Partagez | 
 

(M) THEO JAMES - You're stupid, selfish, and self-centered.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysölde M. Wilkes McFays
avatar


fondatrice -  prefète de serpentard, attention à vous, je peux éviter la retenue... ou pas.

first Log-in : 29/06/2010
parchemins : 8416

MessageSujet: (M) THEO JAMES - You're stupid, selfish, and self-centered.   Sam 29 Mar - 22:12

Osgard "Oz" Ellerby
il ressemble à Theo James

INFORMATION GENERALES
◇ famille :Vous ne connaissez pas la famille Ellerby ? Vous voulez rire n’est ce pas ? C’est sans doute la famille sorcière la plus riche qui soit, au sens financier du terme, ils sont les heureux propriétaires de Ellerby and Spudmore, les célèbres fabricants de Balais, dont l’Eclair de feu, le balai le plus vendu de l’histoire. ◇ nature du sang : Le sang, ce n’est pas important, rien de mieux que l’argent, non ? Ils sont de sang mêlé, mais les portes leurs sont grandes ouvertes car ils ont un certain pouvoir financier.  ◇ âge : Il est âgé de 21 ans, la date de naissance est libre, etc. ◇ camp officiel : [] Le Cercle [] Mangemort [] Ordre de Woodcroft [] au choix, sauf mangemort - mais sa famille peut l'être ◇ maison  :naturellement, il est à Serpentard, et fier de l'être. ◇ année scolaire ou métier :  Il est en 11ème année à Poudlard.  ◇ études suivies : Au choix Sport magique ou bien Recherche Magique
HISTOIRE, GRANDES LIGNES, DIRECTIVES DU SCENARIO

Qui de plus arrogant, de leur égoïste, et de plus détestable que Oz Ellerby ? Personne, il est l’hériter de la plus grande compagnie de fabricant de balai au monde, Ellerby and Spudmore, créateurs de génie d’un des premiers balais, et du dernier bijou, l’Eclair de Feu. Mais cela n’est qu’une apparence qu’il se donne pour faire « bonne impression » comme se plait à le dire.  Il préfère être craint, qu’on le déteste, qu’on le trouve crétin, con, arrogant plutôt qu’on ne le remarque pas du tout. Il a été élevé et pourri gâté toute sa vie, et sa mère l’a toujours érigé en « fils de », car après le décès de son père quand il avait six ans, c’est elle qui a pris la tête de l’Entreprise familiale pour lui donner une dimension internationale. Il a une grande sœur qui est professeur, et sa mère qui dirige l’entreprise d’une main de fer, avec une réputation glaciale, et sans concession. Seul sa mère et sa sœur ont une influence sur lui, et peuvent le « raisonner », et surtout le maîtriser.

Pourri gâté, il pense que tout lui est dû, il a un groupe d’ami proche qu’il apprécie, et il a très très très peu d’amis, les gens ont plus tendance à le craindre, ou à l’admirer. D’une nature violente, il n’hésite pas à se servir de sa baguette mais aussi de ses poings quand il est très énervé, en cinquième année, il a failli être renvoyé de Poudlard après une bagarre qui a envoyé trois de ses camarades dans un piteux état à l’infirmerie. Mais sa nature violente est uniquement là pour camoufler le jeune homme assez fragile psychologiquement qu’il est.  Intelligent dans le fond, il est peu sûr de ses capacités en magie, du coup, il se cache derrière sa violence pour masquer ses faiblesses.  Il est souvent entouré de jeune et jolie jeune femme, surtout hors de Poudlard – il fréquente pas mal des jeunes femmes du milieu de quidditch, mais… on ne lui compte pas beaucoup d’aventure, juste des fréquentations, mais rien de concret, c’est une faiblesse qu’il tente de cacher par sa personnalité bruyante, sûre d’elle, et violente. Il a découvert qu’il n’a jamais été amoureux après en avoir discuté avec sa sœur, et ne compte pas tomber amoureux de sitôt. Grande gueule, il aime avoir raison, et se sent prêt à en venir aux mains si une personne n’est pas d’accord avec lui. Il use pas mal de juron, et a tendance à traiter les autres « d’imbécile », « d’abruti ».   Egoïste, il a tendance à penser à lui avant qui que ce soit d’autre/ Il ne l’est pas réellement dans le fond avec sa famille, surtout avec sa sœur. En revanche avec sa mère, c’est une autre chose, il l’appelle « La vieille peau », car il la considère comme le tyran qui veut gérer sa vie. Assez fainéant sur les bords, il considère qu’il vaut mieux s’amuser quand on est jeune car il se fiche de faire attention à son avenir, le sien est déjà tracé : reprendre la Compagnie de Balais de sa famille, il a déjà tout, un avenir, de l’argent, un nom. Il se vante souvent à ce sujet d’ailleurs.

En conclusion, c’est un type que l’on adore détester et qui donne l’impression d’être mauvais, arrogant et détestable, mais dans le fond il est assez peu sur de ce dont il est capable, et qui manque de confiance, et sans doute de l’amour de sa mère. Son histoire est « libre », il a perdu son père jeune, sa mère a repris l’entreprise, il a une sœur aînée qui est professeur, et ce sera tout ce qui est « obligé », le reste, éclatez vous !   
YSÖLDE WILKES - I HATE YOU


Il la persécute, parce qu’elle n’est pas « d’accord avec lui », et ça, il va le lui faire payer très cher, c'est le début d'une drôle d'histoire. Voici leur "relation par étapes".

Il est d’un an son aîné, et ne l’a jamais vraiment fréquenté, ils se sont croisés dans la salle commune de serpentard, au repas, et souvent lors des matchs de quidditch. Ils ne se sont jamais adressé la parole avant l’année dernière, mais leur première rencontre a été explosive.

 Il était entrain de persécuter un élève dont la chouette en passant au-dessus de lui dans la grande salle, lui avait « fait caca » dessus, bien que l’élève ne cessait de se confondre en excuse, il a commencé à le frapper, Ys est alors intervenue, en lui disant que ce n’était pas de sa faute, et elle lui a tenu tête, là où d’autres élèves se seraient démontés.  Il lui a alors demandé si elle savait à qui elle parlait, elle lui a dit « Oui, à un crétin vendeur de balais ! », il n’en a pas fallu plus pour le toucher dans son orgueil, car il n’est pas un crétin selon lui, et encore moins un « vendeur de balai », pour lui il est simplement le sorcier le plus riche d’Angleterre. Il a commencé à s’énerver, elle aussi. Le ton est rapidement monté, et ils ont failli en venir au enfin… il a dit qu’il ne pouvait pas frapper une fille, mais Ysölde ne s’est pas privé pour le gifler avec violence en lui disant que le gosse de riche qu’il était ferait mieux de reposer les pieds sur terre. Ca c’était la déclaration de guerre.

C’était il y a six mois, soit au début de l’année scolaire, il a donc décidé de la détruire, il savait que cela serait facile, car elle était une sang mêlé, bâtarde d’un sang pure (officiellement), et qu’elle avait été fiancé à un type brutalement décédée avant le mariage, il a donc commencé à l’appeler « La veuve noire », et a essayer de la faire craquer de diverses manières, peu recommandable, des pièges glissés au long des rondes nocturne de la jeune préfète, elle a même été séquestré par trois camardes dans les toilettes au beau milieu d’une ronde, avant d’être libérée au matin car elle n’avait pas cédée à leur torture psychologique basée sur des insultes.  Il a également essayé de l’acheter avec des bijoux, de l’argent, etc, mais rien n’y fait.

Le coup de grâce où elle a bien failli craquer pour de bon et abandonner sa guerre, cela a été un coup monté par un des sbirs du jeune sorcier, Kaleb, qui a jouer sur un tableau de la jeune femme qui la prend au dépourvue. Une soirée à Poudlard, elle faisait sa ronde, quand soudain, tout devint noir, et la jeune femme se réveille alors, plus tard, allongée en sous vêtement dans la salle sur demande, en compagnie de quelqu’un qu’elle n’avait jamais vu, et il a essayé de lui faire croire que « six mois avaient passé, qu’ils étaient ensemble, et un tas d’autre chose. » Pour Ysölde – qui est une ancienne amnésique, c’était son cauchemar d’amnésie qui refaisait surface.  Elle est sortie en larmes de la salle sur demande, et est tombée nez à nez avec Oz, elle était en larmes, affolée, tandis qu’il rit d’abord, et elle lui a dit qu’il était un abruti, qu’il était égoïste, et égocentrique, et qu’il fallait qu’il aille se faire soigner. Puis, elle est partie en courant.  Il crut qu’il savourerait cette victoire, mais non, au contraire, c’était amère, les larmes de la jeune femme l’avait… touché comme rien avant.

La suite, elle n’a pas baissé les bras, jamais baissé la tête. Lui se sentait « mal » d’un certain point de vu, il n’avait pas approuvé l’initiative de son « sbire », et le lui a fait payer. Elle a été surprise de voir ce fameux Kaleb bien amoché dans le couloir qui en la croisant a baissé les yeux, et est parti très rapidement. Elle réalisa qu’Oz avait passé à tabac le jeune homme, sans réellement comprendre pourquoi.  Il a compris qu’il avait peut-être été « trop loin », ils n’ont pas cessé de se disputer, etc.,  il se rend compte qu’il a été content un instant et se pare d’un sourire.  Il la déteste, il en est sûr, mais déteste pas pour les raisons qu’il croit, mais il va la détester parce qu’il se rend compte qu’elle a tendance à le rendre faible, plus humain. De son côté, Ys le déteste dur comme fer, elle le trouve arrogant, insupportable, mais… c’est un mauvais garçon, et dieu seul sait si Ysölde a toujours aimé les mauvais garçons, pourtant, elle refuse d’admettre quoi que ce soit.

 Seulement, Ysölde n’a pas seulement lui comme ennemi, elle a en a pas mal dû à son statut de bâtarde, alors, elle se faisait ennuyer par des types de serpentard, sang pur, quand soudainement, il a décidé d’y mettre son grain de sel, de façon plutôt… Oz-esque. Un type embêtait donc Ysölde, quand Oz est venu à son secours « Oh, laisse Wilkes tranquille, va te chercher quelqu’un d’autre à emmerder, elle est à moi. » Elle l’avait regardé avec de grands yeux, en répliquant, « Je ne suis la propriété de personne ! », ce à quoi Oz a répondu, « Ta gueule Wilkes. » - puis, le sang pur a fini par arrêter de s’en prendre à elle. Oz est simplement parti, tout simplement. Sans se retourner, laissant la jeune femme… dans l’incompréhension, ainsi il ne voulait pas la partager elle, son jouet de torture ? Pour Oz, il avait eu du mal à supporter la vision de la jeune femme quasiment en larmes, il ne se l’explique pas.   Ils se sont « moins disputés » par la suite, mais Oz agit comme si elle était « à sa botte », à elle quoi, comme son jouet avant mais maintenant… « Comme sa chose à lui », enfin… Il aimerait. Ysölde ne comprend pas ses réactions, tantôt violente presque insultantes, et l’instant d’après… il dit une chose gentille, avant d’enchainer avec une autre chose. Nous en sommes ici, à cette... étrangeté.

Evolution possible,  Bon, cette relation est bizarre, je l’avoue, mais j’aime bien cette idée. Il va être le premier à tomber amoureux d’elle, mais pour l’admettre c’est une autre paire de manche -  Il a peur de tomber amoureux, car quand il a entendu sa sœur lui parler du sentiment qu’est l’amour, et du mal que cela peut causer, il reconnait ici les symptômes – il a l’impression qu’il a une folle envie de la tuer, et l’instant d’après, quand elle s’en va…  rien n’est plus pareil. Pour elle, c’est pareil, elle le déteste, mais, elle est toujours remonté et bien plus joyeuse après une dispute/altercation. Bon, ils vont finir ensemble, je pense que d’abord ça sera plutôt une relation « à sens unique », lui l’aimera, mais elle elle ne s’en rendra pas encore compte. Paf, des épreuves, des empêchements, des séparations, intervention de sa mère (?), sa sœur (?), etc, puis, dans quelques temps, elle admettre qu’elle l’aime, etc.

“I’m going to be with you. I know you’re happy.”
“No way…”
“You liar. You’re in love with me.”
“I AM in love with you. You’re stupid, selfish, and self-centered. I’ve fallen in love with…”
- Hana Yori Dango live, ep9.





"Got me lookin so crazy right now"
“I look and stare so deep in your eyes I touch on you more and more every time When you leave i'm beggin you not to go Call your name two, three times in a row Such a funny thing for me to try to explain How i'm feeling and my pride is the one to blame”
Revenir en haut Aller en bas
Ysölde M. Wilkes McFays
avatar


fondatrice -  prefète de serpentard, attention à vous, je peux éviter la retenue... ou pas.

first Log-in : 29/06/2010
parchemins : 8416

MessageSujet: Re: (M) THEO JAMES - You're stupid, selfish, and self-centered.   Mar 8 Avr - 14:32


La présence j’aime bien répondre au rp, je dirais une fois par semaine – et plus si jamais je suis inspiré, mais soyons franc, je m’adapte d’avantage aux rythme de mes co-rpgistes, même si c'est toutes les deux semaines, etc, je suis flexible MDR. Je travaille normalement le samedi donc je suis over présente le lundi, et le soir après 20h !
Le prénom est négociable, j’aime bien l’idée que le prénom puisse se raccourcir «  parce que ça fait cool », ou quelque chose du genre, mais on peut aussi dire que ce n’est pas son premier prénom, et qu’il a préféré celui-ci au premier. MAIS, vous pouvez en proposer d’autres, je suis très ouverture aux suggestions ! Après, en prénom, je peux avoir en suggestion : Theodore - racourcissable en Theo/Teddy, Theobald - en Theo/Teddy, Timothy - en Tim,  Roderick - Rory, Benjamin - en Ben, Archibald- en Archie, Alexander - en Alex/ Sander/Xander, Aloysius - en Allen/Allan/Ally, Batholomew - en Bart, Leonard - en Lenny/Lennon,  Oswin - en Oz, Oswald en Oz,  Quinlan - en Quinn, Rudyard - en Rudy, Schuyler  - en Skylar, Sebastian - en Bastian  ... etc.
Quant à l’avatar, et bien comme vous le sentez, j’aime beaucoup Theo, mais même chose que pour le prénom, si vous avez des suggestions, je suis preneuse !
BREF, LE SCENARIO EST LIBRE ET ATTENDU COMME LE MESSI




"Got me lookin so crazy right now"
“I look and stare so deep in your eyes I touch on you more and more every time When you leave i'm beggin you not to go Call your name two, three times in a row Such a funny thing for me to try to explain How i'm feeling and my pride is the one to blame”
Revenir en haut Aller en bas
 

(M) THEO JAMES - You're stupid, selfish, and self-centered.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  ::  :: Sorciers recherchés :: scénario à reposter si necessaire-