l'époque, tu étais né comme l'enfant de la honte. Suite à cette macabre découverte - comme le disait les moeurs de l'époque - ton père avait été renvoyé de Poudlard, causant un déshonneur à ta famille, une fois encore. Quant à ta mère elle a dû suivre les cours jusqu'au terme de sa grossesse, et elle t'avait mise au monde dans l'infirmerie du château. Elle avait refusé de te prendre dans ses bras, et pleurait en hurlant qu'on t'enlève à elle car elle n'avait pas envie de te voir, car tu étais devenu sa honte. L'infirmière te berçait tendrement alors que toi tu pleurais et réclamais ta mère avec ardeur. Poudlard avait été ta première demeure, jusqu'à ce que ton père vienne te chercher, et t'enmène non loin de là, à Pré Au Lard, sa ville à lui, et là, tu as pu grandir avec vu sur l'endroit qui t'avait vu naître Poudlard.

Contrairement à tes camardes, tu n'avais pas pris le Poudlard express, et tu attendais à la garre assis sur ta valise que le train arrive. Le douloureux inconvéniant de vivre à deux pas du château, ton père encore ivre de la veille avait refusé de te conduire à la gare pour que tu puisse faire ta rentrée normalement comme n'importe quel autre élève. Tu n'avais que lui et deux petites soeurs, nées de relation de ton père avec une femme qui était décèdé il y avait maintenant quatre ans. A peine âgée de cinq ans, tu t'inquiètais à l'idée de les laisser en compagnie de ton ivre père qui avait abandonné les potions pour se voué à un tout autre nectar : l'alcool. Tu étais plutôt grand pour ton âge, et déjà tu avais cette tignasse indoptable qui trônait sur ta tête, tu portais fièrement l'uniforme, et à côté de toi la cage d'un hiboux, un grand duc cadeau de ta mère qui malgré le fait que tu sois sa honte continuait de te couvrir de cadeau elle qui s'était finalement mariée et avait eut des enfants, te rejettant toi son premier né. Ces cheveux, tu les tenais de ta mère, et tu les aimais, c'était la seule chose qu'elle t'avait donné que tu chérissais. Au moment où ce hiboux hulula, tu rétorqua alors : "Oh mais ta gueule sa piaf!" Tu avais un aversion pour les volatiles, mais ça comme la mère qui t'avait rejeté aurait pu le savoir ? Tu attendais, avec ton regard posé sur la voie, attendant le train. Puis, tu entendis le bruit du train, vis la fumé blanchatre s'échapper de la locomotive, et tu inspira un grand coup, ça y est, la rentré était là.

• ENTREVUE AVEC VOTRE JOURNAL INTIME : CONFESSIONS INTIMES.

› Votre camp officiel : [] Le Cercle  [X] Mangemort  [] Ordre de Woodcroft [] indécis
› Pourquoi choisir ce camp : Ce camp, je l’ai d’abord choisi pas conviction et c’est ce que je pense au fond. Le sang, les moldus sont une menace pour nous, n’avez jamais oublié ce qu’il on pu faire à notre peuple par le passé ? Je les déteste, et les accueillir dans nos rangs je trouve que c’est leur donner une chance supplémentaire de nous faire du mal, toujours plus, toujours, toujours. Les moldus, et leurs rejetons qui se croient sorcier, ces « sangs de bourbe » sont une menace, et les laisser entrer dans notre monde est une erreur que nous regretterons tôt ou tard – mais j’espère le plus tard possible. Mon allégence va donc au Seigneur des Ténèbres dont je porte moi-même la marque, je suis un expert en magie noire et est trouvé en cet homme un modèle fort et fier. Lui-même sang mêlé, je pense que nous sommes de ceux qui tirent leur force de ce qui aux yeux de certain est notre point faible.
› Position sur la nature du sang & sur la création de Grindlemonk : Le sang c’est « important » du moins avoir le sang mêlé peut être une force, il n’y a qu’à regarder les grands sorciers de ce monde, nous avons le sang mêlé, en revanche comme précisé avant, je détestais les moldus, et les sangs de bourbes, ils sont une menace pour notre monde. La création de cette maison est une bonne chose, remettre les menaces à leur place, et les garder à l’œil, c’est la solution.

• IL ETAIT UNE FOIS UN SORCIER A POUDLARD.


angel of mercy how did you find me

Where did you read my story ? Pulled from the papers Desperate and hardened seeking a momentary fix. All I wanted to say; All I wanted to do; Is fall apart now; All I wanted to feel, I wanted to love.  Its all my fault now, A Tragedy I fear.  ✣ one republic, signa @ ashed waylands

Un an et demi auparavant quelques part au ministère et à Pré Au Lard
L'hiver était installé depuis plusieurs jours et tu travaillais au département des mystères, cela faisait des années que tu vivais à Londres loin de ce père qui était plongé dans l'alcool à longueur de journée, loin de ce père qui avait laissé derrière lui ses années d'enseignement pour se voué à d'autre saints bien moins fréquentables. Celui ci était devenu le mangemort fou, le mangemort ivre, le type que l'on n'aime pas croisé, celui que l'on n'aime pas avoir dans sa famille. Toi même tu t'étais investi dans la cause mais tu refusais le nom de ce père qui te faisait honte. Si autrefois tu avais été sa honte, maintenant, il était la tienne. Dés que tes soeurs avaient rejoint les bancs de Poudlard, tu avais été rassué de ne pas les savoir en sa compagnie, tu ne rejoignais la demeure familliale que lorsqu'elles s'y trouvaient. Ton travail était plus que monotone, c'était certain, mais tu n'avais pas d'autre choix, le ministère et son système d'échellons n'était pas ton truc, toi tu écrivais des ouvrages sur la magie défensive et tu avais été flaté quand on t'avait choisir comme livre pour enseigner à Poudlard, un fierté pour un écrivain comme toi.  "Oz !" dit la voix d'un de tes collègues alors que tu es dans la hall du ministère, marchant fièrement avec un petit carton dans les mains, tu as enfin décidés de prendre la porte de ce ministère qui ne t'apportera jamais rien de bon, jamais.  Tu te retourne alors pour faire face à Andy MacKolson, un type plus vieux que toi, père de famille et attaché au même poste depuis quinze longues années, et tu l'interroge du regard. "Je suis désolé" dit-il avec la voix la plus compatissante qu'il pu. Tu haussa un sourcil et répondit alors : "J'avais l'intention de partir depuis longtemps, c'est..." Mais tu fut coupé, et interloqué par la mine surprise de cet homme avec qui tu travaillais depuis longtemps, "Je parlais de ton père, il est... décèdé." Oh, ça c'était une chose minime dans ta vie, une chose qui ne te comprometterait certainement pas émotionnellement, quand tu avais appris sa mort par courier, c'était tout juste si tu avais poussé un soupire de soulagement, en pensant que cet incapable qui faisait honte à ta famille nous avait enfin quitté. Tu paru destabilisé un instant et t'arma alors de ton arrogant sourire, et répondit avec une certaine fermeté : "Je ne pleurerais pas un homme comme lui, il a joué avec la vie, l'alcool a pris la sienne, grand bien lui fasse." Tu n'étais pas un fils modèle, il n'avait pas été un père modèle, vous étiez quitte maintenant. Tu adressa un sourire poli, mais pas réellement amical à cet ancien collègue qui n'était désormais plus le tien. Tu la salua alors poliment avant de te retourner et de marcher en direction des différentes cheminées prêt à rentrer chez toi. A la mort de ton père, tu avais décidé qu'il était temps de faire un peu de ménage dans ta vie, de changer ce qu'il était encore possible de changé. Cette vie de bureau ne te convenait pas du tout - tu avais besoin d'être reconnu, et ça n'arriverait pas au ministère. Tes ouvrages de magies défensives, et de magie noire avaient intéressé le corps enseignant de Poudlard, et le professeur directeur de Poudlard t'avait alors proposé un poste à l'enseignement de la magie noire. Ce poste ne prendrait effet qu'à la rentré prochaine mais tu ne pouvais pas concevoir de n'être qu'un sulbaterne d'un membre du ministère un instant de plus. Même si le ministère était passé dans "ton camp", tu n'avais jamais supporté que l'on puisse te donner des ordres. Tu serais professeur, ce n'était pas une gloire en soit, mais ça te donnait d'avantage de chance de faire tes preuves. Tu us le réseau de cheminé à travers le pays pour finalement te retrouver dans ce salon familier dans lequel tu as grandi, et il y fait bien sombre. D’un coup de baguette que tu agites, les rideaux s’ouvrent sur l’extérieur, tu vois le château se dresser au loin, et tu as la satisfaction que bientôt tu serais entre ces murs. Pour la première fois depuis de longues années, tu trouves une satisfaction d’être chez toi, sans entendre les hurlements de ton père ivre qui veut absolument une autre bouteille alors qu’il est à sec depuis bien longtemps. Les mauvaises langues disent que tu as tout fait pour ne pas l’aider, que tu as tout fait pour le faire crever de la boisson pour hériter de ce manoir, tandis que tes sœurs ont hérités de la maison de campagne dans la banlieue londonienne, jusqu’au bout tu donneras au monde l’impression d’être l’enfant de la honte.  Tu retires ton manteau et le jette sur le porte manteau d’un geste habile, pour la première fois de ton existence, tu te sens chez toi, vraiment. Tu regardes la vitrine où gît encore le cadavre de bouteille d’alcool appartenant à ton vieux père. Tu t’installes dans le fauteuil fièrement. Un petit coup de baguette et tes effets personnels reviennent à leur place, quelques photographies de toi et de tes sœurs, et une photographie ou tu trônes entre deux femmes, une plus jeune dont tu n’oublieras jamais le sourire, et une blonde à la tignasse rebelle plus âgé, dans le coin, un garçon aux yeux bleus, il faudra que tu penses à recouper cette photo, cet imbécile la gâche terriblement.

Huit mois auparavant King Cross, Londres, voie numéro 9 3/4 -direction Poudlard
Le grand jour, cette fois ci, pour ta rentré à Poudlard tu as fait le choix d’y entrer comme n’importe quel autre professeur, par la grand porte, et par la voie ferroviaire, comme tes collègues. Tu en as assez d’être la honte, et le type anormal dans cette vie, s’en est trop pour toi. L’avance, ça te connait, tu ne supportes pas être en retard, alors naturellement tu es ici avec une bonne demi-heure d’avance, avec ta valise. Tu es bien seul – comme toujours, tes sœurs tu ne les a pas vu depuis longtemps, pas depuis qu’Alyana est parti avec un moldu et a renier la magie, et pas depuis que Krystal est partie à l’autre bout du monde, te voilà bien seul, tu l’as sans doute bien mérité. Le personnel du train s’agite pour que tout soit prêt en temps et en heure car le Poudlard Express ne part jamais avec une seule minute de retard. Tu tira ta valise, et t’assois dessus comme l’enfant que tu étais qui attendait le train à Pré Au Lard, autrefois. Tu te retournes quand soudain une voix familière te scande alors : "Ainsi te voilà prêt à reprendre le train, je te croyais trop vieux pour c’est enfantillage." Une voix  que tu aurais reconnue entre mille. Tu te retournas simplement pour en avoir la confirmation et tu vois se dresser devant toi une femme blonde à la tignasse indomptable qui est plus âgée que toi, il est difficile d’admettre qu’elle tire sur une quarantaine d’années bien tassé, tu lui enlève les petits chiffres derrière par respect.  Tu la regarde de la tête au pied, elle a semblerait-il pris un coup de vieux, sans doute dû à ce qui avait pu lui arriver l’an dernier, une année éprouvante pour elle, tout comme l’année il y avait quatre ans de cela. "Comparé à toi, je suis un enfant Bathilda." Réponds-tu avec ironie, certes, tu étais plus jeune qu’elle d’une petite quinzaine d’année, mais en quoi cela te donnait-il le droit d’être arrogant avec elle ? Elle ne le méritait que par son camp, celui qu’elle avait choisi, celui qui avait fait que si autrefois vous aviez pu discuter tranquillement, aujourd’hui vous ne pourriez pas décemment vous parler de la sorte. "C’est très méchant Oz. " dit-elle alors en riant de son rire cristallin, elle s’approche de toi et toi, tu es sur tes gardes, elle est devenue le genre de femme prête à tout pour mettre hors d’état de nuire quelqu’un qui pourrait s’en prendre à sa précieuse famille. "Professeur, qui l’aurait cru." Dit-elle en haussant un sourcil. Tu réponds du tac-au-tac, "Ta gueule… Mrs Magnus. " Tu es impoli avec elle, et tu ajoutes : "Qu’est ce que tu veux ? " Elle lève enfin ses yeux vers toi, tu t’y plonge comme avant, vous aviez partagé quelque chose que tu regrettais, mais elle te rappelait surtout cette personne qui t’avait manqué si longtemps. "Il va être assistant à Poudlard, je veux juste éviter que vous vous entretuiez tout de suite. " dit-elle avec sa voix de mère poule. Tu comprends tout de suite de qui elle veut parler, ce crétin aux yeux bleus vient encore se mettre dans tes pattes, comment ce petit arrogant perturbateur peut-il vouloir enseigner. Tu réponds avec une certaine arrogance : "Ton cher copain Dumbledore a trouvé une place pour ton neveu chéri, je pari qu’il s’est encore fait renvoyé de Ste Mangouste. Je pensais que tu étais une cougar, pas que Dumbledore était ton genre." dis-tu d’une voix cassante. Elle te fixe avant de rire, "Tu aimerais bien. " Tu comprends le sous-entendus, mais Bathilda n’a jamais été ton genre, elle ne l’était pas. Tu esquisses un sourire en coin, et pense à ce qu’elle venait de dire, elle te fait comprendre combien autrefois tu avais aimé ce caractère à chaque fois que tu avais passé les portes de sa demeure. "Dans tes rêves Bathilda." Réponds-tu en esquissant un petit rire. Puis, tu repense à son neveu, tu ne l’as jamais aimé, il ne t’a jamais aimé, c’était la dure loi de la vie, mais tu n’avais jamais pleuré de ne pas être dans les grâces de ce petit arrogant capricieux à qui Bathilda et sa sœur avait tout passé pendant des années. "Elle n’aimait pas vous voir vous disputer." Bathilda, elle avait raison. Tu repense à elle, à cette époque bénite de dieux où ton père avait été ta seule inquiètude. "Elle est partie, dis-tu avec simplicité, elle a toujours choisi son petit frère  - toujours. " Tu sais de quoi tu parles, combien de fois t’avait-elle laissé en plan pour aller régler un problème avec l’arrogant de service. "Je ne dois rien à un abruti qui me crois responsable de la mort de sa sœur. " Les mots te font mal car tu te crois en parti responsable de sa mort, tu l’as laissé quand elle était au plus mal, quand elle aurait eu besoin de toi. Tu vois le visage de Bathilda changer du tout au tout, si l’instant d’avant tu flirtais presque avec elle, tu voyais la membre de l’Ordre de Woodcroft se dessiner devant toi, et rétorquer en te menaçant d’un doigt : "Laisse Clary tranquille, laisse la reposer en paix. C’est en partie de ta faute, tu ne l’enlèveras pas de l’esprit de Reed, il t’en veut, et il a raison. " Tu te retournes prêt à partir, tu t’arrêtes, songeur. Elle poursuit alors : " Elle t’aimait vraiment tu sais. " Tu le savais mais toi tu avais eu peur de lui faire plus de mal, tu n’avais pas voulu lui demander de choisir entre toi et sa famille, car tu voulais t’éviter la peine de la vérité, tu savais qu’elle choisirait sa famille malgré tout, car tu n’avais jamais été aussi important que son frère ou sa tante. "Si tu l’avais vraiment aimé tu aur…" Tu ne supportes plus ces accusations, et tu te retournes vivement et rétorque : " Si je l’avais vraiment aimé ? Je l’ai aimé, mais je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait moi, elle a choisi sa famille plutôt que moi, elle en a subi les conséquences ! " Tu t’emportes et on peut lire la colère sur ton visage, tu réalises que tu ressembles plus à ton père que tu ne veux l’admettre, la colère ronge tes veines comme un poison, tu  lui jette un dernier regard, et attrape ta valise, et monte dans le premier wagon qui se trouve en face de toi, ne te retournant pas. Les élèves ne sont pas encore là, tu t’installes dans un compartiment vide. Les souvenirs de ta seconde années, celle où ton père a enfin daigné te laisser aller à Londres pour prendre le train, tu te souviens de cette petite brune aux longs cheveux bouclé passé la tête dans la porte et dire de sa voix timide : "Clary Magnus-Wexforth, est-ce que je peux m’asseoir tous les autres compartiments sont pris ? " Les souvenirs nous hantent, et finissent parfois pas nous tuer, comme le regret.


• LE REPOUSSE MOLDU NE MARCHE PAS.

› Pseudo et/ou prénom :  Béné aka BN
› Votre avatar :Matt Smith
› Commentaire : Suis la cousine à Ysolde la toute belle Non, mais c'est vrai, elle a réussi à me convaincre, mais je n'ai pas rp depuis un long bout de temps ! bref Merci Alex pour le pseudo, parce que j'ai rouillée !
› Parrainage : [X] oui, s'il vous plait :  [] non, merci !
› Code du forum :
Code:
Never trust anything that can think for itself if you can't see where it keeps its brain.


Dernière édition par Aslander Morstans Oswind le Jeu 27 Juin - 11:52, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 26 Mai - 18:17

MATT SMITH Le choix d'avatar parfait I love you
Bienvenue sur SH, j'ai hâte de lire ta présentation (:
Revenir en haut Aller en bas
Reed Magnus-Wexforth
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 17/07/2010
parchemins : 2991

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 26 Mai - 18:20

Ma Poule - Welcome !
T'as un nom qui claque - ah oui, il est de moi #SBAFFFFFFF





BAD MOON ON THE RISE
I see the bad moon a-rising I see trouble on the way I see bad times today,Don't go around tonight.Well it's bound to take your life,There's a bad moon on the rise. + Mourning Ritual ft. Peter Dreimanis - Bad Moon Rising
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 26 Mai - 18:23

ROBB STARK ! Merci
Revenir en haut Aller en bas
Luce Finley Matlin
avatar




first Log-in : 29/03/2012
parchemins : 553

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 26 Mai - 18:41

Bienvenue sur le forum jeune homme!
bonne chance pour t'as fiche et si tu as la moindre question n'hésite pas.



Revenir en haut Aller en bas
Renly K. Abbott
avatar




first Log-in : 27/01/2013
parchemins : 838

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 26 Mai - 19:02

Bienvenue sur SH et bonne chance pour ta fiche



Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 26 Mai - 20:09

Merci à vous deux !
Si jamais des gens veulent des liens, je veux bien des liens avant de finir ma fiche
Revenir en haut Aller en bas
Reed Magnus-Wexforth
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 17/07/2010
parchemins : 2991

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 26 Mai - 20:20

"Oz", j'en ris depuis tout à l'heure, ça fait tellement American Pie Laughing




BAD MOON ON THE RISE
I see the bad moon a-rising I see trouble on the way I see bad times today,Don't go around tonight.Well it's bound to take your life,There's a bad moon on the rise. + Mourning Ritual ft. Peter Dreimanis - Bad Moon Rising
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 26 Mai - 20:25

En un gif :
Mais je t'aime quand même
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Lun 27 Mai - 0:08

LE DOCTEUR!!!

Bref, bienvenue parmi nous !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Lun 27 Mai - 0:25

MATT SMITH!!!!!! je suis mourru!
Bienvenue sur le forum mister!
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Lun 27 Mai - 8:50

Merci à tous les deux !
Si tu es mouru Rainy c'est bien dommage
Revenir en haut Aller en bas
Reed Magnus-Wexforth
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 17/07/2010
parchemins : 2991

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Lun 27 Mai - 8:55

Aslander Morstans Oswind a écrit:
En un gif :
Mais je t'aime quand même





BAD MOON ON THE RISE
I see the bad moon a-rising I see trouble on the way I see bad times today,Don't go around tonight.Well it's bound to take your life,There's a bad moon on the rise. + Mourning Ritual ft. Peter Dreimanis - Bad Moon Rising
Revenir en haut Aller en bas
Tessa D. Blacktorns
avatar


Qui suis-je ? Je ne sais pas encore si je serais élève, professeur, ou adulte.

first Log-in : 14/04/2012
parchemins : 348

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Lun 27 Mai - 12:28

ELEVENTH Bref, bienvenue BG Smile



[...] Il n'est pas d'ombres dans le noir. Les ombres sont les servantes de la lumière, les filles du feu. Plus vive est la flamme, plus sombres sont les ombres qu'elle projette.
George R. R. Martin, A song of ice and fire : A Feast for Crows
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Meriadec Lestrange
avatar


Futés, rusés, tous les qualificatifs sont bons. Nous sommes les héritiers de Salazar.

first Log-in : 18/09/2010
parchemins : 1510

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Lun 27 Mai - 19:35

Bienvenue parmi nous
J'espère que tu te plaira sur SH








Halo round his head
Burning in our bed
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Sam 1 Juin - 18:12

Bienvenue parmi nous !!! J'adore le choix d'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 2 Juin - 11:13

Merci à tous, serait-il possible d'avoir un délai supplémentaire ? Car je suis débordée de travail en ce moment
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 2 Juin - 14:16

Oui il t'es possible d'avoir un délais. tu aimerais un délais de combien de temps?
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Mer 5 Juin - 20:27

Une semaine ? Le temps d'avancer dans mes révisions si c'est possible bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Luce Finley Matlin
avatar




first Log-in : 29/03/2012
parchemins : 553

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Jeu 6 Juin - 2:34

D'accord si tu as besoin de plus préviens nous. Sinon je t'accorde un délais d'une semaine!



Revenir en haut Aller en bas
Dabria Vee Greengrass
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/01/2013
parchemins : 347

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Jeu 6 Juin - 14:14

Bienvenue sur le forum! Choix original d'avatar, j'aime bien!




supremacy
Wake to see - your true emancipation is a fantasy. Greatness dies, unsung and lost, invisible to history. [...]  You don't have long, I am on to you. The time, it has come to destroy...Your supremacy.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Dim 9 Juin - 22:01

Merci, j'essaie de finir rapidement !

Merci Dabria ! j'aime faire dans l'original !
Revenir en haut Aller en bas
Arya P. Greengrass
avatar


Fort et courageux comme des lions, nous sommes fiers d'être de la maison de Godric.

first Log-in : 10/05/2012
parchemins : 456

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Mar 11 Juin - 8:14

Bienvenue
MATT SEXY SMITH !




Revenir en haut Aller en bas
Arielle L. Keynes
avatar


Patience et justice sont nos atoux. Et nous respectons la mémoire de notre chère Helga.

first Log-in : 25/04/2012
parchemins : 1483

MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Mer 12 Juin - 1:49

Welcome !

Bonne chance pour ta fiche !




Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   Lun 24 Juin - 12:52

Bonjour !

Ton délai s'est achevé, tu as jusqu'au 27 Juin pour nous signaler que tu souhaites rester avec nous, sans quoi ton compte sera supprimé.

En espérant te voir rester parmi nous ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)   

Revenir en haut Aller en bas
 

"ENJOY THESE FINAL MOMENTS OF PEACE." (100%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  ::  :: CORBEILLE-