Partagez | 
 

Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité





MessageSujet: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Ven 10 Jan - 16:47

DOSSIER DU MINISTERE N° 9854356

Skandar Jefferson Astorg

Ϟ DOSSIER DU MINSITERE
◇ nom : Astorg. Il s'agit d'un nom sorcier, il est le dernier héritier de la famille, le seul membre vivant. ◇ prénom : Skandar, Jefferson◇ âge, date et leu de naissance : 34 ans, né le 4 novembre 1976 à l'Hôpital Sainte-Mangouste, Londres. ◇ lieu de résidence : Le Manoir Astorg dont il a hérité, situé dans la banlieue de Londres. ◇ nature du sang : Sang-Mêlé.

Ϟ LES FICHIERS SECRETS
◇ maison  : Serdaigle. ◇ occupation : Professeur d'Astronomie à Poudlard, menant en parallèle des recherches pour ses livres/traités qu'il publie (donc écrivain aussi si on peut dire). ◇ composition de votre baguette : Sa baguette est en bois d'ébène donc noire, mesure 33,4 cms et contient une plume d'hyppogriffe. Plutôt rigide, elle est particulièrement adaptée pour les enchantements. ◇ La forme de votre patronus : Un aigle royal◇ A quoi ressemble l'épouvantard : Il ressemblerait à Dorcas et Ianto lui tournant le dos, l'ignorant totalement comme s'il était invisible, n'entendant pas qu'il leur parle, reniant son existence et ne l'aimant plus, voire le haïssant. C'est une peur ancrée en lui que d'être délaissé, invisible aux yeux des autres, en particulier eux, alors même que son comportement est asocial. Il provoque malgré lui le rejet qu'il redoute tant. › Votre camp officiel : [] Le Cercle  [] Mangemort  [] Ordre de Woodcroft [X] indécis › Pourquoi choisir ce camp : Skandar est indécis mais il penche lentement mais sûrement vers le côté des Mangemorts de Lord Voldemort, car il a des opinions bien tranchées sur la question centrale du "sang". Il partage certains points de vue défendus par les Mangemorts, mais pas tous, et pas forcément dans la même mesure extrémiste. Du moins pas pour le moment. Néanmoins sa crise identitaire latente depuis son plus jeune âge ne cessant de croître, cela déstabilise ses convictions en même temps d'où ce glissement dangereux vers les forces du mal, tiraillé entre son passé familial dans ce sens et l'influence plus positive de son frère et de sa soeur d'adoptions. Néanmoins là encore, cette influence faiblit, voire même accentue son dérapage au fil de leurs disputes et rejets face à ses convictions personnelles. › Position sur la nature du sang & sur la création de Grindlemonk : A la base, Skandar était un partisan de l'égalité, il n'accordait que peu d'importance au sang. Néanmoins son enfance à l'orphelinat moldu lui a implanté une certaine méfiance à leur égard, la peur de la persécution face à ceux qu'ils considèrent différents. Jusqu'à quelques années, son point de vue conservateur mais modéré n'avait que peu varié, mais au fil des événements dans le monde magique, et plus récemment liés au monde moldu dont l'attaque du train, Skandar voit ses convictions de plus en plus sombrer dans l'intransigeance et une forme encore atténuée de léger racisme. Il n'apprécie pas vraiment la création de Grindlemonk, pour lui chaque chose a une place, les sorciers n'ont pas à se mêler du monde moldu, et les né-moldus n'ont pas à se mêler du monde des sorciers, quand bien même ont-ils des pouvoirs. Ils ne viennent pas du même monde, pour lui ce n'est pas parce qu'on a la possibilité de demander la nationalité anglaise qu'on est un anglais. Il voit cela comme ça, ce n'est pas parce qu'on a des pouvoirs qu'on est un sorcier, c'est une question d'appartenance plus forte, d'un mode de vie, de naissance quelque part, même si ce n'est pas le sang qu'il place en élément central. Pour lui, tout mélanger apparaît comme dangereux, d'autant plus que les moldus ne feraient d'après lui jamais autant d'efforts d'intégration en situation inversée, la preuve en a été les attentats, et ce qu'il a lui-même perçu étant jeune. Le monde sorcier aux sorciers, le monde moldu aux né-moldus, point final. ◇ détails à communiquer :Skandar est l'unique héritier de la famille Astorg, ce qui l'a rendu très riche, et propriétaire du Manoir familial dans la banlieue de Londres. C'est un violoniste très talentueux. C'est un fumeur. Il porte la chevalière familial à sa main droite, représentant les armoiries de cette dernière, transmise de génération en génération. De plus c'est un Animagus Aigle Royal, au plumage brun et non à tête blanche ==>[X]

Ϟ BIOGRAPHIE INTERDITE



Calme, silencieux, ancien, à l'image du paysage sur lequel je portais ma vue perçante depuis la terrasse de la grande chambre principale, voilà ce qu'était le Manoir de la famille Astorg. Ma famille. Une famille au lourd passé, respectée, crainte, aux activités touchant du tabou et des non-dits. J'ignorais encore beaucoup de choses sur mes parents, malgré le fait que je savais où trouver les informations, lire ce qu'il fallait pour lever les doutes et les mystères. La cave gigantesque qui s'étendait sous les fondations était remplie de secrets, et je savais, et sentais, que quelque chose était tenu invisible, magiquement ôté à toute vue dans ces tréfonds obscurs. Je n'avais cependant jamais osé aller plus avant. Quelque chose m'en avait toujours empêché. La peur de découvrir des choses que je ne serais pas en mesure d'assumer peut-être. Ca, et le fait que toutes mes tentatives de révéler une salle secrète ou quoi que ce soit du genre dans ces lieux s'étaient soldées par de cuisants échecs. Ma peur de ce qui se cachait derrière provoquait d'elle-même ces échecs. Je n'arrivais pas à franchir ce cap sur mes origines, comme une obsession que tout orphelin probablement ne pouvait ignorer, et qui ne cessait de grandir au fil des années, pour en arriver à frôler le point critiquer aujourd'hui.



Car je n'avais pas toujours été comme ça, du moins je ne l'avais pas toujours été à ce point-là. Je souriais plus franchement lorsque j'étais plus jeune, et pas seulement par sarcasme et cynisme comme aujourd'hui. Plus le temps passait et plus je me renfermais, observant les événements politiques, les affrontements, sans y prendre vraiment part hormis lorsque j'étais happé dedans comme beaucoup d'autres. Des idées autrefois lointaines, présentes mais secondaires, me séduisaient de plus en plus. Des idées sombres. Cela avait tendance à se manifester plus fortement, même si n'importe qui n'était pas en mesure de remarquer les réelles différences. Il y avait deux personnes principalement, qui savaient lire entre les lignes de mon caractère très fermé, très secret. J'avais grandi avec elles, à l'orphelinat moldu dans lequel j'avais été placé sans autre choix à la mort "accidentelle" de mes parents durant l'année de mes trois ans. Ces deux personnes en étaient arrivées à devenir ma nouvelle famille, non sans difficultés étant donné mes réticences naturelles à me lier aux autres. Ianto et Dorcas étaient devenus au fil des années de complicité dans ce lieu maudit, mon frère... et ma soeur. Du moins, Dorcas aurait du être perçue ainsi. Mais jamais je n'étais vraiment parvenu à la voir comme telle.




Je ne me leurrais plus aujourd'hui, ou plus autant qu'auparavant disons. J'étais attiré par elle, j'étais tombé amoureux d'elle depuis nos premières escapades fugueuses et nocturnes dans les couloirs de l'orphelinat où nous faisions tous trois les 400 coups. Elle m'avait toujours plu, mais jamais je n'étais arrivé à le lui montrer. Je n'étais pas quelqu'un de très expressif en matière de sentiments, et c'était là un doux euphémisme. Un coeur de pierre dans les apparences, même si je pouvais m'avérer très protecteur dès lors que je parvenais à me lier à quelqu'un. Voilà pourquoi je veillais toujours sur Ian et Doe, comme un grand frère. Comme un amant inavoué, non-assumé. Et cette situation frustrante, douloureuse, en permanence noyée dans les non-dits et une distance affichée comme un rempart pour me protéger d'elle et de mes sentiments à son égard, ne faisait qu'ajouter à mon amertume. Et à ma jalousie de la voir si complice et si naturelle avec Ian. J'adorais Ian. Mais j'aimais Doe. Et même s'il n'y avait jamais rien eu entre eux, cela ne m'empêchait pas d'en avoir peur, de craindre qu'un jour cela ne change et qu'elle ne m'échappe définitivement au profit de celui que je voyais comme un frère. Un frère avec qui ça n'avait pas toujours été simple d'ailleurs. Mon tempérament et le sien plutôt opposé étaient plus d'une fois entré en collision par le passé, et aujourd'hui, c'était sur les sujets politiques que je sentais un blocage naître et croître malgré nous tant nos idées étaient divergentes.



Et cela était valable aussi concernant Doe, avec qui les disputes n'étaient pas rares, surtout depuis ces derniers temps. Je ne cessais de la repousser, de lui imposer des barrières là où autrefois nous avions pu être plus proches. C'était plus fort que moi. Je la voulais, elle me hantait, mais paradoxalement j'étais incapable de la laisser s'approcher de moi, de la laisser me connaître plus fortement tant j'étais certain qu'elle n'aimerait pas celui que j'étais si elle creusait sous la surface. Ian la rendait tellement plus heureuse et joyeuse qu'à côté de leur complicité je n'étais qu'une ombre froide et emplie d'une agressivité latente. Qui aurait cru que j'en serais arrivé à considérer sérieusement les idées de ce Mage Noir influent surnommé Lord Voldemort, moi l'ancien Serdaigle à la scolarité la plus brillante qui soit. J'étais un passionné de littératures, de recherches. Je vivais au milieu des livres et des cartes du ciel, des instruments d'astronomie magiques qui envahissaient mes appartements à Poudlard autant que mon bureau immense au Manoir Astorg. Je préférais la contemplation nocturne de la voûte céleste à la présence de mes pairs, qui avaient tendance à m'agacer très rapidement pour d'innombrables raisons. En conclusion, je n'étais pas du genre très sociable, ni d'une agréable compagnie, il paraîtrait même que je mettais les gens mal à l'aise avec mes regards insistants et mes remarques. Il fallait avouer que j'avais, à l'image de mon Animagus aigle - que j'avais acquis à force d'entraînements après mes études - un sens de l'observation extrêmement développé qui me permettait de remarquer des détails sur les gens et les lieux qui me servaient souvent à les achever via des commentaires peu gentils s'ils m'énervaient. Un esprit vif et incisif tout sauf à même d'attirer la sympathie. Pourtant je pouvais avoir un sacré sens de l'humour, vif et malicieux, mais il se faisait rare avec le temps et je ne l'employais qu'avec certaines personnes avec qui j'acceptais d'être agréable naturellement.



La rentrée à Poudlard était proche. D'élève brillant, ancien préfet de ma maison, j'étais devenu un professeur éminent, écrivant en parallèle des essais d'astronomie reconnus par la communauté scientifique. J'aurais pu ne pas travailler et vivre de mon héritage et de mes placements financiers, mais je détestais l'oisiveté. Mon esprit avait toujours besoin d'être occupé, concerné, intrigué, par quelque chose. Et transmettre mon savoir était un régal. J'aimais enseigner, même si j'étais un professeur aussi exigent avec mes étudiants que je l'étais avec moi-même. Autrement dit, j'étais strict mais juste. Sauf peut-être concernant les élèves de la Maison Grindelmonk, avec qui j'avais malgré moi de plus en plus de difficulté à rester neutre de par mes remises en question personnelles, sur ma famille, mes origines, le contexte national, les moldus. Je ne savais pas combien de temps encore j'allais tenir ainsi alors que je perdais peu à peu mes repères, toujours plus précaires, toujours plus contestés par ma crise identitaire m'amenant à rechercher une fierté parentale que je ne pouvais plus obtenir. Mais j'avais peur de dévier des traces de ma famille, j'avais besoin de me sentir appartenir à ce lien de sang au passé trouble, à ces armoiries frappées sur la chevalière que je tournais distraitement autour de mon annulaire droit. Appelant mon Elfe de Maison, celui-ci apparut aussitôt derrière moi sur la terrasse où je n'avais toujours pas bougé. Je lui ordonnai de préparer mes affaires et de les faire envoyer à Poudlard, ce pour quoi il s'exécuta en suivant en repartant sans attendre. Regardant une dernière fois le paysage de la banlieue londonienne avec ces yeux-là, je finis par entamer ma transformation d'Animagus pour bientôt m'envoler de la corniche, devenu un grand et magnifique aigle royal au plumage brun et dont les yeux désormais plus perçants que jamais détaillaient l'horizon sans ciller. Direction Poudlard.





Ϟ REPOUSSE MOLDU
› Pseudo et/ou prénom :  Tibo'› Votre avatar : Benedict Cumberbatch› Commentaire : indiquez les mentions nécessaires› Parrainage : [] oui, s'il vous plait :  [X] non, merci ! › Code du forum :
Spoiler:
 






SALVIO HEXIA 2011-2013


Dernière édition par Skandar J. Astorg le Mar 21 Jan - 11:23, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dabria Vee Greengrass
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/01/2013
parchemins : 347

MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Ven 10 Jan - 17:23

OMG!!  I love you  Moi qui se retappe SH en plus! Bienvenue à toi et n'hésites pas si tu as des questions!!




supremacy
Wake to see - your true emancipation is a fantasy. Greatness dies, unsung and lost, invisible to history. [...]  You don't have long, I am on to you. The time, it has come to destroy...Your supremacy.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Severus A. Ollivander
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 26/11/2012
parchemins : 1012

MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Ven 10 Jan - 17:44

Bienvenue sur SH et bonne chance pour ta fiche   



Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Ven 10 Jan - 21:07

Bienvenu Shandar ! Mon dieu avoir Benedict comme professeur c'est juste   ?   (Inutile de dire que je veux un lien  XD)

Bref, bon courage pour la rédaction de ta fiche !   
Revenir en haut Aller en bas
D. North Finharvin
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/07/2012
parchemins : 145

MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Sam 11 Jan - 16:55

Bienvenue mon cher Skandar Si tu as la moindre question, n'hésite pas I love you




MAMMA WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Lun 20 Jan - 14:29

Merci à tous pour votre accueil   
Et encore désolé pour le retard (du coup merci pour le délai accordé !)

Je pense avoir (enfin) terminé ma fiche, en espérant que je n'ai rien oublié   

Merci d'avance  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Severus A. Ollivander
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 26/11/2012
parchemins : 1012

MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Lun 20 Jan - 22:37

La fiche est ok pour moi   J'attends l'avis de la créatrice du scénario pour te valider   



Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Mar 21 Jan - 11:25

Merci ! Et désolé d'avoir fait mon boulet, je viens de me rappeler qu'il y avait le topic exprès pour signaler sa fiche finie... Epic shame, décidément les examens m'ont shooté plus fort que prévu rain 
Revenir en haut Aller en bas
D. North Finharvin
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/07/2012
parchemins : 145

MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Mar 21 Jan - 15:52

La présentation en un mot  : JAIMEEEEEEEEEEEEEEEE :fall:



Félicitations à toi, Skandar, tu es désormais officiellement validé en tant qu’adulte.

A présent, tu es membre de la communauté à part entière. Mais néanmoins, avant de te lancer, voici quelques conseils qui t’aideront à mieux te sentir à l’aise. Tout d’abord, si tu as besoin d’un guide pour t’épauler sur le forum, n’hésite pas à demander un parrain, et quelqu’un sera désigné pour t’apporter tout ce dont tu auras besoin pour te faire ta place parmi nous. Ensuite, pourquoi ne pas élargir ton cercle de connaissances ? Poster une fiche de liens te permettra de rencontrer d’autres personnages avec lesquels qui sait, tu pourras créer des liens intéressants et solides. Répertorier les différents sujets  dans lesquels tu es intervenu(e) t’aidera à ne pas être englouti(e)  sous les RPs. C’est vrai que tu est un adulte, alors tant qu’à faire, pourquoi ne pas demander à ce qu’on t’assigne un métier et/ou un logement ?
Pour terminer, n’oublies pas de faire recenser ton avatar, et enfin, de signaler un DC si jamais tu possède un autre compte sur le forum.
Bienvenue à toi et bon jeu !






MAMMA WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   Mar 21 Jan - 17:56

Merci beaucoup !   
Je vais de suite me charger de faire tout ça !   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Skandar J. Astorg - High-functioning sociopath, do your research. (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  ::  :: Le royaume du choixpeau :: Les répartis :: Les fiches de présentations à REPOSTER!-