Partagez | 
 

(M) R. AMELL + Hey brother, there’s an endless road to re-discover.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tamsin Inari M-Finharvin
avatar


Patience et justice sont nos atoux. Et nous respectons la mémoire de notre chère Helga.

first Log-in : 19/09/2010
parchemins : 3970

MessageSujet: (M) R. AMELL + Hey brother, there’s an endless road to re-discover.   Lun 5 Mai - 23:57


AIDEN CIAN MALIKOV-FINHARVIN
il/elle ressemble à Robbie Amell

INFORMATION GENERALES
◇ famille : Si vous vous demandez qui sont les Finharvin, il s’agit d’un vieux clan de sorcier irlandais. Maintenant, éparpiller à travers le monde. Je peux vous jurer sans exagérer que chaque école de magie à au moins une branche de ma famille qui est étudiante là-bas. On est reconnu surtout pour notre richesse et pour l’extension de domaine que nous étudions. On se retrouve partout dans le monde et dans à peu près tous les domaines sorcier. Et c’est là ma fierté. À Poudlard la famille des Finharvin est fortement présente, avec entre autres la famille du nouveau patriarche de la famille — le père de Aidan, Tamsin, Maxim et Maeve – et de la jeune sœur de leurs patriarches, ainsi que de la fille de cette dernière (North et Zula et possibilité de lien avec ces dernières). ◇ nature du sang :Sang mêlé, et il en est plutôt fier. ◇ âge :  Il est âgé de 23 ans, et ce depuis le vingt janvier, un an jour pour jour avant sa petite soeur Tamsin. Il est né à Limerick en Irlande, mais pour une partie de sa vie il a été élevé en Lettonie. Il a été élevé dans ce pays avec le reste de sa famille jusqu’à ce que leurs pères deviennent le patriarche de la famille Finharvin et prennent la tête du clan. ◇ camp officiel : [X] Le Cercle [] Mangemort [] Ordre de Woodcroft [] Indécis ◇ maison  : au choix du joueur. ◇ année scolaire ou métier :  En treizième année à Poudlard. ◇ études suivies : cursus aux choix. ◇ détails à communiquer:  Vous êtes libre si vous voulez donner des précisions.
HISTOIRE, GRANDES LIGNES, DIRECTIVES DU SCENARIO

Les gens ont toujours dit qu’il était le calme avant la tempête. Car il est vrai qu’alors que Tamsin est une bombe explosée lui il est parfaitement calme, se laissant rarement aller aux explosions d’émotion. Dans un sens il a hérité du caractère légendaire de sa mère, mais il est le portrait de son père. Alors que sa soeur est tout à fait l’opposé. Elle ressemble à sa mère, mais elle est impulsive et impatiente.
Il est très protecteur des siens. Personne ne touche à un membre de sa famille sinon il aura affaire à la colère de Aidan. C’est dans ces moments que le calme et posé Aidan montre ces vraies couleurs. Dans le monde des moldu on utiliserait l’expression qu’il se transforme en Hulk pour décrire ce à quoi ressemble Aidan quand on s’en prend à l’un des siens.
Il est dévoué à son Camp. Pour lui le cercle est pas seulement une histoire de famille! Il a recherché l’histoire du Cercle. Il croit, maintenant, en la mission des membres de son camp. Et il déteste avec une passion le système de maison de l’école, et aussi ces fondateurs pour ce qu’ils ont fait au véritable propriétaire de la terre où il pose ces pieds à toutes les années pour ces cours.
Le reste est libre
TAMSIN INARI M-FINHARVIN - FRÈRE AINÉ


Je rentrais à la course dans la maison de mon papi. J’aimais toujours aller visiter mon papi parce qu’il était le meilleur. Mamie elle allait nous faire à manger. Mais papi lui jouait avec nous. Mais en entrant dans la maison, je voulais seulement me faire serrer dans les bras de mon papi. Et c’est pour ça qu’en arrivant j’avais filé pour la maison ou il était en ce moment. « Tamsin qu’est qui est arrivée à tes frères? Je pensais que vous alliez entrer en même temps » Je regardais mon grand-père un peu jalouse. Je voulais toute son attention vers moi. Je ne voulais pas que mes petits frères aient même un peu d’attention. Je faisais une moue boudeuse et finissais par dire. « Rien Papi. » Je lui mentais bien évidemment. J’avais dit à mes deux frères de rester à l’extérieur et jouer avec le chat. Parce que je le voulais juste pour moi au moins quelque minute. Papi était mon favori et j’étais sa favorite aussi. « Tu sais que si tu mens à papi, papi va le savoir. Hein? » Quoi? Comment est-ce qu’il saurait? Les sorciers ils ne savaient pas comment lire les pensées des gens. Enfin moi je ne le savais pas et j’étais une sorcière. Dans quelque année, j’allais même entrer à Poudlard. Dans sept ans pour être exacte. « Comment est-ce que tu le saurais papi? » Mon regard brillait de question. Je voulais savoir comment il ferait pour savoir si je mentais ou pas. « Papi il est capable de lire dans les pensées et savoir si les gens lui mentent. » Oh j’étais déçue que ce soit ça. Je me demandais même si c’était seulement ça qu’entrer à Poudlard allait faire pour moi. Moi je voulais apprendre à me battre avec une baguette. Je ne voulais pas juste apprendre à lire les pensées des gens, mais je devais avouer que ce serait génial quand même de pouvoir faire ça. « Juste ça? » Je regardais papi pour savoir ce qu’il me répondrait. Et j’étais curieuse. « Non ma puce, Papi peut faire beaucoup plus. Mais ça, c’est une des choses qu’il peut faire. Mais, c’est une chose que peu de sorciers savent le faire aussi. » Ouf, j’allais apprendre d’autre chose là-bas. Ça me rassurait vraiment. J’avais beaucoup de choses dans ma liste à apprendre. Mais je regardais papi qui disait être un des rares sorciers capables de le faire et je décidais soudainement que je voulais aussi le faire. « Vraiment? Est-ce que tu m’apprendrais? » Mon regard brillait à nouveau. J’étais curieuse, j’étais énergique et je pouvais facilement sauter du coq à l’âne. Alors que j’avais un peu dénigré ce truc soudainement j’étais trop heureuse d’apprendre à le faire. « Si tu me dis ce qui est réellement arrivé à tes frères. » Bon d’accord ce n’est pas comme si je leur avais fait mal non plus. « Ils sont dehors en train de jouer avec le chat. » extrait de la fiche de Tamsin
(...)

L’orage faisait rage à  l’extérieur. Je regardais la pluie frapper avec fureur la fenêtre de ma chambre. Mais la tempête à l’extérieur n’avait tout simplement rien à voir avec la tempête qui faisait rage à l’intérieur de moi. J’étais debout à regarder la pluie frapper ma fenêtre un regard sérieux. Cette journée n’allais pas très bien se passer je le sentais. Ont revenais rarement dans la région natale de ma famille. Il y avait toujours une raison derrière la présence complètement de ma famille. Cette fois la raison était assez simple le patriarche de la famille, mon grand-père, était décédé il y a une semaine. Non il n’était pas décédé il avait été tuer c’était la seul chose dont j’était réellement certaine. La seul chose dont nous étions tous certain. Mon père allait surement être nommé à la tête du Clan puisqu’il était l’ainée de la famille mais il ne pourrait jamais remplacer mon grand-père.  « Tam. »Je n’avais pas entendu la voix de mon frère raisonner dans ma chambre. J’étais complètement perdu dans mes penser. Les millions de souvenir que j’avais avec mon grand-père, tout se qu’il m’avait appris. De tous les membres de la famille il était le seul à qui je ne pouvais jamais mentir. Personne sauf un Occlumens ne pouvait mentir à mon grand-père. Après tout il était un Legilimens qui avait passé pratiquement toute sa vie à tenter de me montrer l’art de la legilimencie. Et j’étais l’étudiante la plus inepte qu’il est jamais rencontré. Il avait une telle patience. Il ne se décourageait jamais. Alors que même aujourd’hui j’avais d’énorme difficulté à réussir un simple sort de legilimencie. « Tamsin! »Je secouais rapidement la tête sortant de ma rêverie. « Quoi? »Ma vois était plus sec que je ne pensais qu’elle pouvait l’être. Je me retournais vers lui pour le regarder. On était tellement similaire et en même temps tellement différent. Seulement un an jour pour jour nous séparait. Mais il était calme alors que j’étais volatile, il était concentré alors que moi j’étais partout et nul part à la fois. Mais quand je regardais dans ces yeux c’était les même que les miens qui me regardais. « Ça fait cinq fois que je t’appelle, ont doit y aller, les funérailles sont dans trente minute. »J’hochais la tête un instant et j’attrapais mon manteau et ma baguette pour le suivre. Aujourd’hui était une journée de tempête et pour une bonne raison. Aujourd’hui la météo reflétait mes émotions. Une tempête furieuse et ça n’allait pas s’arranger juste comme ça. extrait de la fiche de Tamsin
(...)

Tamsin et Aidan sont les deux ainés de la famille, une famille de quatre enfants. Ils sont aussi les deux seuls nés avant l’union de leurs deux parents et donc portent aussi le nom de famille de leur mer c’est-à-dire le nom des Malikov. Aidan est née un an avant sa soeur jour pour jour. Ils se sont donc constamment suivis. Il est arrivé à Poudlard une année avant sa soeur pour pavé le chemin pour cette dernière. Ils sont des opposés au niveau de leurs caractères. Mais toutes ces différences il en ressort un point en commun. Il ferait tout l’un pour l’autre ou pour tous les membres de leurs familles. On ne s’en prend pas à un membre de la famille sans avoir affaire à la colère de Aidan. Mais surtout on ne s’en prend pas à sa soeur sans avoir affaire à la colère du frère ainé! Ils sont extrêmement proches l’un de l’autre et feraient surement tout l’un pour l’autre. Ils essaient de se parler à tout le séjour et Aidan a espoir qu’un jour sa soeur finit par se calmer un peu. Mais il semblerait que la frangine cache des trucs à son frère, mais lui aussi est capable de garder certains petits trucs à sa sœur.

“TRIS” E. SNAPE - YOU AND ME AIN'T NEVER GONNA HAPPEN


“ Je traversais les couloirs à grands pas. Complètement furieuse, je tentais de mettre le plus d’espaces entre moi et Aidan Finharvin. Mon ex-meilleur ami, celui qui avait été mon confident pendant plus de neuf ans. Je n’arrivais pas à croire que cet idiot ait pu faire un truc dans ce genre. Il savait ce que je pensais de l’amour. Je n’y croyais pas. Ce truc existait que dans les contes de fées ce n’était pas la réalité. Et lui il tentait depuis trop longtemps de me convaincre que l’amour existait. Sauf qu’il avait poussé l’idiotie assez loin pour tomber amoureux de moi ce pauvre bougre. Maintenant, il avait tout ruiné. Notre amitié ne pouvait plus exister parce qu’il était apparemment amoureux. On était pris dans un cercle vicieux qui ne pourrait pas s’arrêter dans un claquement de mes mains. Je ne pouvais pas être ami avec une personne qui voudrait toujours plus. C’était tout simplement impossible maintenant parce que je ne pourrais tout simplement jamais lui donner ce qu’il désirait. « Tris, attend. » Je refusais de tourner la tête ou de même le regarder. C’était une attitude snob, je le savais, mais je n’avais plus rien à lui dire. Tout avait été dit, je devais maintenant couper les ponts avec lui et en finir. Je devais tout simplement me trouver une autre personne avec qui faire le plus de coups possible avec. J’allais devoir le remplacer aussi cruel que cela puisse paraître. Le duo de choc était terminé. On était un duo incroyable, mais maintenant on ne serait plus. Mais il était persistant. J’entendais toujours ces pas derrière moi et je savais que je ne pourrais pas l’éviter. On était dans la même maison. Je devais juste trouver un moyen de m’éloigner de lui. Le problème c’est qu’il était plus rapide que moi et il m’attrapait par le poignet pour m’arrêter directement dans mes pas. Je me retournais pour le regarder furieuse. « Quoi Aidan, je ne peux pas être plus claire. Je ne suis pas intéressée et tu as tout ruiné en venant m’embrasser. » Je secouais mon bras pour tenter de libérer mon poignet, mais il le tenait avec force. Son regard me suppliait de l’écouter, mais moi je refusais de l’écouter. J’étais une entêtée quand je le voulais. Et aujourd’hui, était une de ces journées. J’avais cru qu’en coupant le cordon le plus rapidement possible je pourrais me sauver d’une scène, mais apparemment une scène était exactement ce qu’il désirait. « Tris… » Son ton me faisait grincer des dents. Je détestais quand on me sortait ce ton penaud. Un ton presque suppliant qui me dégoutait. Je pouvais devenir une tout autre personne quand on me sortait ce genre de ton. « Non. Il n’y a plus rien entre nous, on est plus ami, on n’est plus rien. Oublie ce qu’on était ses impossibles. Tu as tout ruiné. » J’étais froide et cassante, mais ça avait eu l’effet escompter, il m’avait enfin relâchée. Je massais mon poignet alors que je me retournais. J’étais prête à partir et c’était exactement ce que je faisais. On n’avait plus rien à se dire, c’était aussi simple que cela. « Tris, s’il te plait arrête. » Je l’ignorais dans les couloirs et je continuais mon chemin. C’était étrange de savoir que ça ne me faisait tout simplement plus rien cette histoire. J’étais complètement froide à cette perte. C’était soit à croire que je me foutais complètement de lui ou que ça allait me frapper bien plus tard. « TRIS!!! » J’entendais sa Crie de loin, mais je continuais mon chemin à travers les regards des autres étudiants qui ne semblais pas avoir mieux à faire quoi. ” extrait de la fiche de Tris
(...)

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
NOTES DE L'AUTEUR


Petit UN ;; Merci d’être intéressé par le lien, ce dernier est très important pour l’évolution de Tamsin mais surtout pour l’évolution de Tris. De plus, il est très intéressant à être joué et il a de nombreuse possibilité de lien tel qu’avec North et Zula – sa tante et sa petite cousine —. Alors, ne vous gênez pas à prendre ce lien. Je vous vouerais un culte à tout jamais et surtout il ne faut pas vous gêner à poser des questions au sujet de ce scénario aussi.
Petit DEUX ;;   Les prénoms sont parfaitement discutables. Dans la fiche de Tris, le personnage était nommé Tobias alors que dans ma fiche il n’a pas de nom. Alors je suis parfaitement ouverte à la discussion autour du prénom du personnage. Les deux prénoms donner ne sont réellement que des idées de prénom pour le personnage.
Petit TROIS ;;  L’avatar est discutable. Toutefois je cherche absolument un brun, qui a des traits de ressemblance avec Tamsin sans trop lui ressembler parce qu’au final il ressemble beaucoup plus à son père physiquement alors que Tamsin est le portrait de sa mère. Alors je cherche un avatar différent, mais pas trop.
Petit QUATRE ;;  Aucune finalité n’est décidée pour ce lien, celui avec Tris surtout. Je préfère parler avec le joueur pour voir ce qui serait intéressant à jouer et surtout quel type de finalité serait intéressant entre Aidan et Tris. Je suis donc très ouverte aux discussions et aux idées pour pimenter ce lien et surtout pour ce qu’il est possible d’arriver entre eux deux, et j’ai beaucoup d’idée aussi. Mais je veux aussi des RP entre Aidan et Tamsin, la relation entre frère et sœur est ouverte à de nombreux changements au fil des RP.





Revenir en haut Aller en bas
 

(M) R. AMELL + Hey brother, there’s an endless road to re-discover.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  ::  :: Sorciers recherchés :: scénario à reposter si necessaire-