Partagez | 
 

S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Pr. Markus McFays
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 24/07/2010
parchemins : 467

MessageSujet: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Sam 11 Jan - 22:59


SAISON 4 Ϟ INTRIGUE #2
Tombe, tombe, tombe, tombe les flocons de l’hiver. C’était incessant, cette chute interminable, et cet immense manteau blanc qui s’épaississait à vue d’œil – jamais Poudlard, ni même l’Angleterre n’avaient connus pareille tempête de neige, jamais. Tellement terrible qu’une épidémie de grippe magique avait envahi le pays – et Poudlard. La grippe magique se caractérise par de la fièvre et des éternuements étranges qui scintillent comme de la poussière de fée – rien de dramatique. Le château s’apprête à passer aux fêtes, et les sorciers s’affairent à préparer leurs malles pour rentrer à Noël dans leurs familles. Ils attendent, interminablement, tandis qu’à Pré Au Lard, emmitouflé dans un grand manteau, le professeur Dumbledore accompagné d’autres professeurs regardent le Poudlard Express gelé qui refuse de démarrer. « Quand pourra-t-il partir ? » demande alors le professeur au conducteur de train. Celui hausse alors les épaules : « Pas tant qu’il fera si froid, le four à vapeur est froid, et pas une étincelle n’y survie – sans parler des rails couvertes de glace – ça serait de la folie de le faire fonctionner. Il va falloir que les élèves transplanent ou usent du réseau de cheminée. » Le directeur de Poudlard poussa un long et terrible soupire. Il se tourna vers un de ses autres professeurs, et dit alors : « Montgomery, transplaner à Londres et dites au ministère que nous allons envoyer les élèves par transplanage. » La dite Montgomery, une professeure hocha la tête, et essaya de transplaner – je dis bien… essaya. « Je… je ne comprends pas je… » Elle était couverte de honte, tandis que sa collègue à la chevelure rousse rit alors, et dit : « Montgomery tu devrais te servir de ta baguette plutôt que de t’occuper des sorciers morts depuis matusalem ! » Oui, une professeure d’Histoire de la magie qui n’arrivait pas à transplaner. Soudain, Dumbledore leva le bras pour leur demander de cesser cette querelle et sembla essayer de transplaner – lui aussi, en vain. «  Par Merlin – le transplanage est… impossible. » Les professeurs dévisagèrent le professeur – et semblèrent essayer, tous aussi déconcertés les uns que les autres de ne pas y arriver.

(…) Plus tard dans la journée, tandis que les élèves attendaient assis sur leur valise dans le hall pour que soi-disant «  la tempête dehors se calme », avec une certaine impatience. Dans le bureau du professeur Dumbledore, tous les professeurs étaient réunis autour de la cheminée. Cette fois, Dabria Greengrass se tenait dans l’antre de la cheminée sous le regard de ses collègues avec une poignée de poudre de cheminette dans la main, et s’écria alors : « Ministère de la magie ! » Elle lâcha la poudre, mais… rien, si ce n’est une grande fumée verte. Rien du tout. Impossible de quitter Poudlard. Dumbledore se laissa alors tomber dans son fauteuil et regarda par la fenêtre; le blizzard ne faiblissait pas, c’était à chaque fois de pire en pire. « Dites aux élèves de regagner leur dortoir. Nous devons essayer de contacter le ministère. » Les professeurs acquiescèrent. « Et allez à Pré Au Lard – faites entrer les habitants dans le château – ils y seront bien plus en sécurité, la tempête a emporté le toit des Trois Balais ce matin. » Oui, il fallait également « sauver » les gens de Pré Au Lard, surtout ceux qui étaient coincés sans logement à Pré Au Lard – les murs du château étaient solides. C’était une réunion de crise, et quand les professeurs furent partis, le professeur Dumbledore resta seul quand un elfe apparut alors brusquement. « Ah, Dorry. » L’elfe dit alors : « Monsieur le directeur, même les elfes ne peuvent pas transplaner. La vieille Twinky dit que ses os d’elfe lui font mal – elle dit que c’est un blizzard magique. » Dumbledore fixa l’elfe, et poussa un autre soupire. « Merci, Dorry, dit aux autres qu’il va falloir préparer des plats chauds, des boissons chaudes, et des lits supplémentaires. » L’elfe s’inclina alors, et disparu en un claquement de doigts, ces créatures arrivaient donc à transplaner à l’intérieur de Poudlard mais pas en dehors. Pour Dumbledore, le mystère restait entier.

(…) Plusieurs professeurs descendirent dans le hall – le professeur Montgomery accompagné du professeur Dumbledore, les élèves assis sur leurs valises les fixèrent, quand un élève de serpentard lança alors : « On attend le printemps ou quoi ? » Des rires s’élevèrent, quand le professeur Dumbledore la parole. « Jusqu’à nouvel ordre aucun élève ne quittera Poudlard pour la simple raison que c’est impossible : nous ne parvenons ni à transplaner, et encore moins à user du réseau de cheminées. Pour ce qui est du Poudlard Express, il est cloué à quai en raison de la dangerosité de voie dû au gel qui ne cesse d’augmenter. »Les murmures s’élevèrent alors, puis un brouhaha. Il ajouta avec fermeté : « Il est formellement interdit de sortir du château, est-ce bien clair ? » Un silence s’imposa alors, quand il ajouta : « Une sorcière a été retrouvée gelée ce matin à Pré Au Lard, je vous demande donc de regagner des lieux plus chauds et de ne pas rester seuls. » Il disparut alors, avec les autres professeurs, laissant les élèves aux bons soins des préfets pour les ramener dans les dortoirs de préférence.

(…) A Pré Au Lard, Dabria Greengrass avait demandé à tous les gens présents de se rendre à la tête de sanglier, et prit alors la parole : « Sorcières, sorciers, le professeur Dumbledore me demande de vous dire qu’il est actuellement impossible de partir ou de venir à Pré Au Lard, ou à Poudlard. Actuellement, le réseau de cheminée est comme qui dirait en panne,  il est impossible de transplaner et la température rend les voies du train impraticable. Suite à la mort d’une jeune femme ce matin à cause du blizzard et à l’envol du toit des Trois Balais, nous vous invitons à me suivre à Poudlard, où le gîte et le couvert vous seront offerts jusqu’à ce que la situation rentre dans l’ordre. » Les adultes la regardèrent, et elle s’emmitoufla dans son épais manteau, et sa grosse écharpe et sortie du bar, suivie d’adultes. Certains n’avaient pas mis les pieds à Poudlard depuis des décennies.

NB: Ceci est un rp d’ouverture - donc, comme toujours, n’oubliez pas qu’en intrigue, les rp doivent être inférieur à 400 mots, pour un bon déroulement, et peuvent également être inférieur. Les rp d’intrigue peuvent avoir lieu dans tout le château et uniquement à l’intérieur du château dehors le froid est tel qu’il se pourrait que vous n’y surviviez pas. Quand vous rp, merci d’indiquez au début le lieu de votre rp pour que les autres puissent vous trouvez, et rp avec vous !



Revenir en haut Aller en bas
D. North Finharvin
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/07/2012
parchemins : 145

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Dim 12 Jan - 21:47

Hall de Poudlard
Doe ne savait pas où donner de la tête, c’était la pagaille dans tous les sens dans le hall de Poudlard, une vraie pagaille. La blonde professeur d’histoire de la magie ne savait plus où elle en était, et même entres les murs du château, elle portait son épais manteau, ses gants et son écharpe, elle héla alors à l’attention des préfets : « Ramenez les élèves de votre maison dans les dortoirs auprès des cheminés qui sont dans chaque dortoir ! » Il faisait un froid de canard. Elle se frotta les mains, cherchant un autre professeur, et scrutant les élèves de son regard bleu perçant pour voir s’il y avait des récalcitrants dans cette bande de garnement. Elle interpela alors la préfète en chef, élève de gryffindor, Madeline Rosier : « Miss Rosier s’il vous plait – auriez vous l’obligeance d’aller voir en cuisine si les elfes de maisons peuvent amener des boissons chaudes dans chaque salle commune ? » Elle appréciait les élèves de gryffindor – elle appréciait le fait qu’une de ses élèves dont elle était responsable de la maison soit préfète en chef. Elle adressa un sourire à la prefète en chef. A son âge, elle avait été à sa place, et elle en avait été si fière, elle quitta brusquement du regard la sorcière et dit alors : « McHammer ! Descendez de cette statue et aller dans votre dortoir ! » Les élèves étaient étranges parfois pour épater la galerie. Elle reporta son attention sur Madeline, « N’y allez pas seul – on ne sait jamais ce qu’il peut se passer, un malaise est vite arrivé avec ce froid polaire ! Par exemple… » Elle chercha dans la foule, avec une moue boudeuse. Elle toussota alors, et demanda à l’attention des élèves dans la hall : « Est-ce que plusieurs d’entrevous souhaitent accompagner la préfète en chef pour aller aider les elfes de maison à préparer des boissons chaudes qui seront apportées dans votre dortoir ? » Sa voix était calme, et forte à la fois, elle voulait qu’on l’entende.




MAMMA WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Arden Ellerby-Spudmore
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 08/08/2010
parchemins : 712

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Dim 12 Jan - 21:59

Hall de Poudlard
Alden était gelé, et comme tous les autres élèves, il était assis à côté de son frère sur sa valise prêt  à repartir pour les vacances de Noël quand la sentence était tombée : personne ne pouvait rentrer pour l’instant. Le froid empêchait de transplaner, d’utiliser le réseau de cheminé, et également le Poudlard Express. A cette annonce, Alden fronça les sourcils, se demandant comment était-ce possible ? Aussitôt, tous les neurones du sorcier se mirent en route pour essayer de percevoir tous les tenants et les aboutissants pour essayer d’en dégager les éléments importants tout en éliminant les éléments superflus, il était fort pour cerner  les détails importants et pour éliminer ceux qui masquaient la vue d’ensemble. Quand les professeurs leur demandèrent de retourner dans leur dortoir, Alden poussa un soupire, et fut tiré de ses pensées qui défilaient à toutes allures pour essayer de comprendre par son frère, qui dit alors : « Je vais à la salle commune, on se voit plus tard ! » Il partit en compagnie de camarades de serpentard. Alden se leva de sa valise, et celle-ci disparu aussitôt retournant dans sa chambre avec ses autres affaires.  Soudain, la professeur d’histoire de la magie – une sang mêlé qu’Alden n’aimait guère – dit alors quelque chose qui attira son attention :  « Est-ce que plusieurs d’entrevous souhaitent accompagner la préfète en chef pour aller aider les elfes de maison à préparer des boissons chaudes qui seront apportées dans votre dortoir ? » Le mot « prefète en chef » attira brutalement son attention, naturellement, il s’agissait de Madeline, voilà pourquoi il s’y intéressait. Ce n’était pas l’idée de préparer des chocolat chaud qui lui faisait plaisir, loin de là. Il s’avança alors vers la professeur, les mains dans les poches de son manteau noir, avec ses gants en cuirs ; tout le monde était habillé il faisait un froid de canard. « Moi professeur, je peux l’accompagner. » Il esquissa un sourire avec le plus de politesse qu’il le pu, et adressa un sourire nettement plus sincère à Madeline. Il ne voulait pas qu’elle y aille avec n’importe qui… jalousie ? Hum, il était trop rationnel pour vouloir admettre ce genre de sentiment. « Enfin, si tu veux bien Maddie. » ajouta-t-il en regardant la jeune gryffonne emitoufflé elle aussi dans son manteau.



"HE LIVES IN HIS FORTRESS OF SOLITUDE."
"you think the rules don't apply to you. there's greatness in you, but there's not an ounce of humility. you think that you can't make mistakes, but there's going to come a moment when you realize you're wrong about that, and you're going to get yourself and everyone under your command killed. "  
Revenir en haut Aller en bas
Dabria Vee Greengrass
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/01/2013
parchemins : 347

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Dim 12 Jan - 23:38


~ winter is coming
Let’s make you say sorry before me.

Dans la grande salle
Elle repensait à l’après-midi, au mal de cœur qu’elle avait ressenti quand ses prunelles avaient rencontré celles d’Edgar. La sorcière s’était mordu la lèvre, devant se recentrer quelques instants avant de commencer son speach. Elle serrait son manteau contre elle, dans ce froid qui ne partait pas. La tempête qui faisait rage l’avait mis sur ses gonds. À croire qu’elle était destinée à ne pas avoir un peu de temps avec sa fille! Et oui, la rousse devait accueillir sa fille pour les vacances de Noël dans son appartement à Londres, c’était décourageant et frustrant quand elle avait regardé le Poudlard Express à quai. Tout allait mal! Cette tempête magique qui la faisait grelotter, elle qui détestait le froid et la neige. Dans ces cas-là, ses sens étaient atteints et son caractère en était des plus flamboyants. Elle annonça à tous les gens présents dans ce bar de Pré-Au-Lard qu’ils étaient invités à venir se réfugier dans les murs de Poudlard, où ils seraient plus en sécurité. Quand elle sortit de l’endroit, son bras frôla celui d’Edgar, elle lui jeta un sourire triomphant, tentant de cacher sa nervosité à ses côtés. Depuis qu’elle avait su qu’il était le père d’Arya, rien n’était plus comme avant. Elle avait entrepris des recherches, puisque Duchannes n’était pas le père, ça ne devait être que lui. Il ne le prendrait pas. Dabria pouvait imaginer le regard du chef de la police se décomposer. Il était fou. Et séduisant. Elle le détestait et l’attirait à la fois, elle ne garantissait pas la survie de l’un ou l’autre des compagnons lorsque la nouvelle sortirait. Les gens la suivaient derrière elle, tous tassés pour avoir plus chaud. Plusieurs tenaient des bagages, rouspétaient et gémissaient faiblement, mais tous savaient que c’était leur seule chance. Cette tempête magique les tuerait tous, comme la sorcière qui était morte gelée ce matin. Ils entrèrent dans le hall et déjà, on s’affairait dans le château. Des gens courraient, tentaient de retrouver leurs proches et se serraient dans les bras, alors que les préfets leur demandaient de tous retourner dans leur salle commune. Les adultes de Pré-Au-Lard étaient donc invités à se rendre dans la grande salle où avaient été installés de nombreux lits. Quand Dabria arriva, un sourire sadique s’afficha sur son visage. Elle verrait Edgar dormir là-dedans, à côté de tant de gens. Elle avait pitié pour les autres. Elle n’avait aucune idée que quelqu’un au loin les regardait, Dabria était certaine que l’invitation qu’elle avait envoyée à Andreas ne s’était pas rendue. Elle se rapprocha d’Edgar : « Ne fait pas trop de folies, sinon, je crois qu’ils te jetteront tous dehors, malgré ton titre! »




supremacy
Wake to see - your true emancipation is a fantasy. Greatness dies, unsung and lost, invisible to history. [...]  You don't have long, I am on to you. The time, it has come to destroy...Your supremacy.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 0:18

Hall de Poudlard

AAAATCHOUM !

Teleny ne put retenir un juron en voyant le scintillement de son éternuement. Cette fois c’était sûr, il était malade. Cela faisait plusieurs jours qu’il se sentait fiévreux et se doutait déjà que c’était là le premier signe de l'épidémie de grippe magique qui s’était abattue à Poudlard et évidemment que son tour n’allait pas tarder. Après tout, il était déjà affaiblit non ? En tout cas, il était d’autant plus pressé de rentrer chez lui pour se reposer et se rétablir; Il attendait donc patiemment dans le hall, assis sur sa malle et déterminer à ne pas bouger avant que le signal ne soi donner. Il ne voulait pas que le sort qu’il s’était lancé pour se tenir chaud ne s’évapore. Le Slytrherin ne savait pas pourquoi mais il faisait un froid polaire depuis le début de l’hiver et sans un sort, il ne parvenait pas à se réchauffer malgré les couche de vêtement et les lourdes capes doublés de fourrure qu’il revêtait sans parler des gants et des écharpes. Mais non, rien n’y faisait et Teleny se retrouvait toujours à grelotter de froid à un moment ou un autre. Et bien sûr, l’université qui se trouvait en sous sol et les quartiers des Slytherin dans les donjons ne faisait rien pour arranger les choses. Le pire restait cependant sa main qui supportait difficilement la froidure et lui faisait donc un mal de chien. Oui il avait hâte de rentrer chez lui.

Il eut immédiatement un mauvais pressentiment lorsque Dumbledore apparut dans la salle et ne rit pas en entendant le trait d’esprit d’un de ses camarades. Il ferma cependant les yeux de dépit en apprenant qu’ils étaient tous coincé à Poudlard pour l’instant. Par Merlin, c’était à croire que cette année était maudite !  Entre ça et la rentrée mouvementée qu’avait connu certains élèves dont sa soeur … D’ailleurs, lorsqu’il rouvrit les yeux, il la chercha du regard et tomba rapidement sur elle qui semblait elle aussi le chercher. Laissant ses bagages derrière lui, Teleny la rejoignit rapidement alors qu’il sentait son sort s’évanouir brusquement. C’est donc en claquant des dents qu’il se blotttr contre elle; l’enveloppant au passage dans sa cape.

-Sileas !  Est-ce que ça va ? Tu penses qu’on peut rester ensemble ? J’avoue que l’idée de retourner dans les donjons ne me dit rien, il y fait encore plus froid que dans le reste du château !
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 1:02


Dans la grande salle

Le froid n'était pas quelque chose qu'Aleksei craignait non... Il était né bien loin de l'Angleterre, dans un pays où c'était ce même froid qui venait arracher la vie aux enfants d'un si jeune âge et qui brisait leur rêve. Rien d'autre que du froid, rien d'autre que de la neige. De plus, ce n'était pas dans la nature de l'ukrainien de se soucier de ce genre de chose au final, et s'il se trouvait dans les couloirs de l'école de magie aujourd'hui, c'était bien pour une simple raison: Dabria Vee Greengrass. Leurs échanges étaient toujours aussi brefs et aussi froids bien que teintés d'un léger... Quelque chose. Aleksei ne savait pas encore quoi mais la professeur de divination savait piquer sa curiosité comme personne et c'était bien pour cela qu'il était là. Il ne fut guère surpris par le chaos qui avait suivi l'annonce du directeur et il se tenait à présent dans la grande salle, un sourire sur les lèvres. Aleksei vivait pour ce genre de moment, le désordre, la panique, personne ne faisait vraiment attention à lui pour le moment et c'était tant mieux, non... Il la cherchait elle. Elle était impossible à manquer, surtout pas lorsqu'elle fit son entrée dans la grande salle accompagnéE par un groupe de personnes, les habitants de Pré-au-Lard de toute évidence et... Edgar McFire? Aleksei fronça les sourcils, ne sachant que faire de cette observation. Il les fixa longuement pendant une minute avant de décider que ce n'était guère son fort d'être discret. Fendant la foule de visages inconnus, le mangemort s'approcha, dérangeant leur conversation. "Miss Greengrass... Est-ce donc pour cela que vous m'avez fait venir? Pour me montrer dans quel débâcle administrative Poudlard est en train de tomber? J'espère que vous êtes fière de votre coup, je suis coincé tout comme vous..." Aleksei ne disait jamais bonjour, surtout pas à une femme comme Dabria, ils jouaient au chat et à la souris pour l'instant et... malheureusement, elle gagnait. Il accentua sa phrase en haussant un sourcil avant de poser ses yeux sur l'autre homme. "Et que faites vous ici Monsieur McFire, vous aviez du temps à tuer?" Les mots n'étaient pas choisi par hasard, tout comme le léger sourire en coin qui les accompagnait. Finalement, Aleksei ne regrettait pas d'être venu.
Revenir en haut Aller en bas
Hadley-Sileas Runcorn
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 10/10/2013
parchemins : 80

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 1:39


~ winter is coming
Family is everything you need.
Dans le hall
« Il fait tellement froid, il n’y a plus de chauffage ici? » Laissa entendre l’Écossaise, apposant ses deux mains sur ses hanches. Elle avait revêtu un chandail en intérieur de mouton par-dessus son uniforme, ainsi que sa cape, mais ses jambes n’étaient pas assez revêtues par ce froid. « De toute façon, pas besoin de s’éterniser ici plus longtemps, on s’en va! » Ça, c’était avant qu’elles ne se fassent dire de rentrer au château, alors qu’elles grelottaient devant le Poudlard Express. Un bras dessus-dessous avec sa meilleure amie, elle serrait les dents, retenant une flopée de jurons. Sileas tenait très bien la température, aussi froide elle était. Sauf qu’elle préférait être bien habillée, là, elle se sentait complètement à nue! Elle aimait la neige, ça lui rappelait sa contrée, mais ici on parlait de gros vents qui auraient facilement pu la clouer par terre si elle avait enfourché son balai! En cette période de noël, elle avait décidé de teindre ses cheveux en blonds, comme il lui semblait amusant de le faire lorsqu’elle était en général plus enjouée. Là, c’était pour camoufler les sensations dérangeantes, ou oublier les gens qui ne cessaient de tousser et d’éternuer près d’elle. L’Écossaise n’était pas encore malade, elle tentait d’éviter d’attraper la grippe, Astrix non plus, donc elles restaient généralement collées l’une à l’autre. Ses prunelles azurées cherchèrent celles de son frère, mais elle ne les rencontra que lorsqu’elle fut dans le Hall de l’école. Elle frissonna, tentant de s’habituer à la tiédeur de l’endroit qui était tout de même franchement mieux que l’extérieur. Elle déposa ses bagages avec sa baguette et ouvrit grand les bras à son frère qui s’y blottit sans plus tarder. -Sileas !  Est-ce que ça va ? Tu penses qu’on peut rester ensemble ? J’avoue que l’idée de retourner dans les donjons ne me dit rien, il y fait encore plus froid que dans le reste du château ! Il était brûlant, elle passa sa main sur son front et sous son menton, pour l’obliger à la fixer. « Tu fais de la fièvre. Bien sûr que nous restons ensemble, qu’ils s’en prennent aux Runcorn, ils auront à faire aux feux des dragons! » Elle faisait référence à leur élevage de dragons familial. Elle baissa la tête pour l’enfouir dans le cou de son frère. Ils auraient plus chaud de la sorte et il était le seul dans cette école qui pouvait l’approcher même s’il avait la grippe magique, le seul!



bad girls do it well ♡ Get back, get down. Pull me closer if you think you can hang. Hands up, hands tied, Don't go screaming if I blow you with a bang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 8:57



Dans la Grande Salle.




Edgar détestait le froid, il maudissait la neige et il ne supportait pas de devoir porter dix couches de vêtements pour avoir un tant soit peu la sensation d’être réchauffé. Ou plutôt, il haïssait cette journée. Encore obnubilé par le meurtre de sa mère qui s’était pourtant produit presque 30 ans auparavant, il s’était rendu ici pour tenter de retrouver l’assassin, flairant une piste qui pouvait s’avérer plausible. Mais cette fichue tempête avait finit par le contraindre à se réfugier dans le premier bar venu, et bien évidemment il fallut que ce soit Dabria qui vienne l’extirper de cet enfer glacé. Lorsque son bras frôla celui de la professeur de Divination et qu’il vit son sourire, Edgar ne manqua pas de la laisser passer devant,  restant légèrement derrière elle, simplement pour laisser courir ses yeux sur son corps tandis qu’elle ne pouvait pas remarquer son petit sourire en coin. Ils regagnèrent le château, Edgar trainant presque les pieds ; à croire qu’il ne parvenait toujours pas à mesurer la gravité de la situation et tout ce qu’elle pourrait impliquer. Il leva les yeux au ciel en voyant tout ce monde qui courait dans tous les sens, et le spectacle qui l’attendait dans la Grande Salle ne le ravit pas davantage. Il se serait bien laissé tomber là, sur un des lits, histoire de ne plus bouger et ne plus parler jusqu’à ce que soit finalement terminé. Oui, le chef de police n’avait pour l’instant aucune envie d’aider qui que ce soit. Le froid l’avait troublé dans sa mission, hors de question de lever le petit doigt pour quiconque en retour. À moins que ?… Mais déjà Dabria le mettait en garde. Oh, elle n’avait franchement pas eu tort de le faire. Après tout, Edgar songeait déjà à en sacrifier un ou deux dont les pleurs incessants lui martelaient le cerveau. Et puis pourquoi pas en tuer davantage ? Avec un peu de chance, l’assassin de sa mère avait été rapatrié ici lui aussi, et en exécutant au hasard, il pourrait peut-être tomber dessus ? Il n’eut pas le temps de répondre à la professeur, interrompu dans ses pensées par Aleksei Andropov. Il l’écouta parler sagement, surpris de le voir dans le coin, son regard parcourant l’homme de la tête aux pieds quand enfin on s’adressa directement à lui. « Vous ne croyez pas si bien dire… », répondit-il en souriant sournoisement.
Revenir en haut Aller en bas
Arya P. Greengrass
avatar


Fort et courageux comme des lions, nous sommes fiers d'être de la maison de Godric.

first Log-in : 10/05/2012
parchemins : 456

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 11:14


Grande salle de Poudlard
Est-ce utile de dire que je ne sentais plus mes extrémités ? Pourtant, j’avais un équipement de choc – des bottes fourrées avec de très grosses chaussette, un pantalon bien épais, un pull, une veste, un écharpe, des gants et un bonnet ! Je ne pouvais pas être mieux parée au froid – comme mes autres camarades, j’allais passer mes vacances de Noël en famille, et c’était nouveau pour moi. Une nouveauté comme une autre j’allais  les fêtes de Noël chez Dabria cette femme qui était ma mère, mais que j’avais encore du mal à appeler en tant que tel – c’était dur pour moi. Comme bon nombre délève je laissais échapper un grognement suivit de protestation quand la blondasse professeur d’Histoire de la magie nous dit de retourner dans nos dortoir, - et merde. Je me tenais sur mes deux pieds, gelée jusqu’à la moelle, je pouvais dire adieu à mon Noel en famille, adieu à mon premier Noel avec ma mère, je ne pouvais pas quitter Poudlard, mais elle non plus ? Dans  la foule présente dans le hall, je n’arrivais pas à apercevoir sa tignasse rousse identique à la mienne – peut-être était-elle partie plutôt et se retrouvait-elle bloquée hors de Poudlard ? Je ne savais pas et abandonnais mon groupe d’amis pour arpenter la foule à la recherche de Dabria – tout en prenant soin de ne pas me retrouver nez à nez avec Ollivander – depuis notre dernière rencontre je me retenais de l’étrangler. Je quittais le hall pour me rendre dans la grande salle où je cru apercevoir la tignasse de cette femme, elle semblait accompagnée de plusieurs personnes qui visiblement n’avaient plus leur place à Poudlard. Dans un coin de la salle discutant avec Dumbledore, j’aperçu madame Rosemerta – ainsi, même les adultes de Pré Au Lard étaient à Poudlard, tout devenait de plus en plus étrange. Je l’aperçu et me faufila jusqu’à elle, poliment, je m’excusai auprès de l’homme que j’effleurais légèrement – et regarda ma « mère », et dit alors : Je ne veux pas te déranger, mais que se passe-t-il ? Je m’adressais à elle en la tutoyant, c’était quelque chose que nous avions mis au point, contrairement à ma mère adoptive, je refusais de la vouvoyer. J’admis alors avec un sourire sur les lèvres, et une pointe de tristesse dû au fait que nous étions bloquées ici : J’aurais tellement voulu passer Noël avec toi. Mon sourire était sincère, il m’avait fallu du temps pour l’accepter, mais je l’avais enfin fait. J’adressais un sourire poli à ses deux hommes qui l’accompagnaient, et je dis tout aussi poliment : Bonjour Messieurs. J’étais une fille polie, le résidu de mon éducation sans l’ombre d’un doute.



Revenir en haut Aller en bas
Severus A. Ollivander
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 26/11/2012
parchemins : 1012

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 11:35


Grande salle du château


    Cette chute de neige était extraordinaire, il ne cessait de neiger depuis des heures. Le jeune Ollivander n’appréciait pas l’hiver simplement parce qu’il faisait froid, mais il appréciait la neige, c’était toujours quelque chose qui l’épatait. Mais aujourd’hui, il tombait beaucoup plus de neige que les années auparavant. Dehors, c’était une tempête de neige qui les attendait tous. Severus avait prévu d’aller voir son grand-père afin d’apprendre de nouvelles choses sur les baguettes. Manque de chance, pour aujourd’hui, cela n’allait pas être possible et il le comprit quand la présence de Dumbledore fit vu. « Jusqu’à nouvel ordre aucun élève ne quittera Poudlard pour la simple raison que c’est impossible : nous ne parvenons ni à transplaner, et encore moins à user du réseau de cheminées. Pour ce qui est du Poudlard Express, il est cloué à quai en raison de la dangerosité de voie dû au gel qui ne cesse d’augmenter. » Sans blague, qui n’aurait pas cru que le danger rodait dehors avec ce froid, d’ailleurs Severus avait prit soin de mettre un gros pull bleu marine pour ne pas attraper plus froid qu’il ne l’avait déjà. Il n’y avait pas que lui de mécontent, tous l’étaient mais cela n’allait pas changer grand chose. Le serdaigle était parmi une bande d’élèves de son âge, avec des plus jeunes étant donner qu’il était à ce jour, préfet de serdaigle. « Une sorcière a été retrouvée gelée ce matin à Pré Au Lard, je vous demande donc de regagner des lieux plus chauds et de ne pas rester seuls. » Quel idée de sortir avec ce temps-là, même Severus n’y avait pas pensé. Depuis le jour où il s’était retrouver avec le professeur Greengrass et la fille Duchannes, il esquivait la rouge et or, après tout, tout était régler, il n’y avait plus de mariage. « Dommage que nous n’ayons pas gardé le corps, on aurait pu se faire  un poteau feu… » dit-il alors à l’intention de se faire remarquer. Evidemment, il avait bien vu que la fille Duchannes et le professeur Greengrass était présentes. Severus ne supportait pas de ne plus pouvoir embêter la rouge et or.




Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 13:02

Hall du château

    On ne peut pas dire que Callum était enchanté de retourner au Manoir Greyback pour le temps des fêtes. En fait quand il le pouvait, il évitait ce moment de l’année. Il n’avait pas envie de voir sa famille, il se sentait encore mieux à Poudlard que dans le Manoir où il avait grandi. Cependant, son père avait commandé qu’il revienne et il n’avait donc pas le choix. Il ne savait pas pourquoi exactement, mais bon, il n’avait pas le droit de discuter les ordres de toute façon. Non mais, quel moment des plus pourri… Devoir endurer sa famille était un supplice. Maintenant qu’il était prêt, il était assis sur le sol, le dos appuyé sur sa malle. Ses yeux bleus regardaient les gens s’agiter autour de lui. Pour le moment il n’avait strictement pas envie de bouger, mais on vient lui indiquer qu’il était impossible de quitter Poudlard.  Une soudaine bonne humeur s’installa un instant dans le cœur de Callum qui se leva presque d’un seul bond, prêt à rapporter sa malle dans les donjons.

    Il regarda autour de lui et y vit plusieurs visages connu dont celui de sa bonne amie Hadley. Elle était en conversation avec son frère. Il remarqua qu’ils étaient quand même un bon nombre dans le hall en ce moment. Un courant d’air frisquet le fit frissonner durant quelques secondes. Puis il vit une jeune femme aux cheveux clairs qui semblait un peu perdu dans ce chaos. Arielle L.Keynes, la jeune pouffy’ qu’il avait rencontré par hasard il n’y a pas si longtemps.  Lorsqu’elle fut environ à sa hauteur il osa lui adresser la parole.

    « Eumm, Salut! Tu voulais aussi retourner chez toi pour le temps des fêtes? » Lui demanda t’il le plus simplement du monde.

    Callum se trouva si stupide, il se sentit gêné, en plus qu’il sentait qu’il aurait le droit à une foule de question de la part des gens qu’il connaissait lorsqu’ils remarqueraient avec qui il parlait. Une petite voix dans sa tête lui disait de simplement les oublier, ce qu’il tenta de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Madeline B. Rookwood
avatar


Je suis la préfète en chef, la reine des reines.

first Log-in : 10/10/2010
parchemins : 1994

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 13:43


Hall de Poudlard
Ma valise était bouclé et j'attendais en compagnie des autres élèves le départ du Poudlard Express alors que la température ne cessait de chuter. Puis le verdict était tombé. Il était impossible pour qui que se soit de quitter Poudlard, rien ne semblait fonctionner. Nous étions bloqués ici. En fait le fait que Dumbledore lui même ne trouve pas de solution m'indiqua que la situation était plus sérieuse qu'il n'y paraissait. On nous renvoya dans nos dortoir respectifs, où les élèves se battraient surement pour une place près du feu. Je n'avais jamais connu de froid pareil. Je grelottais, le bout de mon nez et mes joues étaient rouge, malgré le nombre d’épaisseur que je portait sur moi. Je réajustais mon bonnet et enfoui le bas de mon visage dans mon écharpe pour me protéger du froid. Nous étions tous glacés, et nos tenues chaude n'y changeais rien. Ce froid n'avait rien de naturel. On nous avait annoncé un peu plus tôt qu'une femme avait été retrouvé morte de froid dans le blizzard. Tout ça ne présageais rien de bon. Je jetais un coup d'oeil autour de moi, surveillant que les élèves regagnaient bien peu à peu les lieux chauffés du château, sous la conduite de leur préfet respectif quand le professeur Montgomery s'adressa à moi, me demandant de me rendre aux cuisines pour vérifier comment avancer les préparations. J'adressais un sourire à la jeune professeur en hochant la tête. Je trouvais qu'elle inspirait le respect, j'avais toujours trouvé des model dans mes professeurs plutôt que dans les femmes de ma famille. Le professeur d'histoire se mit alors en tête de me trouver un partenaire pour cette mission, ce qui était sans doute plus sage. Je jetais un regard au élèves rassemblés et mon regard croisa celui d'Alden. Je lui adressais un sourire complice tandis qu'il s'avançait pour se porter volontaire. Enfin, si tu veux bien Maddie. Un nuage se buée s'échappa de mes lèvres en même temps qu'un rire sincère. Comme si je pouvais refuser la compagnie de mon camarade de toujours. A défaut de mieux, je me contenterai de toi... lui dis-je avec une mine radieuse qui ne pouvait pas le tromper. Je l’entraînais avec moi vers le passage secret des cuisines, dans les sous sols, où la température était plus glaciale encore.   




From the ashes a fire shall be woken
A light from the shadows shall spring
You've spent a life time stuck in silence, afraid you'll say something wrong, you've got a heart as loud as lions so why let your voice be tamed ? You've got the light to fight the shadows so stop hiding it away Yeah we're all wonderful, wonderful people so when did we all get so fearful ?
Revenir en haut Aller en bas
Grigory I. Stilinski
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 25/12/2012
parchemins : 838

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 14:27

Grande porte du château


    Grigori était un habitué des grands froids, étant donner qu’il était Russe et que la plupart du temps, l’haba, il faisait froid, il ne pouvait qu’être heureux à voir toute cette neige, tout ce froid. Depuis son arriver à Poudlard en tant que professeur d’anatomie, il avait remarqué que de drôles évènements ce produisait. Evidemment, dans le monde de la magie, tout pouvait se réalisé. Lui qui était venu en Angleterre, afin d’infiltré les mangemorts, sous ordre d’une personne haut placer, il pensait bien faire. A vrai dire, Grigori était un né moldu, qui avait toujours cacher cela, afin de ne pas mettre en danger sa famille. Ou pire les mettre en périls. Le grand froid avait prit possession de l’Angleterre, personne ne pouvait transplaner jusqu’à un point. Tous étaient bloqués ici. Mais pour combien de temps ? Le blond se demandait bien ce qu’il pouvait se passé à Près au Lard, avec les familles, les bars, les magasins. Comment était la ville ? Dans quel état ? Est-ce que l’électricité resterait longtemps ou non ? Avec ce froid, il serait possible que tout soit gelé, d’ailleurs le directeur lui-même fit savoir ce qui attendait dehors. « Une sorcière a été retrouvée gelée ce matin à Pré Au Lard, je vous demande donc de regagner des lieux plus chauds et de ne pas rester seuls. » Pauvre femme. C’était sans aucun doute le drame météorologique le plus grand connu depuis des siècles. Le directeur avait donner l’ordre au professeur Greengrass d’aller chercher les adultes afin de les accueillir ici. « Il faudrait des couvertures pour les adultes qui souhaiteront venir à Poudlard » dit alors le professeur avec son accent russe. Des couvertures chaudes de préférences. Il ne souhaitait pas que le froid glace les corps des sorciers et sorcières qui auront fait l’effort de venir. Après tout, qui aurait eu le courage de sortir avec un temps comme celui-ci. Il faisait froid, le Russe ne s’en plaignait pas, mais il sortit alors son bonnet au couleur des poufsouffles. Oui, le professeur était directeur de la maison des blaireaux. Enfin blaireau était l’animal correspond à cette maison. « Est-ce que quelqu’un pourrait me dire où se trouve les couvertures de sécurité ? » demanda t-il alors. C’était difficile de trouver ses marques depuis le mois de septembre.





_________________
CHAOS, NIGHTMARE, POWER. ✌️ Ne retourne pas la  Terre entière. pour quelqu'un qui ne retourne que sa veste ○ Ridsa - A la tienne.
Revenir en haut Aller en bas
D. North Finharvin
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/07/2012
parchemins : 145

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 14:31


LET IT SNOW, LET IT SNOW.
Grand hall, pore de Poudlard
Elle avait demandé s’il y avait un volontaire, et seul un élève avait répondu : Alden Goyle. Les élèves étaient comme cela, dés qu’un professeur leur avait parlé, il n’y avait plus personne et ils n’en faisaient qu’à leur tête. « Moi professeur, je peux l’accompagner. » Dorcas afficha un sourire en voyant qu’un camarade se proposait pour accompagner la préfète en chef de Poudlard – et de surcroît élève de sa maison.  Elle adressa un sourire poli à Alden – ce garçon était brillant mais son nom de famille faisait que naturellement, il était le genre de personnage dont elle avait tendance à se méfier. Il fallait se méfier des gens de sang pur – c’était une chose qu’elle avait appris quand elle était jeune et encore élève à Poudlard. « Bien, l’affaire est entendue ! » Dit-elle avec un sourire avant de laisser es deux élèves partir vers les cuisines. Elle poussa un soupire avant de frotter énergiquement ses mains l’une contre l’autre pour produire de la chaleur. Dés qu’elle ouvrait la bouche de la fumée sortait de celle-ci tant la température était glaciale. Elle regrettait déjà de ne pas pouvoir rentrer pour Noel – quoi que la perspective d’un repas entre Ianto, Skandar et elle lui paraissait impossible – surtout depuis qu’elle et Skandar s’adressaient à peine à parole suite à leur nombreuses et interminables prises de tête. Mais, la perspective d’un Noël entouré d’élève grincheux de ne pas pouvoir rentrer chez eux pour ouvrir leur montagne de cadeaux ne la rendait pas réellement euphorique non plus. Dans le hall, elle scrutait les élèves pour vérifier que personne ne s’amusait à passer la grande porte et à sortir dehors. Ils ne semblaient pas se faire à l’idée qu’ils devaient retourner dans leurs dortoirs, mais Doe aurait fait la même chose, elle serait restée auprès de ses amis – et aurait trouvé un coin bien au chaud, quand elle était à Poudlard elle aurait hurlée si on l’avait forcée à se séparé de Ianto et de Skandar, hurlée. Elle poussa un soupire, et s’appuya contre le mur, les scrutant, c’était encore la meilleure chose à faire. A côté d'elle arriva alors Griogry Stilinski, un nouveau professeur, celui ci dit alors : « Il faudrait des couvertures pour les adultes qui souhaiteront venir à Poudlard » Doe esquissa une moue boudeuse le temps de réfléchir, elle ne savait pas où l’on pourrait en trouver. Il ajouta alors à son attention : « Est-ce que quelqu’un pourrait me dire où se trouve les couvertures de sécurité ? » Doe se tourna vers lui tout en se frictionnant les épaules, et dit alors : « Je crois que nous devrions en trouver dans les sous-sol, là om les elfes de maison entreposent les linges qui sert aux dortoirs, nous devrions aller jeter un œil, avec deux paires de bras nous devrions pouvoir en ramener pas mal ! » Elle ne le connaissait pas si bien que cela, mais avec les quelques mois depuis la rentré ils avaient finit par tisser un lien ressemblant à de l’amitié.




MAMMA WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Dabria Vee Greengrass
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/01/2013
parchemins : 347

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 16:28

Grande salle de Poudlard
La veille, elle avait envoyé un hibou à Aleksei pour qu’il se présente à l’école avant qu’elle ne parte à Londres. La tempête avait déjà commencé, mais plus les jours avançaient et plus elle empirait. Si elle avait eu le temps, si ce n’était pas la débandade dans le château, elle aurait consulté sa boule de cristal pour voir ce qu’il en était de son oiseau qu’elle affectionnait, tout comme la réponse d’Andropov. C’est pour cette raison qu’elle ne s’attendait pas à rencontrer le bel homme dans l’école de Sorcellerie, tout comme elle n’avait pas souhaité se retrouver près d’Edgar dans une situation de crise. Il avait tendance à devenir… Incontrôlable. Elle était près de lui, si près à un instant qu’elle aurait pu lui chuchoter les paroles qu’il aurait entendu. Son corps se tournait vers le sien, appelé comme au souvenir de leur passé commun. La voix d’Aleksei Andropov la sortit de sa contemplation, son visage se tourna rapidement pour rencontrer les prunelles du Russe. Souriant davantage, malgré ce qu’elle venait d’avouer à Edgar, avec l’autre mangemort présent ici, la situation risquait d’être fortement intéressante. Elle aurait tout donné pour profiter de l’instant pour s’attaquer aux nés-moldus. « J’avais quelques idées de la façon dont vous pouviez rembourser votre dette, mais je dois avouer que la situation est on ne peu plus à point. » Tout était parfait, ils étaient pris ensemble dans l’école pour un temps indéterminé. Elle rajouta à la suite d’Edgar : « Ce serait un parfait moment pour s’attaquer aux sangs-de-bourbe, ne trouvez-vous pas? » Elle avait baissé le ton, mais elle se fit prendre par surprise lorsque sa fille se présenta. Elle se demandait si elle l’avait entendu, c’était un sujet qu’elle n’avait pas vraiment parlé avec elle. « Tu ne me déranges jamais, Arya. Il s’agit de cette tempête hivernale qui bloque tous les moyens de partir d’ici. » Un autre sourire s’évertua sur son visage lorsqu’elle lui fit part de leur plans qui ne fonctionnaient plus. Un sourire désolé, elle avança la main vers le visage de la lionne, mettant une mèche folle des cheveux de la même couleur des siens derrière son oreille. « Moi aussi, tu n’as pas idée! » Elle se raidit lorsqu’elle salua les deux mangemorts, il y avait quelque chose de très stressant dans cette histoire. Mais elle se recula pour se positionner derrière sa fille, apposant ses mains sur ses épaules. « Arya, je te présente deux de mes collègues Edgar McFire et Aleksei Andropov. Et mes collègues, je vous présente Arya Duchannes, ma fille. » Son nom de famille sonnait tellement faux à ses oreilles, ses dents grincèrent. Elle comprendrait ce qu’elle voulait dire par collègue, s’en était certain!





supremacy
Wake to see - your true emancipation is a fantasy. Greatness dies, unsung and lost, invisible to history. [...]  You don't have long, I am on to you. The time, it has come to destroy...Your supremacy.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Grigory I. Stilinski
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 25/12/2012
parchemins : 838

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 18:03

Sous sol du château


    Les couvertures étaient primordiales pour le réchauffement des corps. C’était un peu comme une sécurité, évidemment, il fallait y aller doucement. Beaucoup de personne, après avoir été dans le froid durant des heures, ne pensait qu’à se réchauffer, hors il ne fallait pas y aller brutalement, ça va de soit, mais y aller petit à petit. Alors la couverture était sans doute une bonne idée. Évidemment, un froid comme celui-ci en Angleterre était bien rare, bien que le froid prenait une grande partie de l’hiver dans ce pays. Mais pas autant qu’en Russie, ça c’était sûr. « Je crois que nous devrions en trouver dans les sous-sol, là om les elfes de maison entreposent les linges qui sert aux dortoirs, nous devrions aller jeter un œil, avec deux paires de bras nous devrions pouvoir en ramener pas mal ! » répondit alors une blonde, professeur d’histoire de la magie. Elle faisait plutôt jeune pour son âge et elle avait réussit à bien intégrer le blond parmi les autres professeurs. Il est vrai que l’intégration de Grigori n’était pas son fort, surtout quand on vient d’un pays étranger comme la Russie. Il est vrai que le professeur d’anatomie n’avait pas encore bien mémorisé chaque lieu, à vrai dire, personne ne pouvait connaitre mieux ses que le professeur Dumbledore. « Bonne idée ! Allons-y avant qu’ils arrivent ! Il faut que nous soyons prêt à les accueillirent » dit-il alors. Il n’avait pas pensé que dans les sous sols, il y aurait pu avoir ne serait-ce des couvertures. Il prit alors chemin en direction des sous-sols. Où pouvait être bien ses couvertures. Puis il dit alors à l’intention du professeur : « Quel temps ! Si on m’avait dit que l’Angleterre pouvait ressembler à la Russie en hiver, j’aurais été présent il y a bien plus longtemps par Merlin ! » . L’hiver était froid cette année et glacial. Arriver au sous sol, le professeur d’anatomie se mit alors à chercher où cela pouvait bien être. Il ressentait bien le froid, un froid qui n’avait pas l’air si banal que ça en avait l’air. De la buée sortit de la bouche du Russe. Il faisait un froid d’élan par ici. « Je n’ai même pas eu le temps de faire tous les lieux de Poudlard que nous voilà déjà en mission contre la galère ! Royal l’intégration je trouve ! A l’Anglaise» dit-il alors avec une touche d’humour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 18:39

Dans la grande salle

Dabria, Edgar et Aleksei... Définitivement pas une combinaison gagnante. Plus du genre dangereuse et létale, l'ukrainien n'attendait qu'une simple opportunité, une occasion pour se laisser envahir par ses démons et tuer à tour de bras. Il savait que ce n'était certainement pas Edgar qui le stopperait, loin de là. Et Dabria alors? Elle lui parlait déjà de ces êtres infects qui grouillaient dans les couloirs de l'école de Magie. Et si en temps normal Aleksei se serait laisser tenter, il devait aussi tenir compte du fait qu'il n'était plus un simple Mangemort à présent, il était le bras droit de Lord Voldemort et cela impliquait une certaine prudence et un peu plus de réflexion. Mais il voyait mal le Lord lui reprocher d'avoir fait jaillir du sang souillé... Non, tout était bon pour leur cause. "Et que suggérez vous Dabria? Est-ce donc pour cela que vous m'avez fait venir... Ne me faites pas croire que ma dette est élevée à ce point." Le ton d'Aleksei était toujours froid et détaché, il se moquait de tout, et tout, dans son attitude et dans sa façon de se tenir, le laissait sous entendre. En revanche sa curiosité fut piqué à vif par la nouvelle arrivante. Ah... C'était donc elle la fameuse Arya. "Enchantée Miss Duchannes, un plaisir de vous rencontrer enfin." Aleksei, sournois au possible, accompagna sa phrase d'un sourire avant de s'emparer de la main de la jeune étudiante pour y déposer un baiser, il effectua le geste en fixant Dabria qui se tenait derrière sa fille, une expression presque vorace sur le visage. Qu'elle surveille bien ce qui était à elle ou sinon elle risquait de le regretter. L'homme se redressa enfin avant de poursuivre:  "Oui des collègues, nous aidons votre très chère mère ici présente à couper la mauvaise herbe, mais cela serait dangereux de se livrer à une telle activité maintenant..." Le regard d'Aleksei se promena rapidement à travers la grande salle, se posant sur divers étudiants. "Pas vrai?" Il leur fallait un plan et un moyen de ne pas se faire prendre... Mais à trois... non à quatre, ils allaient pouvoir trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 19:13



Dans la Grande Salle.


Edgar tentait de se contenir pour ne pas dégainer sa baguette en un éclair et achever une fillette qui ne cessait de gémir non loin de lui, chose qui l’irritait particulièrement. Il fallait qu’il réussisse à se concentrer sur autre chose, et Dabria avait justement choisi ce moment pour faire état d’un potentiel plan d’attaque pour s’attaquer à des sangs-de-bourbes. Mais par le plus grand des hasards, une jeune fille particulièrement charmante pointait justement le bout de son nez et Edgar sourit face à sa politesse, imaginant d’autres mots sortir de cette même bouche qui lui paraissait chaste et innocente. Après tout, personne ne lui avait dit de trouver un moyen de se concentrer plus approprié que celui-ci alors, pourquoi pas ? Edgar fit un signe de tête en réponse à la jeune rouquine avant de se tourner vers ses deux collègues. Seuls les propos d’Aleksei parvinrent à l’extirper de ses pensées et déjà, Edgar songeait aux actions qu’ils pourraient mettre en place pour sévir. Il fit un pas en avant, se retrouvant presque collé à ses deux compères, murmurant pour qu’ils soient les seuls à pouvoir l’entendre. « Il faudrait en isoler quelques uns. Après tout, la plupart sont des gamins, si on leur dit de nous suivre, ils ne vont pas y réfléchir à deux fois. Que diriez-vous de cela ? » Il jeta un rapide coup d’oeil à la fille de Dabria après avoir prononcé ces quelques mots. Une chance pour elle qu’elle se soit manifesté à temps. Edgar s’éclaircit la gorge avant de vérifier par-dessus son épaule si aucune oreille indiscrète ne pouvait les surprendre. « Je peux voir si certains de mes hommes ne se trouvaient pas justement à Pré-au-Lard ou dans les environs. Après tout, un peu de renfort ne ferait sans doute pas de mal. Ça grouille par ici… » Toutes les occasions étaient bonnes pour Edgar qui ne songeait plus qu’à faire couler le sang impur qui polluait ce maudit château, et cette journée ne serait pas aussi désagréable au final. « Après tout, on ne pouvait pas rêver d’une meilleure occasion pour se débarrasser de la vermine environnante, ce serait dommage de ne pas en profiter. »
Revenir en haut Aller en bas
Evander A-M. Snape
avatar


Je suis le préfet en chef, le roi des rois

first Log-in : 11/03/2012
parchemins : 1536

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 21:00


Salle commune des Serpentards


    L’hiver était la saison préféré du serpentard, il aimait être dehors, dans le froid, à jouer avec la neige, dans celle-ci, à balancer des boules de neiges sur les donzelles du château. Mais cette année, c’était bien différent. Tout cela c’était amplifier. Le vent était devenu glacial, la neige était devenu glace, empêchant le jeune Snape de pouvoir passé un moment agréable en famille. Bien qu’un moment familial signifiait de parler du Cercle et de ses reliques à trouver. Evander prenait cette discussion très à cœur bien entendu, mais parfois, il aurait souhaiter avoir un moment familial comme tous les autres. Evander sortait de la douche habituelle quand il sentit un froid immense  prendre place dans la salle de bain. Bordel ! Il ne pensait pas qu’en dehors de l’eau chaude, il ferait aussi froid que ça. Il avait voulut être présentable pour les retrouvailles avec sa mère, bien qu’il voyait sa frangine tous les jours. Mais il était pressé à l’idée de retrouver sa mère. Il s’essuya et s’habilla d’un simple jean mais d’un gros pull beige au dessus de son t shirt gris. Bien qu’il aimait l’hiver, il ne supportait pas avoir froid aux mains, ni aux oreilles d’ailleurs. Il était très sensible des bouts de ses doigts. D’ailleurs la plupart du temps, en hiver, il portait des gants et un bonnet afin de ne pas choppé froid plus qu’il ne faut mais pour cette année, cela ne servirait sans doute à rien. Le froid passait à travers. La salle commune était pleine à craquer, tous le monde s’étaient réfugiés ici, près du feu de la cheminée. Les plus jeunes étaient face au feu, tandis que les plus vieux, étaient debout près de la cheminée, sur les côtés de celle-ci. Le jeune Snape tourna alors la tête en direction de la grande fenêtre de la salle commune, elle était glacée. On pouvait apercevoir les gros flocons de neige s’abattre contre le sol. Il était rare de voir autant de neige d’un coup, autant de glace également. Comment pouvait-il sortir de là aujourd’hui ? Il tourna la tête en direction d’Harlan Nott, qui se trouvait non loin de lui, adossé contre le mur. « Est mec, tu sais pourquoi personnes ne bougent d’ici ? » demanda t’il alors au serpentard en question. Personne ne bougeait d’un poil. « J’ai la pressentiment qu’une bouse de dragon s’abat sur nous. » dit-il alors.






Dernière édition par Evander A-M. Snape le Dim 19 Jan - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arya P. Greengrass
avatar


Fort et courageux comme des lions, nous sommes fiers d'être de la maison de Godric.

first Log-in : 10/05/2012
parchemins : 456

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 21:45

Je dois avouer que réaliser qu’elle était ma mère n’était pas facile à admettre, pas vraiment, mais, quand j’étais avec elle – cela me faisait plaisir. Et mieux, j’avais l’impression qu’elle était heureuse de m’avoir dans sa vie. Si elle m’avait élevé  notre relation aurait été différente, j’étais certaine que je l’aurais détestée et que nous aurions une relation conflictuelle.   Tu ne me déranges jamais, Arya. Il s’agit de cette tempête hivernale qui bloque tous les moyens de partir d’ici. Me dit-elle alors, avant d’ajouter à propos du fait que j’étais déçue que notre Noel soit ensevelie sous la neige. Moi aussi, tu n’as pas idée! Je souris quand elle replaça l’une de mes mèches rousse, et elle passa derrière moi, posant ses mains sur mes épaules, comme une façon de me « protéger », ou quelque chose du genre. En fait non – elle voulait me présenter. Arya, je te présente deux de mes collègues Edgar McFire et Aleksei Andropov. Et mes collègues, je vous présente Arya Duchannes, ma fille. Des collègues ? Pas des professeurs, pour moi c’était évident qu’ils étaient des mangemorts – comme elle. Je comprenais, et je savais ce qu’elle était.  Le premier homme dit alors : Enchantée Miss Duchannes, un plaisir de vous rencontrer enfin. Il fut également le seul à me saluer d’une manière que je jugerais « veille France », tandis que d’autre trouveraient cela galant – le baise main. J’esquissais un sourire, et fut surprise d’entendre un « enfin », comme si Dabria avait déjà évoqué mon existence.   Enchanté, répondis-je simplement. Je ne le connaissais mais comme c’était un mangemort – on ne sait jamais avec ces gens là – je restais poli dans quasiment toutes les circonstances (sauf avec Ollivander – lui je l’insultais, c’était mon sport). Il ajouta une précision quant au fait qu’il était un collègue de ma mère, Oui des collègues, nous aidons votre très chère mère ici présente à couper la mauvaise herbe, mais cela serait dangereux de se livrer à une telle activité maintenant... Il tourna la tête avant d’ajouter : Pas vrai? Je comprenais de quoi il parlait – la vermine, les nés moldus, il y en avait à la pelle, et ils étaient si facile à repéré avec leur uniforme de Grindlemonk. Je n’écoutai pas tout ce que dit le second homme – car je ne me sentais pas réellement concerné par leur affaire « d’extermination » enfin à ce qui y ressemblait. Pas que j’aime les moldus, mais je n’étais pas une femme d’action – j’avais tendance à rester dans mon monde, bien tranquille, ma santé me jouait assez de tour sans que j’ai besoin d’en rajouter. J’entendis juste le dernier, sans doute McFire si j’avais bien suivit les présentations : Après tout, on ne pouvait pas rêver d’une meilleure occasion pour se débarrasser de la vermine environnante, ce serait dommage de ne pas en profiter.Je croisais alors mes mains et dis alors : Et bien je vais vous laisser à votre travail -  je vais essayer d’aller me réchauffé dans ma salle commune auprès du feu. Ce fut un plaisir. Dis-je très poliment, même si ce n’était pas nécessairement le cas après tout.



Revenir en haut Aller en bas
Nanna J. Barclay
avatar




first Log-in : 09/07/2013
parchemins : 243

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Lun 13 Jan - 23:59


~ winter is coming
There’s something in the air and it’s not called love.
Dans les cachots
Elle frissonnait, toussait parfois et des étincelles sortaient de sa bouche, comme de la poussière de fée. C’était certain, une demi-vélane n’était pas à l’épreuve de cette grippe magique! Elle était dans le hall de l’école, serrant son manteau contre elle. Assise sur sa valise, elle promenait doucement ses prunelles d’une personne à l’autre, ne sachant pas trop ce qu’elle devait faire maintenant qu’ils étaient tous pris ici. Cette tempête hivernale l’avait empêché de rentrer en Norvège. Elle cherchait d’ailleurs sa cousine Eden, pour lui demander de rentrer avec elle dans les dortoirs de Pouffy en attendant que tout se calme. Ils ne savaient pas combien de temps ça prendrait, Katniss en était atterrée. Elle attendait le retour dans la famille des Fredriksen depuis un moment, pour avoir un peu de temps à elle. Elle en avait assez des regards haineux à son égard des filles qui croyaient qu’elle tentait de voler leur copain. Ce n’était pas dans son intérêt, jamais. Sauf une fois, une fois où un homme s’était joué de lui qui avait dit être son ami. Son cœur était en miette depuis sa séparation avec Bart et sa rencontre avec Finn dans les douches ne l’avait pas aidé. Elle en avait marre de l’école, des gens, tout ce qu’elle voulait c’était de fêter noël en famille. Au loin, elle rencontra le regard d’Arielle et lui souria, prête à venir la rejoindre lorsqu’elle se rendit compte qu’elle parlait avec Callum Greyback. Elle frissonna, plus vraiment certaine de vouloir bouger d’un poil maintenant. Elle était là, attendant que le mauvais temps passe et prête à retrouver sa cousine pour retourner dans les dortoirs des poufsouffle. Elle éternua, laissant une traînée étincelante dans l’air. « Satanée grippe magique! » Dit-elle, en essuyant les larmes qui coulaient de ses yeux sans qu’elle ne puisse les retenir, signe que ses sinus étaient complètement bouchés. Il faisait froid, en plus elle faisait de la fièvre, quel cocktail enivrant! Fatiguée d'attendre, elle sortit sa baguette pour faire lever ses valises et descendit vers les sous-sols de l'école, où se trouvait leur salle commune. Elle rencontrerait peut-être sa cousine sur le chemin, ou alors quelqu'un qu'elle aurait tout donné pour ne pas voir... Elle ne pouvait pas changer, qui elle était, une créature intéressante et séduisante pour tout homme séjournant dans ce château.



TREASURE THAT IS WHAT YOU ARE +
Give me your, give me your, give me your attention baby. I got to tell you a little something about yourself, You're wonderful, flawless, ooh you're a sexy lady. But you walk around here like you wanna be someone else.
(c) tumblr & treasure.
Revenir en haut Aller en bas
Dabria Vee Greengrass
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/01/2013
parchemins : 347

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Mar 14 Jan - 2:23

Dans la grande salle
« J’aimerais davantage vous faire languir, puisque bien évidemment, cela aura pas lieu de si tôt. » Ils étaient pris ici, de toute façon. Un sourire satisfait s’affichait continuellement sur ses traits, confiante qu’ils s’amuseraient malgré ce froid et cette tempête. La mangemorte avait bien envie de supprimer quelques uns des grindelmonks qu’elle détestait, surtout ceux qui n’avaient pas choisis son cours. Elle n’avait aucune pitié pour eux… Mais… elle était directrice des serpentards, elle était professeure et elle ne pouvait certainement pas agir comme elle le voulait d’un coup! « Je crains ne pouvoir me laisser aller. Cela bousillerait ma couverture. » Elle faisait la moue, certaine que Voldemort ne serait pas trop content de perdre un de ses pions dans l’école de sorcellerie. Sa fille se sentait mal à l’aise, et il y avait de quoi. Bientôt, la professeure devrait aller faire un tour dans la salle des serpentards. « On se reverra plus tard. » Dit-elle à sa fille, en se retournant vers les deux mangemorts. Les gens ne cessaient de pleurer, c’était très énervant. Au loin, elle fixe son regard sur la chevelure de sa fille, qui s’en va vers la sortie de la grande salle. Le regard de la sorcière vrille alors vers celui d’Edgar. Ils parlaient de mort. De tueries et de massacre. Il était là, son regard, étrange posé sur le corps d’Arya. « Désolée, je vous reviens… » Lâche-t-elle, mais sa voix tremble, elle n’est plus la femme fière et forte qu’on connait comme était Dabria. Une pensée frôle son esprit, un sourire sadique sur celui d’Edgar. Frissonnant, elle se retourne et dévale les mètres qui la séparent de sa fille. Elle empoigne son bras et l’amène un peu à l’écart, assez doucement pour ne pas lui faire mal, mais assez fortement pour qu’elle ne puisse s’en défaire. « Je t’ai promis de ne plus jamais te mentir. » Elle passe une de ses mains dans ses cheveux, nerveuse en tentant quelques regards cers les mangemorts. « S’il te plait, ne te rapproche pas d’eux. Ils sont dangereux, ils… » Elle avale difficilement sa salive, soupirant. « Edgar. Il est décalé… C’est ton père biologique. » Elle a peur pour elle, peur qu’elle se retrouve trop près d’eux. Arya est fragile, trop encore pour qu’elle puisse lui faire entièrement confiance… Mais elle devait lui dire la vérité, la mettre en garde. S’il savait, ce serait une entière partie de manche…





supremacy
Wake to see - your true emancipation is a fantasy. Greatness dies, unsung and lost, invisible to history. [...]  You don't have long, I am on to you. The time, it has come to destroy...Your supremacy.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Arielle L. Keynes
avatar


Patience et justice sont nos atoux. Et nous respectons la mémoire de notre chère Helga.

first Log-in : 25/04/2012
parchemins : 1483

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Mar 14 Jan - 2:29


    Hall du château

    Arielle avait préparé un grand sac pour partir chez ses parents durant les vacances de noël. Elle avait si hâte de voir Appolinaire, même si elle savait qu’il n’y sera pas. Pourquoi s’entêtait-elle à croire que son frère aîné se soucierait d’eux ? Il n’y aurait que Gordon et ses parents qui seront là autour de la table ainsi que l’espoir d’entendre Appolinaire débarquer. C’était difficile pour Arielle de constater que sa famille se séparait petit à petit. Elle prônait la valeur de la famille même son pauvre frère jumeau subissait les attaques d’amour en plein cœur de Poudlard. Elle était prête pour vivre un joyeux noël en compagnie de sa famille bien qu’elle savait que la déception de ne pas voir son autre frère lui briserait certainement le cœur. Il ne fallait pas qu’elle y pense. Arielle devait se concentrer sur les choses positives pour être bien heureuse. Elle traînait son gros sac avec son chat dans une autre main qui se tortillait pour qu’elle le lâche. Dans une poche de sa veste, elle avait quelques gâteries s’il commençait à l’attaquer pour partir. C’était un petit chat combattant dans sa crise d’adolescence. Arielle savait comment son chat pouvait lui attirer quelques ennuis et de péripéties folles comme le jour où elle dut mettre pied dans la forêt interdite !

    Malheureusement, elle apprit en même temps que plusieurs autres élèves que le temps n’était pas clément pour passer les vacances en compagnie de sa famille. Si elle sortait, elle risquait mourir de froid avant même d’avoir traversé le parc. Il fallait abandonner l’idée de voir sa famille. Arielle déposa son chat sur le sol qui prit la fuite vers les cachots où il allait certainement attendre que quelqu’un lui ouvre la voie pour entrer dans la salle commune. Elle marcha avec son sac sur le dos et la mine basse à travers la cohue dans le hall d’entrée. Un jeune homme s’approcha d’elle. Elle regarda l’homme surprise qui lui adresse la parole. « Eumm, Salut! Tu voulais aussi retourner chez toi pour le temps des fêtes? » Elle le regardait avec de grands yeux effrayés. Elle était prise aux pièges. Un homme de sa « qualité » ne devait pas parler à une sang-mêlée comme elle sans raison. Il devait lui faire passer un sale quart d’heure avant les vacances de noël. « Je… hummm… » elle fit quelques pas vers l’arrière prête à prendre ses jambes à son coup, mais sa foi en l’humanité lui dit de se calmer. Arielle reste devant Callum Greyback toujours aussi effrayé même si elle ne voulait pas croire qu’il puisse le vouloir du mal. « Oui, j’aurais aimé passé du temps avec ma famille. Mon père a surement déjà préparé un festin pour une vingtaine de personne même si nous serons cinq au grand maximum. Mes grands-parents préfèrent rester dans le sud. C’est tout nouveau, mais ils préfèrent la chaleur que le froid. » Elle haussa les épaules se convaincant de ce qu’ils pouvaient bien leur dire. « Mais je crois que c’est raté… »






Revenir en haut Aller en bas
Desiree E. Greyback
avatar


Fort et courageux comme des lions, nous sommes fiers d'être de la maison de Godric.

first Log-in : 07/10/2012
parchemins : 1127

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Mar 14 Jan - 4:15

    Les cachots

    Desiree avait décidé que noël se passerait au sein de Poudlard. Elle ne voulait pas retourner au manoir Greyback. C’était une punition ce congé tant inespéré pour les autres élèves de Poudlard. Il n’y avait pas d’attache en dehors du château. Ses parents ? Pff, quels parents ? Sa mère était décédée il y a déjà un temps tandis que son père était prêt à la tuer à la moindre occasion. Il suffisait qu’elle ait le dos tourné sans être sur ses gardes que Desiree E. Greyback ne serait que du passé. D’ailleurs, elle savait qu’il passerait sous silence sa mort. Il trouverait bien une raison pour que personne ne connaisse la vérité. Elle avait décidé qu’elle ne partirait pas en visite pour avoir la possibilité de ne jamais revenir au sein de cette école merveilleuse. Elle évitait le retour au manoir Greyback. Desiree préférait s’ennuyer au château.

    Elle était dans la grande salle lorsque l’envie lui prit de descendre dans les cachots afin de trouver Finnick. Elle désirait passer du temps un peu avec lui. Elle n’avait osé poser la question s’il rejoignait sa famille durant les vacances ou il restait. Ils avaient toujours d’autres sujets de conversation que les vacances. Peut-être que l’idée que le poufsouffle passe noël avec sa famille ne lui avait effleuré l’esprit? Bref, elle espérait qu’il reste d’une certaine part, mais elle savait que sa famille serait ravie de voir le changeant Finnick à la maison pour cette fête familiale. Elle avait vu l’attroupement dans le hall. Elle écouta un bref instant. Aucun départ. Mort. Impossibilité de quitter le château. Desiree devait avertir son petit-ami – si elle pouvait l’appeler petit-ami, mais c’était à quoi cela se rapprochait le plus – alors elle accéléra le pas en direction des cachots où elle savait où l’attendre. Pourtant, sa vision capta l’horrible vue d’une jeune femme de poufsouffle. Desiree la détestait. Il y avait des raisons pour laquelle la Gryffonne détestait Katniss ; elle était la cause de l’énorme dispute entre Finnick et elle. « Eh bien, on trouve la merde par ici. Je vois. » dit-elle s’adressant à la poufsouffle. Desiree la fixait d’un air hautain à la Greyback. Le dégoût se lisait sur son visage. « Peut-être que ma famille a raison au sujet des… femmes comme toi. » Elle la dévisageait. D’ailleurs, elle détestait aussi Katniss pour lui avoir pris à l’époque Samwell.




(c) wayland
Revenir en haut Aller en bas
Finnick M. Londubat
avatar


Patience et justice sont nos atoux. Et nous respectons la mémoire de notre chère Helga.

first Log-in : 11/07/2012
parchemins : 880

MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    Mar 14 Jan - 11:35


Les cachots

    Finnick avait réussi pour le moment son pari. Il n’avait pas été aller voir ailleurs depuis qu’il s’était remis avec la fille Greyback. D’ailleurs, celui-ci était partit à la recherche de celle-ci afin de l’accompagner jusqu’au train qui les aurait emmener à destination. Mais par manque de chance, la neige prenait contrôle sur le pays, le vent était glacial, laissant place à de la glace parfois sur certains endroits. Le poufsouffle était dans la salle commune quand il entendit alors une étudiante dire que personne ne sortirait d’ici, qu’une femme avait été retrouver morte, glacée par le vent. Voilà qui était chose faite, il n’y aura pas de noël pour le jeune Londubat. Lui qui souhaitait revoir sa mère, c’était à présent impossible. Il se demandait si ses parents n’étaient pas à l’extérieur, dehors, ou bien s’ils étaient plutôt à l’intérieur, auprès de leur petite cheminée. Le jaune et noir l’espérait. A présent, il se devait de retrouver la fille Greyback afin de lui annoncer cette nouvelle. Peut-être que cela la rassurait de ne pas rentrer chez elle et d’être plutôt avec lui. D’ailleurs, il ne savait pas comment le père de celle-ci avait prit le fait que la rouge et or soit chez les Londubats durant les vacances dernières. Finnick sortit alors de la salle commune des blaireaux et alla dans la grande salle afin de trouver la fille Greyback. Personne. Du moins, c’est ce qu’il en conclut en ne la voyant pas présente. A vrai dire, il y avait un attroupement présent dans la grande salle, même dans le hall, il lui était difficile de bien voir. Il ne savait pas où aller chercher, peut-être bien à la bibliothèque ou bien à la cuisine, peut-être que la demoiselle avait eut faim. Il demanda alors à une étudiante si elle avait vue la rouge et or. En direction des cachots eut-il comme réponse. Que pouvait-elle faire dans cet endroit ? Il était temple des serpentards. Il descendit alors au cachot, afin de retrouver Desiree. Mais ce qu’il remarqua à la place, était une gryffondor face à une poufsouffle. Il s’approcha alors délicatement, en essayant de faire le moins de bruit possible et s’incrusta parmi elle. « Je peux savoir ce qui se passe là ? Des gens sont entrain de gelés dehors et vous, vous vous regardez comme des chiens enragés ! » dit-il alors à l’intention des deux étudiantes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.    

Revenir en haut Aller en bas
 

S.4 INTRIGUE N°2 Ϟ WINTER IS COMING.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  ::  :: CORBEILLE :: SAISON 4 - ARCHIVAGE-