Partagez | 
 

Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité





MessageSujet: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Jeu 5 Juin - 20:44

Roderick Sealgair
Toute magie vient avec un prince.
Dossier scolaire
◇ nom : Sealgair, un nom purement irlandais pour un cliché fait homme. Buveur invétéré tenant l’alcool comme personne, têtu, et bagarreur pour quelques sous. Il a néanmoins appris a réfréner sa nature colérique pour en devenir un charmeur invétéré. Se servant de ses origines pour charmer ces demoiselles en quête d’exotisme. ◇ prénom :  A ses oreilles il n’est plus horrible prénom de que le sien, Roderick se crispe et s’énerve dès quelqu’un use de son patronyme. Il a réussi avec les années à faire croire à tout son monde que son prénom était Rory. Ce qui lui plait bien plus, il trouve dans l’androgynie de ce nom tout ce qu’il aime. Pratique, passe partout, charmant, commun mais original. ◇ âge, date et lieu de naissance : Agé de 35 ans, Rory est né à Dublin en Irlande dans une petite maison que possédaient alors son père qui avait recueilli sa mère après qu’elle se soit fait chassée pour avoir épousé un sang mêlé. Mais peu de temps après sa naissance, tous trois sont retournés vivre au domaine familiale, une acceptation tardive qui aura duré un mariage et une grossesse. Chose que Rory n’a jamais vraiment pardonné et qu’il montre en se rebellant quelque peu contre la famille et ses liens. ◇ lieu de résidence : Poudlar durant l’année, et le reste du temps il a gardé le petit cottage de son père comme son pied à terre. Sa garçonnière où il est lui-même, se rendant rarement au domaine familiale. ◇ nature du sang : Rory est un sang mêlé. Sa mère était issue d’une famille de sang pure très traditionnelle et contre tout "mélange". Mais elle s’est enfuie pour épouser son père un sang mêlé. Ainsi son sang fut mêlé à son tour.

fichiers interdits
◇ maison  : Serdaigle, autrefois réservé Rory mis du temps à se montrer aux autres et même une fois fait, ce n’a jamais été vraiment lui devant la populace.
Oh bien sûr il souriait, il était content de sa situation, heureux ? Peut-être bien un peu. Mais que signifie être un peu heureux… On l’est ou pas, non ?
Quoi qu’il en soit Serdaigle correspondait bien au petit garçon qu’il était. Intelligent il l’est devenu avec le temps comme arrogant, ce n’est venu qu’avec la popularité, comme un duo obligatoire. Dont l’un entraînait l’autre, mais pas toujours l’inverse.
Il a toujours eu le don d’analyser les situations et d’en tirer profit. Seulement il n’osait pas vraiment et se contentait de passer inaperçu. Quand son adolescence accompagnée de courage le poussa à oser, jamais plus on ne l'oublia dans son coin. Son intelligence lui conférant un humour un peu plus subtil que les garçons de son âge il n’avait pas trop de mal à plaire aux filles. Si bien qu’à la fin on aurait cru un griffondor racontar plutôt qu’un calme Serdaigle. Du moins en apparence encore.
Car dans son cœur et pour toujours il demeure un Serdaigle calme et avisé. Timide et avançant une personnalité exubérante pour s'entourer au mieux. ◇ occupation : Le professeur Sealgair, enseignant les défenses contre les forces du mal est un de ces professeurs qu’on aime tous avoir. Le genre à donner envie de venir à son cours, en effet sa classe est souvent animée, il parle et échange avec les élèves en oubliant parfois qu’il est ici un adulte au milieu d’enfants. Taquinant tel élève, proposant de l’aide à tel autre. Il aime son métier et ça se voit. Rory mis du temps à trouver un métier qui lui correspond, au début il quêta la facilité et se contenta de jouer au quidditsch pour lequel il avait des facilités, il voyageait, charmait, buvait. La grande vie pour un jeune homme qui avait tout ce qu’il voulait.
Mais lorsqu'on lui annonca le décès plus que suspect de sa mère et sa grand-mère, sa famille. Il perdit les pédales et failli devenir fou à force de vengeance, tant et si bien qu'avec le temps  et sa rage calmée il ne put revenir à sa vie et devint Auror. Et ça lui réussit plutôt bien aussi, il n’était pas mauvais à ça, le coté moral lui faisait du bien et ajoutait à son coté mystérieux auprès de la gente féminine. Il fit ce métier un bon bout de temps.
Mais le temps le rattrapa, et avec lui le désir de stabilité, de se poser, et surtout le principal défaut de Rory, l’ennui. Il en avait assez. Trouvant de la lassitude où d’autre voyait l’excitation. Tant et si bien que lorsqu’il entendit qu’un poste de professeur de défense contre les forces du mal s’était libéré à Poudlar, sur un coup de tête il postula et fut pris.
Maintenant il peut faire son show devant une vingtaine de gamins qui boivent les paroles de l’ex Auror, et se complait dans un métier tel qu’aucun jour ne ressemble à un autre.
◇ composition de votre baguette : La baguette de Rory est composée de bois de cerisier, souple elle peut être legerement pliée et donne l’impression d’être cassable sans pour autant se rompre. Elle contient des poils de kelpy et mesure 28cm. ◇ La forme de votre patronus : ◇ A quoi ressemble l'épouvantard : Si vous faisiez face à un epouvantard planqué dans le placard, à quoi ressemblerait-il ? › Votre camp officiel : [] Le Cercle  [] Mangemort  [X] Ordre de Woodcroft [] indécis › Pourquoi choisir ce camp :L’ordre de Woodcroft a toujours été le camp le plus évident pour Rory, sa mère sang pur rejetée par les siens pour avoir épousé sang mêlé l’a peut-être conditionné à se révolter et entrer dans cet ordre. Quoi qu’il en soit il en est fier même s’il a l’intelligence de ne pas le crier sur tous les toits et d’ainsi se protéger.› Position sur la nature du sang & sur la création de Grindlemonk : Voilà une maison en totale adéquation avec ce que défend Rory, l’ordre de Woodcroft se réjouit d’une matérialisation de ses idéaux et grâce à son poste de professeur il est aux premières loges pour voire l’évolution de cette nouveauté qui s’est faite attendre.

Histoire d'une vie
First Chapter : Comment tout commença


« Si tu pars maintenant, ne reviens jamais. Nous n’aurons plus jamais rien à faire avec toi, ni amour ni haine, juste l’indifférence que tu mériteras. Réfléchis bien ma fille ! » Dit la femme trapue dont l’opulence se manifestait grâce à ses atours, lui conférant une élégance et une beauté irréelle.
Malheureusement son visage barré par un rictus mauvais déformait le tout, lui donnant plus l’air d’une peinture impressionniste sorti de l’imaginaire d’un suicidaire torturé.
La jeune femme qui s’agrippait aux pans de son manteau de bonne facture la fixa sans ciller, on reconnaissait un air de famille entre eux, dans leurs regards déterminés. Cependant dans celui de la jeune la tristesse était notable, tandis que la vieille ne montrait que dédain.
Serrant sa pauvre veste à s’en blanchir les phalanges elle lâcha dans le silence devenu tendu « Comment une chose que tu ne m’a jamais donné pourrait me manquer ? L’amour sait tu seulement ce que c’est ? » Soupirant pour elle-même elle se dit que poser une telle question revenait à demander à un mur de bouger. Alors elle se détendit, sachant avec certitude ce qu’elle allait faire, certaine de faire le bon choix pour elle et non plus pour les convenances. « Je m’en vais, tachez de vivre bien mère, vous ainsi que père et tout le monde. Je vous aime. » Puis elle se détournit dans un geste théatral qui laisse ses cheveux tourbillonner autour de son visage. Et elle partit, sans plus rien dire, sans plus rien entendre. Retrouver le seul qu’elle désirait.

Second Chapter : Fear


Souriant de ses deux pauvres dents un bambin agitait les bras vers son père, les yeux encore mouillés de larmes feintes qu’il avait accompagnées de cris pour attirer l’attention. Avec succès son père le pris dans ses bras, un homme brun plutôt grand bien que très mince, ses cheveux roux en bataille témoignaient d’une courte que lui faisait subir l’être qu’il berçait.
« Tu n’aurais pas dû te lever, je me charge du comédien. » dit-il à sa femme qui l’observait pensive de l’embrasure de la porte.
Seul le silence et des babillements répondirent à sa question, alors s’ensuivit une autre inquiétée.
« Qu’y a-t-il ? »
« Il ressemble à ma mère, ainsi qu’à mon père… En fait à toute ma famille. Il a les yeux bleus et des cheveux si sombres… Et si elle me le prenait ? Et si … »
« Et si elle s’en moquait, et si elle abandonnait tout lien avec lui en coupant avec toi. Tu dois cesser de te torturer. Tout ira bien, il est notre fils pas le sien. Et tant qu’on l’élèvera il connaitra la limite du bien et du mal. De l’amour et de la haine. »
Se frottant les bras elle secoua la tête de bas en haut, peut-être avait-il raison, peut être échapperait il au pouvoir de sa mère, il pourrait vivre libre de ses actes et choix.
Et alors quittant la chambre elle murmura sans se douter une seconde qu’elle avait tort jusque dans ses espérances : « Bonne nuit Roderick. ».

Third Chapter : Loneliness


Entendant sans écouter sa mère, Rory regardait par la fenêtre, les paysages se succédait, tous verts. Comme les yeux de papa, se dit-il. Je pense comme une fille maintenant qu’il est plus là, tu parles de l’homme de la maison. Après avoir vu sa mère pleurer toutes les larmes de son corps il retrouva la femme forte et bravant tous les dangers qu’elle était du vivant de son père. C’est à ce moment-là qu’il découvrit avoir une grand-mère.
« Rory ? Roderick ! Tu m’écoutes ? » S’impatienta sa mère.
« Oui maman, bien sûr que oui. Tu parlais de grand-mère, tu disais (comme à chaque fois) que c’est ta décision d’aller vivre avec elle et que c’est toi que je devrai écouter. Tu en parles comme si c’était le diable incarnée. Qu’est ce qui s’est passé entre vous ? » Demanda-t-il innocemment.
« Rien… Rien chéri. Mais en tout cas elle s’occupera bien de nous. Sois poli là-bas surtout, et fais ton lit, et… »
Rory perdu le fil à un moment et repartit dans sa contemplation de la verdure. Ce qu’il s’était senti seul ces derniers mois. Sa mère était tout juste capable de s’occuper d’elle durant des semaines, il dut faire les courses, et vivre… ou plutôt survivre, jamais solitude fut plus pesante et il découvrit vraiment le sens de ce mot. Cherchant dans son esprit des images de gens, des inconnus qui ne lui aurait parlé rien que quelques minutes ? Observant à la fenêtre les autres. S’autorisant à pleurer lorsqu’il était sure que sa mère dans son lit dormait et n’entendrait rien. Il vécut un enfer pour un gamin de 15 ans qu’on a sorti de l’école en cours d’année pour faire son deuil, recevant régulièrement des messages de North qui le faisait sourire et l’empêchait de sombrer dans la folie.
Mais désormais il a une famille, et bientôt il retournera à Poudlard, et il ferait en sorte de ne plus jamais être seul, d’être adorée, aimé, apprécié, jamais délaissé.

Fourth Chapter : Shock


« Et si ma poule, un joueur de renom ! C’est moi Rory Sealgair. Ça te dirait de finir la soirée chez toi ? »
Quand les premières notes de vive le vent accompagné de vibrations empêchèrent la jeune brune de répondre. Il jura dans sa barbe et maudis la personne qui osait le dérangeait.
Lorsqu’il vit un numéro qu’il ne connaissait pas, il devint sérieux et s’éloigna de la femme sans même s’excuser, ce qui lui valut un bras d’honneur qu’il n’eut pas le loisir de remarquer, tant il était étonnée et curieux que quelqu’un qu’il n’ait pas dans ses contacts ai son numéro privée. Ainsi une fois éloignée de la cohue, il décrocha.
« Rory Sealgair ?
- Monsieur Sealgair, police de Dublin à l’appareil, êtes-vous ils de Mia Sealgair ? »
Son cœur manquant un battement, Rory s’adossa au mur le plus proche peu importe qu’il soit plein de la pluie récente.
« Oui c’est moi ! Il est arrivé quelque chose ?
- Monsieur Sealgair, je suis dans le regret de vous annoncer le décès de votre mère ainsi que de madame votre grand-mère. Elles ont été retrouvées ce matin à leur domicile par la femme de ménage. Elles semblent avoir succombé à une fuite de gaz, les pompiers sont arrivés rapidement et la maison a été épargnée. Toutes mes condoléances. … Monsieur Sealgair ? »
Mais Rory avait déjà décroché, au propre comme au figuré, il fixait le sol, la tête entre les mains le postérieur contre le sol froid. Aucune larme ne coulait, rien mise à part la pure expression d’horreur sur son visage caché par la pénombre ne le démasquait d’un sans-abri.

Final Chapter : Conclusion


Quand son univers se fit détruit il comprit alors tout, l’attitude de sa mère lors de la perte de son père, son univers était mort alors, comme le sien maintenant. Elles sont mortes, les deux seules personnes à qui il pourrait manquer, celles avec qui il partageaient le sang.
Mais surtout celles dont il apprit l’histoire en découvrant le journal de sa mère qu’après leur décès. Fallait-il fouiller dans les affaires de personnes ayant trépassé afin de vraiment comprendre qu’il ils sont et pourquoi ? C’en était risible de se rendre compte de ne rien savoir de sa propre mère et de la mégère traditionaliste qui lui servait de mère.
Après des jours à boire, Rory passa des jours à fumer, puis des jours à draguer coucher à tout va, et enfin il se réveilla de la torpeur dans laquelle il s’était plongé. Entre l’acceptation, au retour au domicile familial et après avoir pris connaissance des circonstances étranges d’une telle mort, il choisit la colère. La vengeance coute que coute, se persuadant de la cause non accidentelle.
Il devint si déterminé, si buté, si fou, qu’il se mit en danger lui-même à de nombreuses reprises, jusqu’à ce que le temps fasse son œuvre et que sérieux il devint Auror, ne pouvant se résoudre à simplement redevenir celui qu’il était. Gonflant sa conscience et sa morale, ce métier lui permis de faire son deuil sans jamais oublier, c’est à cette époque qu’il entra dans le Ordre de Woodcraft. Il trouva une cause qui lui permit de faire fleurir sa folie un temps. Et lorsqu’elle se fut calmée il aida différemment. Sa vie mouvementée ne le fut qu’un moment, puis avec l’âge vint la sagesse, ou du moins un semblant de sagesse et surtout l’ennui.
Un métier choisit sur un coup de tète ne pouvait convenir éternellement, et alors il se mit à éplucher les annonces, ne sachant que chercher, jusqu’à tomber sur une annonce de professeur à Poudlard. Là il tenta le coup et fut accepté.
Retrouvant cette école où il avait été si bien, cette atmosphère où jamais la solitude ne le gagne et aussi … Se rapprochant de la famille qu’il s’était fait en la personne de North et de sa fille. Cette famille délaissée qui ne sait rien du décès de sa mère et grand-mère. Qui lui en veut de l’avoir oubliée pour des raisons qu’ils ne savent pas.
Déterminé à recommencer à juste vivre.

Caractère :
Désormais Rory a combiné toutes les années de sa vie en en tirant de chaque un trait de personnalité. Il est affreusement arrogant, meurtri par la solitude qui en épée de Damoclès se fait oublier mais persiste en menace.
Joueur, au point où ça peut en devenir malsain, vestige de sa vie d’Auror où la vie comptait si peu.
Charmeur et séducteur comme depuis sa popularité naissant grâce au quidditsch.
Et pourtant simple, héritage de son père, et désormais repentant des méfaits qu’il a pu commettre, il en regrette certains mais les assume pour la plupart, acceptant que c’est ce qui a fait l’homme qu’il est aujourd’hui. Il cache peu ses sentiments, car à part le petit garçon effrayé à l’idée d’être seul, il est honnête et lire en lui n’est pas si complexe tant est qu’il vous apprécie et vous accorde le temps de le faire.


› Pseudo et/ou prénom : Arcanne ♤ Myriam› Votre avatar : Colin Sexy O'Donoghue› Commentaire : Ca fait un moment que j'ai pas écrit, faut être clément :(› Parrainage : [X] oui, s'il vous plait :  [] non, merci ! › Code du forum : Never trust anything that can think for itself if you can't see where it keeps its brain.


Dernière édition par Rory Sealgair le Dim 8 Juin - 15:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zula S. Finharvin
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 20/03/2014
parchemins : 74

MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Ven 6 Juin - 4:15

Mon futur beau papa ?   
Mon parrain en tous les cas, bienvenue.    
Bonne chance pour ta fiche, si y'as quoi que ce soit, n'hésite pas.  I love you 



and he dissolved
He dropped his body like an anchor, like a lump of sugar. On the anniversary of his death, she drew a beautiful picture of a whale. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Severus A. Ollivander
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 26/11/2012
parchemins : 1012

MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Ven 6 Juin - 5:38

Bienvenue sur SH et bonne chance pour ta fiche   
Tu vas faire une heureuse   



Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Ven 6 Juin - 10:05

Oh ma filleule préférée ! (la seule ? Nooooooo, la meilleure)
Quel magnifique choix d'actrice, je l'ai découverte dans Carrie's diary et mince quelle beauté avec ses cheveux bouclés qui partent partout. Faudra qu'on rp toi et moi faudra m'aider avec ta moman  ^^

J'espere en faire plus d'une  :D
Revenir en haut Aller en bas
Zula S. Finharvin
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 20/03/2014
parchemins : 74

MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Ven 6 Juin - 14:49

Oui, un sujet assurément.    
Et oui quoi, Zula fera tout pour foutre Rory avec sa moman, parents trap. quoi   touch 



and he dissolved
He dropped his body like an anchor, like a lump of sugar. On the anniversary of his death, she drew a beautiful picture of a whale. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Luce Finley Matlin
avatar




first Log-in : 29/03/2012
parchemins : 553

MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Ven 6 Juin - 20:15

Zula si tu veux de l'aide Tamsin te filera des idées pour les foutre ensemble! :D
Bienvenue sur le forum Mister!
Bonne chance pour ta fiche et si tu as des questions n'hésite pas.



Revenir en haut Aller en bas
Cameron Rookwood
avatar


Futés, rusés, tous les qualificatifs sont bons. Nous sommes les héritiers de Salazar.

first Log-in : 27/10/2013
parchemins : 85

MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Ven 6 Juin - 23:09

Bienvenue sur sh !  I love you 



Revenir en haut Aller en bas
Ashton McFays
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 22/08/2013
parchemins : 243

MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Dim 8 Juin - 8:38

Bienvenue à toi   



A warning to the people, The good and the evil, This is war, To the soldier, the civillian, The martyr, the victim, This is war, It's the moment of truth it's the moment to lie.
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Zula S. Finharvin
avatar


Sages et intelligents, nous sommes les dignes héritiers de notre chère Rowena.

first Log-in : 20/03/2014
parchemins : 74

MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Lun 9 Juin - 14:48

Coucou  I love you 
Il nous faut la confirmation de la créatrice du scénario avant de te valider. Je lui envoie des messages partout, désolé d'avance du petit délai.  I love you 



and he dissolved
He dropped his body like an anchor, like a lump of sugar. On the anniversary of his death, she drew a beautiful picture of a whale. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Lun 9 Juin - 16:56

Pas de soucis ! Je peux attendre :3
Revenir en haut Aller en bas
D. North Finharvin
avatar


Nous avons fait de l'enseignement notre devoir, et nous enseignons aux jeunes la magie.

first Log-in : 08/07/2012
parchemins : 145

MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   Lun 9 Juin - 21:27

je suis plus ou moins de retour, j'attends de voir si la connexion est définitivement réparée (ou pas, vivre dans une résidene étudiante, c'est la misère... Arrow) bref, JADORE LA PRESENTATION, et surtout bienvenue sur le forum I love you



Félicitations à toi, Rory, tu es désormais officiellement validé en tant qu’adulte et professeur.

A présent, tu es membre de la communauté à part entière. Mais néanmoins, avant de te lancer, voici quelques conseils qui t’aideront à mieux te sentir à l’aise. Tout d’abord, si tu as besoin d’un guide pour t’épauler sur le forum, n’hésite pas à demander un parrain, et quelqu’un sera désigné pour t’apporter tout ce dont tu auras besoin pour te faire ta place parmi nous. Ensuite, pourquoi ne pas élargir ton cercle de connaissances ? Poster une fiche de liens te permettra de rencontrer d’autres personnages avec lesquels qui sait, tu pourras créer des liens intéressants et solides. Répertorier les différents sujets  dans lesquels tu es intervenu(e) t’aidera à ne pas être englouti(e)  sous les RPs. C’est vrai que tu est un adulte, alors tant qu’à faire, pourquoi ne pas demander à ce qu’on t’assigne un métier et/ou un logement ?
Pour terminer, n’oublies pas de faire recenser ton avatar, et enfin, de signaler un DC si jamais tu possède un autre compte sur le forum.
Bienvenue à toi et bon jeu !






MAMMA WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rory ♤ Won't look down won't open my eyes (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  ::  :: CORBEILLE :: SAISON 4 - ARCHIVAGE-