Partagez | 
 

BELLYSSE Ҩ « amour & châtiment »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bellatrix N. W-Lestrange
avatar


Futés, rusés, tous les qualificatifs sont bons. Nous sommes les héritiers de Salazar.

first Log-in : 24/01/2011
parchemins : 1808

MessageSujet: BELLYSSE Ҩ « amour & châtiment »   Lun 21 Oct - 14:10


Bellatrix & Ulysse ◭ « La passion amoureuse ou un haut degré d'ambition ont changé des gens raisonnables en fous qui déraisonnent. »



Un an de mariage, trois cent soixante-cinq jours de concubinage. A cette addition s'ajoutait un enfant, un fils et à eux trois, ils formaient le clan Lestrange. Bellatrix était profondément comblée, elle avait tout ce qu'elle avait toujours désirée secrètement, un mariage parfait avec le plus ténébreux des princes, un enfant qui dépasserait la grandeur de ses parents et la fortune. Malgré le jeune âge de la sorcière, ces événements avaient finis par la faire grandir très vite - bien qu'elle ait toujours fait preuve de maturité - Assise en face de sa coiffeuse où elle brossait sa magnifique chevelure, elle observait son visage parfaitement bien maquillé dont chaque traits étaient sublimer. La grossesse ne lui avait pas enlever sa beauté, elle n'avait fait que l'accroître. Vaniteuse à souhait, la sang-pure était terrifiée par le vieillissement, elle faisait tout pour préserver sa jeunesse. Ce soir elle sortait en compagnie de son époux, une soirée rien que tous les deux, cela faisait bien longtemps. Avec l'arrivé de Lucian au sein du clan, ainsi que les études et leurs responsabilités respectives, ils n'avaient que très peu de temps pour eux. La ténébreuse était bien consciente qu'elle n'était pas l'épouse de n'importe quel sorcier, Ulysse Lestrange, Ô prince ténébreux, noble parmi les nobles, enfant du chaos. La Wilkes s'était unie à l'un des plus prestigieux sang-pur, le sorcier avait donc des responsabilités importantes et par moment ils ne faisaient que se croiser. Bellatrix prenait très au sérieux son rôle de mère, cet été elle avait passée beaucoup de temps avec son fils, trouvant que malgré ses septs mois, il était différent des autres enfants de son âge. Il avait hérité des beaux yeux de sa mère, mais faut dire que avec des parents comme Ulysse et Bellatrix, cet enfant ne pouvait être que magnifique et prestigieux. La sorcière accrocha ses bas à son porte-jarretelle, chaussant ses pieds d'escarpins vernis noir aux talons vertigineux. Une succube, elle incarnait la beauté à elle-seule, la portant même dans son prénom. Sa robe noir et moulante offrait un décolleté attrayant, ses jambes étaient elles aussi mise en valeur et elle portait autour de son cou le fameux collier des Lestrange, une relique. Elle se devait d'être séduisante - pour elle - mais aussi pour Ulysse, il était hors de question de porter préjudice aux Lestrange en sortant mal habillé. Lucian était gardé par Jillian-Rose ce soir, tante et marraine de son fils, sa belle-soeur se montrait être une babysitter remarquable. Mais ce soir, elle avait envie de penser à son mariage. Elle se parfuma puis quitta la chambre. Le cliquetis de ses talons aiguilles raisonnaient dans les longs corridors du manoir Lestrange, elle se mît à descendre les marches d'escaliers de manière élégantes où en bas, l'attendait le sublime Ulysse Lestrange. Un rien habillait cet homme, mais Bellatrix fondait littéralement quand celui-ci portait un costume. Elle lui adressa un sourire, arrivant à ses côtés où elle déposa un doux baiser sur ses lèvres, attrapant sa main délicatement pour se laisser emporter avec lui dans le transplanage.

Ils arrivèrent à Londres, côté sorcier évidemment ! Que ferait des Lestrange chez ces infâmes moldus ? Ils étaient totalement bien assortis, ne laissant pas indifférent les autres sorciers. Malgré l'obscurité de leurs tenues, ils semblaient émaner d'eux une aura surnaturelle. Ils représentaient l'élégance et de la beauté, la définition de la noblesse et du sang-pur, l'incarnation du mal et du vice. L'air était doux et ce soir on pouvait apercevoir l'astre lunaire trôner fièrement dans la nuit. Ils entrèrent dans un bar réputé hors de prix, fréquentés seulement par les nobles familles de sangs-pur. Une fois installés, la sorcière commanda un verre de vin sans se donner la peine de regarder le serveur, hautaine et arrogante de surcroît. « J'ai l'impression que cela fait une éternité que nous n'avons pas passées un moment rien que tous les deux. » Elle croisa ses jambes, dévorant du regard son délicieux maris, la nuit risquait d'être intéressant pour lui. La décoration parfaite des lieux, le pianiste au bout de la salle et lui, rendait Bellatrix d'humeur moins versatile que d'habitude, regardant quelques couples échanger des pas de danse sur la piste. Le serveur posa le verre de vin devant la sorcière, dont elle apporta directement à ses lèvres colorés, laissant le délicieux nectar couler dans sa gorge sans pour autant quitter des yeux Ulysse, sulfureuse Bellatrix. La soirée faisait que commencer et elle avait déjà envie de lui.






Bellysse +
until the end.
Non je n'ai peur de rien quand je suis dans ses bras.. de rien.. je fais de mon souffle l'écho des battements de son cœur, de mon corps le reflet de son corps, de sa jambe qui m'entoure, une chaîne indéfectible.@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Meriadec Lestrange
avatar


Futés, rusés, tous les qualificatifs sont bons. Nous sommes les héritiers de Salazar.

first Log-in : 18/09/2010
parchemins : 1510

MessageSujet: Re: BELLYSSE Ҩ « amour & châtiment »   Ven 8 Nov - 16:28

Effectivement, la vie d'Ulysse Meriadec Salvadore Isandre Lestrange avait des allures de perfection. Il avait la femme la plus sulfureuse de tout l'Angleterre pour laquelle bien des hommes auraient tués. Pourtant, elle n'était pas de ses catins faciles. Bellatrix Wilkes, maintenant devenue madame Lestrange demandait beaucoup d'attention et de soins. Qui plus était, elle savait comment les obtenir. Ulysse avait beau se vouloir mâle alpha, lorsque sa femme exigeait quelque chose, il avait du mal à lui refuser. Comme ce soir, elle lui avait demandé une petite soirée, rien qu'à eux. Jillian s'occuperait de leur fils et lui, mettrait de côté la préparation méticuleuse de son plan démoniaque pour jouer son rôle de mari attentionné. Ce soir, il allait retrouver sa femme comme ils ne s'étaient pas retrouvés depuis longtemps. Avec son obsession pour diviser son âme, tout était devenu soudainement secondaire pour lui. Sa femme, son fils, sa famille, ses études. Bellatrix l'avait peut-être remarqué et elle avait décidé d'y remédier. Ce soir, la nuit était à eux, ils allaient se retrouvés dans Londres sorcier. Ils étaient chez les Lestrange et Ulysse avait depuis longtemps revêtu son costume et attendait patiemment sa bien aimée. Patiemment assis dans un fauteuil luxueux, près de la porte d'entrée, sa soeur était venue rejoindre Ulysse. Si leur relation avait été tumultueuse, depuis l'arrivée du bébé, il en était tout autre. Jillian s,était montrée douce et parfaite avec leur fils. Elle avait regagné la confiance et l'affection d'Ulysse qu'il n'avait jamais osé lui porter avant. Même si Jillian lui en avait voulu pour le scandale du fils illégitime qu'il avait eut avec Madeline, tout cela semblait bien loin. Les Lestrange formaient enfin un clan. Sa soeur était venue le retrouver. Prenant place sur son genoux alors qu'elle lui donnait son fils pour qu'il remplisse son rôle de père. Ulysse berçait donc doucement Lucian en attendant sa femme. Observant la beauté légendaire de son enfant. Il avait eut de la chance de naître avec les yeux bleus de sa mère, les yeux verdoyants d'Ulysse auraient pu venir foutre l'équation en l'air, mais la génétique avait bien fait son boulot cette fois. Ainsi, Lucian avait des perles bleus semblables à celles de sa mère et de sa tante Jillian. Le petit ange fermait les yeux pour s'endormir, réchauffant le coeur si dur de son géniteur. Un cliquetis s'approchant d'eux attira tout de même son attention. Bellatix arrivait à grands pas langoureux. Ulysse déposa un tendre baiser sur la joue de son fils avant de ne le remettre dans les bras de sa soeur. Il déposa un doux baiser sur la joue de celle-ci également avant qu'ils ne se lève tous les deux. Ulysse replaçant son costard pour être certain qu'il ne se soit pas plissé. Bellatrix descendait de l'escalier comme une reine. Dans sa magnifique robe noire, elle était parfaite. Elle vient le rejoindre, déposant un baiser sur ses lèvres avant de ne prendre sa main et qu'ils ne se dissoudent tous deux dans un tourbillon.

Ils arrivèrent non sans élégance dans Londres Sorcier, tout près du bar où ils avaient conclus de passer leur soirée. Ce n'était pas n'importe qui qui avait accès à cet endroit. Le propriétaire était un ami de mes parents, un sang pur qui avait fait son nom et sa marque. La racaille n'entrait pas chez-lui. Leurs visages à tous deux étaient connus, le propriétaire de cette endroit était même venu à leur mariage. Ils entraient sa difficulté, sa plaçant à la table de leur choix avant que le serveur ne vienne les voir. Bellatrix commanda du vin et Ulysse du Whisky pur feu sur glace dans la désinvolture la plus choquante de ce couple qui traitait le reste du monde en moins que rien. « J'ai l'impression que cela fait une éternité que nous n'avons pas passées un moment rien que tous les deux. » Reprochait-elle à son mari, elle avait pourtant bien raison. Ulysse lui souriait doucement.

« Il n'est pas trop tard pour corriger cette grave erreur... »

Lui répondit-il en un sourire charmeur en plus d'un clin d'oeil. Et qui sait, peut-être ferait-ils une autre progéniture. Après tout, Lucian avait été conçut avant leur mariage, dans un hôtel sorcier. Pourtant, il était tout sauf un fils illégitime. Bellatrix était délicieuse à voir et Ulysse se régalait de ses formes dans sa robe. Et elle qui avait eut peur que la grossesse ne détruise son corps parfait. Elle n'était que plus belle encore et plus puissante. Le serveur arriva sans qu'ils ne daignent lui adresser le moindre regard. Ils n'avaient d'yeux que l'un pour l'autre. La main d'Ulysse agrippait son verre pour en boire une gorgée avec de ne le reposer. Son autre main s'aventurait sur le genoux de sa femme, remontant vers sa cuisse. Décidément, cette soirée ne serait pas ennuyante. Aucune soirée avec Bellatrix ne l'était, d'ailleurs.









Halo round his head
Burning in our bed
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix N. W-Lestrange
avatar


Futés, rusés, tous les qualificatifs sont bons. Nous sommes les héritiers de Salazar.

first Log-in : 24/01/2011
parchemins : 1808

MessageSujet: Re: BELLYSSE Ҩ « amour & châtiment »   Mer 29 Jan - 0:39


Bellatrix & Ulysse ◭ « La passion amoureuse ou un haut degré d'ambition ont changé des gens raisonnables en fous qui déraisonnent. »



La sorcière se perdait dans les yeux de son époux, oubliant le monde en ruine qui l’entourait. Il était toujours aussi séduisant, comme-ci le temps n'altérait en rien son charisme. Il avait le physique d'un prince et le coeur d'un démon. Ses sourires séraphiques rendaient l'être qu'il était encore plus paradoxale et controversé. La beauté d'un ange et l'âme du diable, si il en avait une. La vipère apporta son verre de vin à ses lèvres pour les tremper, ne quittant pas le regard de son bien aimé. Malgré lé noirceur qui émanait du couple, ils semblaient être l'éclat de lumière dans ce bar. Bellatrix n'avait de yeux que pour lui, ignorant les autres personnalités qui étaient présentes. Ce bar était fréquenté essentiellement par les plus haut dignitaires de la société sang-pur. Il était alors logique que les Lestrange soient les ambassadeurs d'un tel lieu. Assis à une table au centre de la salle, là où tout le monde pouvait les admirer. La douce musique classique qui flottait dans l'air était là pour apaiser les esprits malsains présent ce soir. Un sourire pour son homme tandis qu'elle croisait ses jambes, elle avait bien l'intention de profiter de lui ce soir et d'être une femme, une épouse et de laisser son côté maman au placard.  « Il n'est pas trop tard pour corriger cette grave erreur... » La belle conserva son fin de sourire aux lèvres tandis qu'elle frissonnait au contact de la main de Ulysse sur sa cuisse. Elle prit alors la main de son époux pour la caresser avec tendresse, sans le quitter des yeux évidemment. Elle était la seule à connaître cette facette de Ulysse. Là où tout le monde voyait un monstre, elle y voyait un ange, un futur ministre de la magie. Elle avait totalement confiance en lui, un jour il marcherait sur le monde des sorciers et elle serait à son bras, magnifique comme jamais. « Certes il n'est pas trop tard, juste un peu trop tôt ...» dit- elle avec un sourire amusé. Elle faisait évidemment référence aux plaisirs charnelles, à la luxure et toute la perversion dont ils étaient capable tous les deux.

Bellatrix posa son verre sur la table et se leva avec grâce et sensualité, s'avançant vers son époux pour se placer debout, derrière lui. Elle se pencha à son oreille, enivrant alors les narines de son mari de son délicieux parfum. Elle passe sa langue sur le lobe de Ulysse, prenant ensuite la parole. « Et si tu me faisais danser une danse qui ne se fait pas à l'horizontal pour changer ? » Elle lui vola un baiser sur le coin des lèvres et se recula ensuite pour l'attendre sur la piste où l'orchestre débutait déjà la musique qui allait faire danser le couple le plus dark de cette génération. Elle attendra que Ulysse la rejoigne pour se coller à lui et le laisser mener la danse. Après tout c'était lui l'homme et dans certains moments de leur vie de couple, la vipère voulait bien se montrer soumise. Malgré les talons aiguilles qu'elle portait, il restait plus grand qu'elle pour la dominer. Elle plongea ensuite son regard sulfureux dans le siens tout en caressant avec douceur la nuque de Ulysse. Voila un bon moment qu'ils n'avaient pas danser, depuis leur mariage peut-être ? Elle n'avait pas envie de parler d'horcruxes, ni de l'éducation de Lucian et ni de banalités. Elle voulait être Bella, sa femme, parce-que là maintenant tout de suite la sorcière en avait besoin. Elle n'était pas du genre à réclamer des intentions particulières à Ulysse malgré son caractère de fille gâtée et capricieuse. En l'épousant elle s'était attendu à ne pas l'avoir tous les soirs auprès d'elle, elle n'avait pas épousée n'importe quel sorcier issus de l’aristocratie, elle avait épousée le seul et l'unique prince. Elle suivait les pas de danse bien trop complexe pour des familles de la classe populaire. Les yeux étaient braqués sur le couple à sensation, normal ils étaient magnifiques.

« Tu sais que tu m'as manqué ces derniers temps ? » Son ton se montrait plus doux et tendre que en général. Depuis le temps, elle était toujours aussi folle de lui malgré les péripéties qu'ils avaient subis tous les deux. Elle pensait évidemment aux catins de son époux, comme Madeline et le bâtard qui pourrissait quelque-part ... Même ça n'allait pas gâcher sa soirée.






Bellysse +
until the end.
Non je n'ai peur de rien quand je suis dans ses bras.. de rien.. je fais de mon souffle l'écho des battements de son cœur, de mon corps le reflet de son corps, de sa jambe qui m'entoure, une chaîne indéfectible.@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Meriadec Lestrange
avatar


Futés, rusés, tous les qualificatifs sont bons. Nous sommes les héritiers de Salazar.

first Log-in : 18/09/2010
parchemins : 1510

MessageSujet: Re: BELLYSSE Ҩ « amour & châtiment »   Ven 7 Mar - 3:46

Ma Bellatrix, choisis par mes soins dans un mariage arrangé qui m'allait tout à fait. Elle était tout ce qui me fallait comme femme sur tous les niveaux. Elle me comblait comme c'était difficile de laisser satisfait un prince comme moi. Ma main s'était glissé sur la jambe de la mère de mon fils alors que ce soir nous profitions de notre mariage plutôt que de notre vie de famille. Sa main récupérait la mienne pour la caresser tendrement alors que nos regards se dévoraient déjà, comme à l'habitude. Nous étions un couple bel et bien heureux qu'il serait très difficile de briser, même avec toute la détermination du monde. Quelques uns avaient essayés, mais c'était sans succès, évidemment. « Certes il n'est pas trop tard, juste un peu trop tôt ...» S'amusait-elle en provoquant également mon sourire. Oui, il était un peu tôt, nous ne vennions que d'arriver et déjà le couple royal s'absenterait pour de délicieux plaisirs ? Nous pouvions patienter. Ce ne serait que plus délectable encore. La soirée était encore jeune et, même, nous avions la nuit devant nous. Bella posait alors son verre sur notre table, se levant pour s'avancer vers moi alors que j'observais ses belles formes dans sa robe moulante. Le mot magnifique était trop faible encore pour la décrire. Elle me contournait pour venir se placer dans mon dos, ses lèvres se glissant vers mon oreille. Ce fut d'abord sa langue qui s'y glissa sulfureusement, me donnant un sourire immanquable avant que ce ne soit  ses mots qui se glissent jusqu'au creux de mon oreille. « Et si tu me faisais danser une danse qui ne se fait pas à l'horizontal pour changer ? » Je rigolais doucement avant qu'elle ne me vole un baiser du coin dès lèvres.  Elle se reculait ensuite alors que je me levais en saisissant doucement sa main. Je ne tardais pas à la suivre sur la piste pour joindre nos corps en commençant à danser. Mes bras s'enroulant autour de ma femme avec puissance et possessivité. Les autres pouvaient la regarder, mais elle était entièrement et complètement mienne. Nos regards aussi enlacés que nos corps alors que nous mennions cette danse complèxe qui nous était pourtant bien familière malgré le fait que nous ne l'ayions pas pratiquée depuis un moment. Tout ça, c'était dans nons gênes. L'aristocratie, l'élégance, le perfectionnisme, l'excellence tout comme la follie. Nous étions des tarés pour vouloir êtres les rois de cette cours qui voulait nous faire la peau tellement la jolie les rongeaient. Pourtant, nous le faisions avec brio et sans trop se soucier de la menace imminente non plus. « Tu sais que tu m'as manqué ces derniers temps ? » Me glisse-t-elle tandis que je lui souriais grandement. Parfois, j'en venais à penser que j'étais sincèrement un mauvais mari. Je n'étais pas assez présent pour elle et pour mon fils. J'étais occupé avec Voldemort, avec mes plans d'avenir, mes réunions avec mon père et son entourage influent. On me préparait à être le prochaine leader, le prochain ministre de la magie. On me préparait aussi à planter un couteau dans le dos du seigneur des ténèbres, parce qu'on m'avait moi-même élevé pour être l'empreur des ténèbres et virer un seigneur n'était que peu dire. Les sangs purs, les radicalistes suiveraient. Les sang-mêlés partisants de voldemort se retrouveraient tous à Azkaban. Et mon fils serait le prochain à règner après moi. On l'y préparait déjà à faire partit de cette royauté qui état la nôtre.

« Moi aussi ma chérie. On y arrivera, bientôt notre fils sera dans un monde dirigé par la royauté. Par nous. »

Lui promettais-je alors que l'une de mes mains quittait son dos pour venir caresser doucement son visage. Je savais que nous ne devions pas parler de cela, mais c'était difficile pour moi étant donné que cela faisait partie de ma vie toute entière. S'en était même les fondations.









Halo round his head
Burning in our bed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: BELLYSSE Ҩ « amour & châtiment »   

Revenir en haut Aller en bas
 

BELLYSSE Ҩ « amour & châtiment »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  :: Londres Sorcier-