Partagez | 
 

Your words in my head, knives in my heart, You build me up and then I fall apart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astrix F. Burke-Yaxley
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 15/10/2013
parchemins : 65

MessageSujet: Your words in my head, knives in my heart, You build me up and then I fall apart   Mar 6 Mai - 3:00

And I Bleed When I fall DownI'm Only Human


“ Tamsin,

L'heure est à nouveau arrivée, tu ne comprends pas encore l'importance de ce message, mais peut-être que ce soir tu pourras finalement le comprendre. Alors, s'il vous plait rencontre-moi ce soir à la cabane hurlante après le couvre-feu!

Astrix, la gardienne du secret.”


Ce matin en regardant la date tu savais que l'heure était arrivée. Encore un de tes millions de secrets que tu gardais. Mais l'heure était arrivée pour une rencontre à la cabane hurlante. Ce soir, tu ne pourrais pas simplement étudier comme tu le faisais habituellement. Tu avais rapidement fait de te vêtir et attraper un bout de parchemin et une plume et tu étais inter à la volière retrouver Ecos la chouette que toi et ta sœur vous aviez partagée si longtemps. « Shh... Ecos, ce n'est que moi. » Tu donnais rapidement une friandise à ta chouette avant de gribouiller le mémo rapidement de le donner à cette dernière. « Voilà ma douce! Ce mémo est pour une pouffsouffle que tu reconnaitras. N'hésite pas à la mordiller pour lui rappeler de te donner une friandise. » Tu avais terminé d'attacher le mémo à la patte de la chouette et tu l'avais regardé s'envoler dans un coup rapide de ces ailes. Tu la regardais s'éloigner en souriant. Elle était la dernière chose qu'il te restait d'Avery. Ta sœur te manquait, sa gentillesse et son sourire te manquaient surtout. Mais la cruauté de ta mère te l'avait enlevé et maintenant tu devais faire cavalier seul dans ton malheur et tes secrets. Tu avais signé ta lettre comme étant la gardienne du secret, et dans un sens ce n'était pas une phrase ironique. Ton côté mystérieux avait rapidement fait de toi une personne à qui on pouvait tout confier. Tu ne trahirais jamais aucun secret. Même les plus lourds à garder. Et celui que tu gardais pour la sorcière que tu avais invitée à la cabane hurlante était plus lourd que tous les autres. Même plus lourd que les tiens.

Après avoir envoyé ta lettre, tu t'étais occupé à tes tâches journalières. C'est à dire, les classes, ton journal intime, étudier, les repas. Tout ce que tu faisais dans une journée normal. Ta soirée allait être tout ce qu'il y avait de plus anormal. Alors rien n'empêchait que ta journée ne pût pas être normale. Tu avais même écrit une lettre à ton père pour lui donner de tes nouvelles et prendre des siennes. Tout avait été normal. Tu avais avancé dans un projet de potion que tu devais rendre dans quelque semaine. Et ta potion n'avançait pas aussi rapidement que tu l'aurais voulu. Quelque chose clochait, tu ne te retrouvais jamais avec le bon résultat. Tu allais surement devoir travailler encore dessus pour plusieurs jours. Ça, où tu conclurais ton rapport de potion, en parlant comment la potion qu'on t'avait donné à faire était difficile à contrôler. Après toute tes données allaient le confirmer. Chacun des minimes changements que tu avais opérés sur la potion de base avait emmené au même résultat. Un échec total. Une chose que tu avais apprise de ton cursus était que, peu importe la conclusion finale, si tu avais suivi toutes les étapes dites scientifique alors le résultat était celui qui aurait dû se produire.

Il était pratiquement vingt heures quand tu avais quitté la tour des serdaigle pour rapidement te diriger vers le saule cogneur dans le parc. Tu savais qu'il y avait un passage sous les racines du saule. Un rapide sortilège avait paralysé ce dernier afin de te permettre de pouvoir te glisser dans le passage pour laisser l'arbre reprendre ces mouvements frénétiques. En quelque minute, tu entrais dans la cabane hurlante et te dirigeaient vers l'une des pièces les plus éloignés de la cabane. Tu venais souvent dans cette cabane. Tous les soirs de pleines lunes ou ta louve avaient trouvé le chemin de la cabane hurlante, toutes les fois où tu rencontrais Sebastian ici et finalement toutes les fois ou tu rencontrais Tamsin pour un sortilège que tu avais depuis appris à maitriser. Tous des secrets que tu gardais profondément en toi. Des secrets que seule cette cabane si elle avait été capable de parler aurait pu répéter. Tu étais une des personnes les plus fiables qui soient. Tu t'asseyais sur une des chaises en attendant patiemment que la jeune poufsouffle pointe enfin le bout de son nez. Tu savais exactement les questions qu'elle allait te poser, les accusations qu'elle allait savoir. Mais tu avais fait une promesse. Et tout ce que tu avais pour toi même était tes promesses et des secrets. Tu préférais toujours les promesses à tous les secrets.




    Welcome to the freakshow
    MOMMA'S GOT A TATTOO DRINKIN' ON THE VALIUM, PASSED OUT IN THE BATHROOM, FEELIN' NO PAIN, DADDY'S AT THE STRIP CLUB LOVING THAT TAP LOVE, BURNIN' THOSE BILLS UP, MAKIN' IT RAIN.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
 

Your words in my head, knives in my heart, You build me up and then I fall apart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  ::  :: Le Village de Pré-au-Lard :: La Cabane Hurlante-