Partagez | 
 

The fire that burns between you and me ft masha&johan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johan Soren Vanger
avatar


Fort et courageux comme des lions, nous sommes fiers d'être de la maison de Godric.

first Log-in : 08/04/2014
parchemins : 21

MessageSujet: The fire that burns between you and me ft masha&johan   Dim 3 Aoû - 17:23


The fire that burns between you and me
Masha V. Dragomirov-Ozera & Johan Soren Vanger
Aujourd'hui était une journée particulièrement clémente. L'hiver avait été plutôt brutale cette année, et voir les journées devenir de plus en plus longue et même la chaleur avait fait fondra la neige. Tu n'avais donc pas à te plaindre de la chaleur qui commençait à se faire ressentir. Et aujourd'hui encore plus qu'à l'habitude. Tout avait séché à l'extérieur, le soleil brillait et réchauffait la terre et une belle brise sauvait la population de la région d'une journée atrocement chaude. À Poudlard comme partout ailleurs où la température était similaire, les gens avaient préféré sortir à l'extérieur plutôt que de rester enfermer dans leurs demeures, ou dans les salles communes de leurs écoles. Aujourd'hui, à Poudlard, il y avait ce même air de bonheur qui pénétrait les murs. Malgré toute la noirceur qui avait été vécue ces derniers mois les gens semblaient venir rechercher la chaleur des rayons du soleil. Et à Poudlard, l'hiver avait été cruel cette année, si bien que le froid avait refusé de quitter complètement le château de tout l'hiver. Les professeurs avaient tenté de savoir si dans l'histoire du château une telle froideur avait déjà été aussi terrible. Mais aujourd'hui, l'été était sur la bonne voie pour que cet été soit magnifique.

La journée avait passé plutôt tranquillement, c'était jours de congé et tu en avais profité pour prendre un peu d'air frais à l'extérieur. Oui, toi, Johan Soren Vanger avait pris la décision de prendre une pleine journée de congé. Et plutôt que d'étudier, tu avais relaxé tranquillement près du lac de Poudlard sans déranger personne, un roman dans les mains. Tu te décidais rarement à lire de la sorte juste pour te relaxer, mais ce matin avec le soleil qui plombait à travers la fenêtre ça t'avais semblé comme une brillante idée de simplement t'asseoir près du lac pour lire un livre. De toute façon tout le monde vaquait à ces propres occupations en cette journée et tu n'étais pas intéressé à chercher les embrouilles. Et si tu avais été à la bibliothèque ou dans un autre endroit tu étais certain que les embrouilles auraient fini par te trouver. Même si le château était trop petit pour que les embrouilles ne trouvent pas un moyen de pouvoir te trouver. Mais jusqu'à maintenant tu avais pu rester ici tranquillement sans que personne ne vienne déranger le calme qui planait sur cet endroit magnifique ou encore moins le calme qui régnait chez toi.

Dans les temps qui courent et avec tous les changements qui se produisaient autour de toi, tu n'avais pas pris le temps de faire quoi que ce soit d'autre. De toute façon, tu étais toujours occupé à protéger les gens dont tu étais proche, à défendre les proies plus faciles. Si bien que tu étais constamment entouré de gens. Aujourd'hui, tu n'avais trouvé personne pour t'accompagner à l'extérieur alors tu avais attrapé un livre et tu étais tout simplement partie vers le lac ou tu avais trouvé un arbre ou te cacher de la vue des gens. Si bien que tu avais ignoré tout ce qui t'entourait pendant quelques heures. Tu étais partie depuis si longtemps dans ta tête que tu n'avais pas remarquer qu'une personne était venue s'asseoir près de toi. Partie depuis si longtemps que tu n'avais pas remarqué que cette personne c'était installer sur le ventre, avec un petit cahier et elle était en train d'écrire où de dessiner depuis prêt d'une dizaine de minutes quand tu avais finalement remarqué ça présence. « Salut, tu es ici depuis longtemps? Pourquoi tu n'as pas tenté d'avoir mon attention? » Ou peut-être qu'elle avait tenté et que tu étais tellement perdu dans ton roman qu'elle n'en avait pas été capable. Tu n'en savais rien, mais tu souriais parce que pour une fois ce n'était pas les embrouilles qui t'avaient trouvé.
electric bird.




i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise. (c) Petulia
Revenir en haut Aller en bas
Masha V. Dragomirov-Ozera
avatar


Fort et courageux comme des lions, nous sommes fiers d'être de la maison de Godric.

first Log-in : 27/10/2012
parchemins : 307

MessageSujet: Re: The fire that burns between you and me ft masha&johan   Lun 4 Aoû - 18:53

Masha V. Dragomirov-Ozera & Johan Soren Vanger
C'était le soleil qui t'avait entrainé à vouloir sortir dehors. Tu étais à la fenêtre dans la salle commune de Gryffondor et immédiatement le soleil qui brillait sur le lac t'avait invité à sortir. La salle commune était plutôt vide aujourd'hui, peu de gens avaient opté pour rester à l'intérieur, mais encore moins de gens avais opté pour rester dans la tour de gryffondor. Et tu étais debout devant la fenêtre à regarder les gens jouer dehors et finalement tu avais craqué. Tu ne serais pas capable de te concentrer pour travailler des projets ou devoirs alors tu te demandais pourquoi tu n'allais pas à l'extérieur toi aussi. Faire comme tous les autres, faire comme tous ceux que tu regardais en train relaxer dans le parc ou encore de joués. Les plus jeunes courraient partout alors que les plus âgées étaient regroupées en petit groupe et parlaient tranquillement. C'est à ce moment que tu avais pris la décision que toi aussi tu pourrais bien trouver un endroit tranquille ou relaxer, même pour trouver quelque personne avec qui parler. Tu avais décidé que tu étais aussi intéressé à prendre de l'air. Mais avant de sortir, tu avais pris la décision de monter à ta chambre aller chercher ton cahier de dessin. Il y avait longtemps que tu n'avais pas dessiné dans celui-ci, la dernière fois c'était quand tu étais à sainte mangouste après ton accident à balais. Tu avais dessiné un peu, mais depuis tu n'avais pas ressorti ton cahier. Si bien qu'il se trouvait dans le fond de ta malle avec le reste des affaires oublier de ta vie. C'était dans le fond de ta malle que tu avais aussi trouvé ton étui dans lequel on pouvait trouver tes crayons de dessins. D'un coup la malle avait été refermée et tu attrapais ton sac pour y mettre ton cahier et ton étui et tu sortais de la tour en quatrième vitesse.

Il était assis tranquillement en dessous d'un arbre. C'est en sortant du château que tu avais remarqué sa présence là-bas. Et tu avais instinctivement laissé tes pas te mener jusqu'à lui. Il semblait tellement absorber que tu avais décidé de ne pas le déranger. Tu t'étais donc tranquillement assise par terre et tu avais sorti ton cahier de dessin et tes crayons de dessin.  Pourquoi est-ce que tu avais choisis lui, à aller retrouver? Parce que la présence du gryffondor était toujours intéressante. Lui et ces millions des conneries, lui et sa répartie à tout casser. Il savait toujours comment faire sourire ou comment se mettre les deux pieds dans les plats. Alors tranquillement tu t'étais assise à ses cotés et tu avais sorti ton cahier et ton crayon avant de te tourner sur le ventre pour pouvoir te mettre à dessiner. De cette position tu pouvais regarder les vagues frapper le bord de l'eau et dans ton champ de vision tu y voyais un petit groupe d'étudiant de diverse maison en train de courir après un souffle. Tu reconnaissais le blason de la maison des pouffsouffle et les jeunes sorciers étaient surement en troisième ou quatrième année. Mais tu avais décidé de dessiner la scène qui se dressait devant tes yeux quand tu les avais vus joués avec le souffle. La scène en elle-même t'avait fait sourire et tu commençais donc ton dessin en mettant les formes dont tu aurais besoin sur papier. Tu avais commencé à dessiner les formes des jeunes gens qui s'amusaient à se lancer le souffle d'une personne à l'autre.

Tu étais concentré dans ton œuvre depuis une dizaine de minutes quand la voix de Johan avait brisé le silence qui régnait entre vous deux. « Salut, tu es ici depuis longtemps? Pourquoi tu n'as pas tenté d'avoir mon attention? » Tu souriais en tournant la tête vers lui. Il était sorti de son monde et tu avais maintenant toute son attention. « Tu avais l'air tellement concentré dans ton livre, je ne voulais pas te déranger. En plus c'est tellement rare de te voir en train de faire autre chose que de te mettre les deux pieds dans les plats. » Tu le taquinais bien entendu, car tu étais consciente que derrière son impulsivité se cachait un jeune homme studieux. Il avait malheureusement l'habitude de réfléchir après avoir agi impulsivement alors ça ne l'aidait en rien. « Et puis regarde-les, ils ont l'air de tellement se amuser j'ai décider d'immortaliser la scène. » Tu lui pointais ton cahier à dessins en souriant. On ne voyait aucun des visages pour le moment, que des silhouettes ici et là. Tu voulais maintenant travailler le décor, le lac et tout ce qui était aux alentours avant d'immortaliser leurs visages insouciants sur du papier. Tu ne te souvenais plus avoir été un jour aussi inscouciente qu'eux, mais la scène était à faire sourire et tu avais voulu l'immortaliser sur papier. Peut-être que plus tard tu demanderais à une amie de t'aider pour l'animer comme une photo du journal. Mais pour le moment tu allais commencer par le dessiner.




Revenir en haut Aller en bas
 

The fire that burns between you and me ft masha&johan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALVIO HEXIA :: ACHIVES ::  ::  :: Le lac Noir-